Suspension d’attribution des parcelles foncières : L’Ordre des Géomètres-Experts du Mali interpelle le Ministère des domaines

4

L’ordre des géomètres experts du mali a tenu, samedi 16 avril 2016 au CICB, son 3ème congrès extraordinaire de relecture des textes régissant l’ordre et renouveler ses instances dirigeantes.

 

L’occasion a été propice au président de l’ordre, Ali Waïgalo, pour demander au Ministère des domaines fonciers, représenté par son secrétaire général Makan Fily Dabo, de faire preuve de réalisme et de procéder tout simplement à une évaluation des suspensions en question afin de voir si les solutions recherchées aux problèmes du foncier ne résident pas ailleurs que dans le blocage des activités.

 

Selon le président de l’Ordre des Géomètres Experts du Mali, Ali Waïgalo, en organisant la journée du secteur du BPT en Décembre 2015, le département de tutelle a voulu promouvoir le secteur des BTP, en passant par l’application et le respect des textes en vigueur.

 

Cependant, force est de reconnaitre que les Géomètres Experts restent les parents pauvres du département. Car, dans le cadre des projets du secteur BTP, aucune exigence du respect des textes en vigueur n’est appliquée notamment dans les études et projets de grandes envergures.

 

Pour Ali Waïgalo, il est incompréhensible que toutes les études et tous ces projets reposent sur la Topographie, il n’existe aucune contrainte pour faire exécuter ce travail par les professionnels agréés de la discipline. Cette situation constitue, dira le président, un handicap majeur non seulement pour la qualité des travaux (ce qui implique la mise en place d’avenants successifs aux contrats initiaux), mais aussi pour toute la profession des Géomètres Experts agréés.

 

«C’est pour ces raisons que nous demandons des actions fermes de la part du département afin que nous sortions de ce bourbier en mettant fin à l’amateurisme et à l’improvisation dans l’exécution des projets en permettant à chaque Professionnel des BTP de jouer pleinement sa partition selon les textes en vigueur», fera-t-il savoir.

 

Ali Waïgalo d’indiquer que l’un des problèmes fondamentaux du foncier au Mali est la non maîtrise de l’occupation spatiale dans le développement urbain, malgré l’existence de plusieurs Schémas Directeurs à travers le pays. «Ce problème à notre avis est dû à l’absence de Décrets précis d’application à un grand nombre de Lois contenues dans le Code Domanial et Foncier, décrets qui doivent traduire de manière claire et précise la vision du Gouvernement en matière de politique foncière », a-t-il expliqué.

 

Il a dénoncé les suspensions successives d’activités dans le domaine du foncier par le ministère en charge de la gestion domaniale et foncière, malgré la complexité et la délicatesse de la gestion foncière, et que cela pénalise très fortement tous les professionnels du secteur, y compris les géomètres experts, les notaires, le urbanistes et les promoteurs immobiliers.

 

Ainsi ajoutera-t-il: «Depuis le 21 Août 2014 à ici, on ne constate pas de nouvelle attribution, encore moins la transformation des titres précaires en titre fonciers, lequel s’impose même aux dossiers en cours. On est en droit de douter de l’efficacité desdites suspensions car il semble que la situation devient pire après chaque levée de suspension».

 

Le président de l’ordre a terminé en suggérant au Département de faire preuve de réalisme et de procéder tout simplement à une évaluation des suspensions en question afin de voir si les solutions recherchées aux problèmes du foncier ne résident pas ailleurs que dans le blocage des activités pendant des longues périodes sans résultat et sans information sur ce qui est en train de se faire.

 

Quant à Makan Fily Dabo, secrétaire général du ministère de l’Equipement, des transports et du désenclavement représentant son ministre de tutelle, les géomètres experts doivent faire preuve de professionnalisme et de rigueur, et leurs actions doivent être frappées du sceau de la légalité, de la transparence et de la traçabilité afin d’éviter plusieurs conflits fonciers devenus monnaie courante.

 

Pour relever les défis auxquels l’ordre est confronté, le SG a recommandé de mettre l’accent sur une meilleure sensibilisation de membres sur les enjeux de la concurrence, l’intérêt et la dynamisation de l’ordre et la recherche de l’excellence par la qualité des prestations fournies.

 

Dieumerci Cyril AKPITISON 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les Mairies commettent des actes de forfaiture en rapport avec les géomètres qui se font souvent payer en parcelles de terre. A présent certaines mairies procèdent à des morcellement et attributions de parcelles à titre de régularisation ou en antidatant les documents.
    Allez voir à Kati.

  2. C'est bête de croire d'abord qu'un professionnel libéral a un salaire. Même si tu en veux aux géomètres privés, rends toi compte que ce ne sont pas des salariés de l'Etat donc ils ont raison de défendre leur pain.

    Cette série de suspension est un aveu d'échec du département des domaines regroupant des incompétents et des fainéants qui savent qu'en travaillant ou pas ils perçoivent leurs salaires.
    Bathily aurait été le premier à crier au scandale s'il était encore dans son pauvre petit cabinet d'avocat devant aller au prétoire pour gagner de quoi vivre. Nous l'avons vu avec les truands de l'intégration à la fonction publique dont il n'a plus parler depuis qu'il est au gouvernement.

    Après une suspension de pus de 12 mois, il est régrettable que l'on ne sache pas ce qui se passe et que l'on veuille toujours procéder à un renouvellement de cette situation. Que veut-on savoir en procédant à la suspsension? Après 12 mois qu'a-t-on constaté?

    Ce pays est malheureux et chqaue fois que nous croyons emerger nous plongeons de nouveau et plus en profondeur. Arrêtons le populisme. Bathily ne peut resoudre le problème foncier au Mali. Il l'utilise pour se faire une sorte de pub à des fins inavouables et le malheureux grand malade qui l'a fait venir ne jouissant pus de toutes ses facultés le laisse faire croyant qu'il lui rend service alors qu'il le rend impopulaire puisque les gens souffrent et prennent pour responsable le N°1.

    Pour croire que son salut vient d'un idiot il faut être AU MOINS aussi idiot que lui. Quelqu'un qui a abandonné la représentation diplomatique de son payes parce qu'il a gagné mieux pour lui-même ne peut être la personne sur laquelle il faut compter pour sortir ce pays de l'ornière. Malheureusement le gens ont la mlémoire courte et même trop courte.

    Il ya des attitudes qui disqulifient totalement et pour de bon des cadres qui, de ce fait ne doivent plus être sollicités pour occuper de hautes fonctions dans la République. Mais force est de reconnaitre que la plupart de ceux qui sont appelés pour sauver le Mali ont chacun, à un moment donné et, d'une manière très explicite, entrepris des choses, tenu des propos, eu des comportements qui releguaient le Mali au second plan. Comme disait littéralement une artiste malienne si ton ennemi devient ton sauveteur, c'est que tu n'es pas tiré d'affaire. Dommage.

    Je me rends compte aujourd'hui et, c'est triste et malheureux, que ce Bathily qu'on avait cru intellectuel un moment n'est ni plus ni moins qu'on gros alphabétisé comme i aimait le repéter devant ses étudiants que nous avions été il y'a plus de 20ans.

    Il ne doit pas perdre de vue que dans un pays tout est lié. Nous sommes dans un système de chaînes dans lequel chaque département correspond à un secteur de bésoins spécifiues des populations et tout se tient. Si un maillon est rompu le système ira mal même si chacun des morceaux rompus croit pouvoir tenir seul. Si les domaines suspendent les transformations des titres précaires en titres fonciers, c'est le commerçant qui n'a que son permis d'occuper qui ne peut plus le proposer à une banque pour avoir un prêt. Son commerce prend un coup et combien de revendeurs ou de détaillants comptant sur lui vont à la drive? Combien d'enfants de ces employés de commerce vivant au jour le jour ne peuvent plus aller à l'école ou manger à leur faim? Vont-ils apprendre à se "débrouiller" autrement et deverser dans la délinquance, avoir une dent contre l'Etat et devenir des terroristes? Oui des terroristes parce que le terreau du terrorisme est la pauvreté le sentiment de l'injustice et de l'inéquité.

    Arrêtons donc, pour des raisons personnelles, des intérêts personnels sordides et inavoués de mettre en péril l'intérêt suprème du Mali et des Maliens en général.

    Réfléchissons et interrogeons nous chaque fois si notre décision à prendre va dans l'intérêt général ou pas avant de la prendre.

    Une de fois plus prions pour que ALLAH préserve le Mali et les Maliens.

  3. Il est temps que les autorités prennent cette situation au sérieux , nous constatons que l’État devient un blocage à la gestion foncière au Mali, le pire est que non seulement les agents de l’état ne maitrisent pas les textes mais aussi ils ne sont pas sincères.
    Nous assistons tous les jours des désagréments de la part des agents de l’État à commencer aux responsables qui n’ont aucun leadership. Qu’on reste dans cette situation de ca fouage fait l’affaire des agents de l’Erat ,
    Les conclusions de Mr Makan Fily ne donnent absolument rien , aucune proposition concrète et ne sera pas capable de faire une restitution fidèle et sa hiérarchie qui a son tour ne joue que du ciné ment devant les média .
    Je demanderai aux différents corps de ce dossier de se mobiliser d’avantage en y sensibilisant les bénéficiaires que c’est l’État qui est responsable de cette situation et que les députés s’investissent avec une série d’interpellations sans cesse jusqu’une prise de décision en la matière si non prendre les rues ; C’est une honte pour un pays qui n’est pas capable de gérer son foncier . Malheureusement ceux qui maitrisent les textes et ceux qui sont sérieux sont dans les privés .
    Merci Mr Ali pou ton courage et en espérant que d’autres vont te suivre .

  4. Ces vautours géomètres veulent vendre tout le Mali pour s’enrichir sinon leur salaire n’est pas coupé pour quoi ses déclaration pareille bandes de corrompus

Comments are closed.