Centre du Mali: neuf soldats maliens de la force du G5 Sahel tués dans l’explosion d’une mine

16
Mali : quelle sécurité pour Gao ?

Neuf soldats maliens de la force du G5 Sahel ont été tués vendredi dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule dans le centre du Mali, a annoncé l’armée malienne sur son site internet.

“Dans la matinée du vendredi 1er mars 2019, un véhicule de la compagnie FAMa (les forces armées maliennes) du G5-Sahel a sauté sur un engin explosif improvisé à Boulkessy, dans la région de Mopti”, a indiqué l’armée malienne.

“Le bilan est de 9 militaires FAMa qui ont trouvé la mort”, selon la même source.

Les cinq pays membres du G5 sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Créée en 2014 notamment avec le soutien de la France, la force antijihadiste G5 Sahel, qui a eu du mal à trouver son financement, compte pour le moment 4.000 hommes pour un objectif d’un peu plus de 5.000 à terme. Son commandant est le général mauritanien Hanena Ould Sidi.

La localité de Boulkessy où sont morts vendredi les neuf soldats maliens est située à la frontière avec le Burkina Faso.

L’attaque de vendredi a également fait “des blessés dont l’état nécessite des soins urgents”, a affirmé à l’AFP une source militaire distincte.

“Ce sont les terroristes qui ont posé les mines sur le passage des militaires. Ils sont les vrais ennemis de la paix et l’Etat doit tout faire pour les mettre hors d’état de nuire”, a pour sa part affirmé un élu local. Il a accusé les “terroristes de continuer à commettre des crimes pour empêcher le retour de la paix”.

Le lieu de l’incident est proche du site où 17 civils maliens ont été tués mardi dans l’explosion d’un cadavre piégé, a indiqué à l’AFP une autre source militaire.

Des hommes qui manipulaient le cadavre d’un proche ont été tués par l’explosion d’engins enfouis dans le corps, dans la commune de Diankabou
(centre), selon des sources militaire et locale.

“Le fait de piéger un cadavre dans le but de causer des victimes additionnelles est indigne et constitue un crime grave. Les auteurs d’une telle ignominie doivent être jugés et condamnés”, a réagi jeudi le chef de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif.

Selon la Minusma, “au moins 10 personnes” avaient été tuées et deux autres blessées, “tous des hommes de la communauté dogon”.Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes islamistes liés à Al-Qaïda. Ils en ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Ces attaques se mêlent souvent à des conflits intercommunautaires, qui ont fait plus de 500 morts parmi les civils dans le centre du Mali en 2018, selon l’ONU.

sd/mrb/siu/sd

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. 17 civils tués par un cadavre piégé…
    9 soldats tués par, une fois de plus, l’expulsion d’une mine…

    Et pendant ce temps-là, un grotesque “roi negre” complètement inconscient, qui visite tranquillement le Fespaco à Ouaga !😎😎😎😎

    Les burkinabés qui se sont pris en main en EJECTANT Blaise, doivent rire de nous en voyant tout ce que l’on ACCEPTE PASSIVEMENT et sans broncher…

  2. hah 3 Mar 2019 at 10:26
    “peut être que l’ennemi est au cœur de notre dispositif militaire”

    Au coeur, tu dis?..,

    Moi, je dirais plutôt……. À LA TÊTE !!!

    Je te rappelle que le dramatique bouffon qui nous sert de président, il est aussi le soi-disant “CHEF SUPRÊME DES ARMÉES” !!!

    Et je te rappelle également que c’est grâce aux nominations “de copinage” ce meme bouffon-bon à rien-irresponsable, nos armées (déjà dramatiquement sous equipées et sous formées !) sont en plus “dirigées” et “encadrées” par une un ramassis de generaux-de-salon ventrus qui n’ont même jamais vu de près la moindre kalachnikov, et qui de plus……… se foutent complètement de la situation militaire du pays POURVU QU’ILS PUISSENT SE PAVANER DANS BAMAKO DANS LEURS SOMPTUEUX 4 X 4, PENDANT QUE LES FORCES ÉTRANGÈRES “FONT LE JOB” À NOTRE PLACE ET QUE NOS MALHEUREUX SOLDATS CONTINUENT À MOURIR!!!

    L’ENNEMI (le VRAI!), se trouve donc À LA TÊTE de nos pauvres armées plutôt qu’AU COEUR de celles-ci !😎😎😎

  3. Lastus tu as tout a fait raison qu’au moment ou les familles enterraient leurs fils, Boua etait au Burkina pour danser les cinemas Africains, Boua s’en fout du Mali et des Maliens, c’est tres clair et tres net!

  4. Nfp, merci pour ton amour pour ta patrie, dommage que nous n’avons pas beaucoup de Nfp dans ce pays mais surtout des corrompus, des nepotistes, des surfactureurs sand honte et des gros voleurs de denier publique. Boua ka bla!

  5. QUESTION:

    -Avec les 38 MILLIARDS détournés sur le faux-marché de défense kagnassy (chaussettes / imperméables ),
    – avec les x MILLIARDS détournés sur le faux-marché de millions de tonnes de faux engrais,
    – avec les x MILLIARDS détournés sur le faux appel d’offres international des tracteurs Chinois surfacturés à 6 ou 7 fois leur prix,
    – Avec les x MILLIARDS détournés sur l’achat des avions Tucano (4 achetés réellement, et 6 FACTURES ET PAYÉS !)

    COMBIEN DE BLINDES ANTI-MINES ET COMBIEN D’ÉQUIPEMENTS MILITAIRES DIGNES DE CE NOM, NOS ARMÉES POURRAIENT-ELLES POSSEDER AUJOURD’HUI ?

    REPONSE:
    Rien qu’avec le total HALLUCINANT de ces hold-up d’État, nous pourrions avoir (pardon: NOUS DEVRIONS avoir!) L’armée de loin la MIEUX ÉQUIPÉE DE TOUTE LA SOUS-REGION !!!!!!!!!😎😎😎

  6. QUESTION:
    – Combien coûte une unité de déminage mobile capable d’inspecter les routes avant tout déplacement de troupes ?

    REPONSE:
    – INFINIMENT MOINS CHER qu’un Boeing surfacturé à 5 fois son prix, et à son entretien aussi inutile que… hors de prix!😎😎😎😎😎
    (Et sans meme compter les centaines de millions engloutis à CHAQUE déplacement de Son Altesse et de sa Cour!)😎😎😎😎😎

  7. Mopilaro 3 Mar 2019 at 02:42
    “Cela va au delà des traditionnels pleurnicheries sur l’incapacité de des dirigeants mais plutôt le manque de vision, anticipation de tout un peuple”

    Mopilaro, un, si nous avions des “STATEGES MILITAIRES” chez nous, on le saurait depuis le temps. Au lieu de ça, nous n’avons qu’une ridicule plethore de generaux-de-salon …

    Deux: Quand tu parles (a juste titre!) de manque de “vision”, tu oublies je crois de parler d’un autre manque crucial, à savoir: Tout simplement le manque de……BLINDÉS !!!!

    Contre les dégâts causés par les mines, il n’y a pas 36 PARADES, il n’y en a QU’UNE SEULE: LES BLINDÉS !

    Or, des blindés, nous en avons EN TOUT ET POUR TOUT, POUR TOUT LE PAYS ET POUR TOUTES NOS ARMÉES…………..5 (CINQ) !!!!!
    Et encore, depuis peu!…

    Mopilaro, objectivement, peux-tu me citer UN SEUL pays au monde (UN SEUL!!) qui, après 6 longues années de guerre (!), NE SOIT TOUJOURS ÉQUIPÉ DE MATERIELS MILITAIRES AUSSI BASIQUES ET ÉLÉMENTAIRES QUE………DES BLINDÉS ?

    Jusqu’à aujourd’hui, nos malheureux Famas continuent de se déplacer à bord de SIMPLE PICK-UPS, et bien évidemment, jusqu’à aujourd’hui ils continuent à mourir déchiquetés par des mines !!!

    Rien qu’avec le prix du Boeing de Son Altesse et du coût faramineux de son entretien, on pourrait avoir COMBIEN DE BLINDÉS?

    Toi, tu parles de “manque de vision”, moi, je parle plutôt “D’ABSENCE DE CERVELLE” !!!😎😎😎

  8. Mopilaro, ton commentaire est bien seulement que tu as oublie que le President de la Republqiue du Mali est le Chef Supreme des Armees du Mali, ses generaux sont a son image car par la Constitution du Mali Boua IBK a toute la responsabilite de la protection de l’integrite du territoire National et de notre souverainite , Boua ka bla!

  9. Cela va au delà des traditionnels pleurnicheries sur l’incapacité de des dirigeants mais plutôt le manque de vision, anticipation de tout un peuple. Si nos stratéges militaire ne sont pas foutu de mettre en place des stratégies adaptés aux méthodes de l’ennemi ce n’est pas la faute au président. Ces pseudo stratéges sont vautrés dans leurs bureaux et s’en doutent du sort du pays. Mais l’ennemi lui s’adapte à la situation et continu de nous zigouiller jours et nuits. La réalité du mali est que nous n’avons plus de ressources humaines qualifiée pouvant répondre aux nouveaux défis tout secteur confondus.

  10. Miracle à témoigner : Je m’appelle FLORENCE, je veux partag€r avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le [email protected] dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à c€la j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Maitre CHANGO AZE à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Di€u pour m’aider qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. [email protected] 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement Amoureux/L’entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi.Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
    Téléphone (whasapp/Viber ou IMo) : 0022966547777

  11. Il faut raser tous les villages peuls frontaliers du Burkina et du Niger.

    Tant qu’il y aura des villages peuls surtout dans les zones frontalières ( Koro, bankass, dioungagni, dialoube, tenekou, djéné, etc) les véhicules sauteront.

    Ces gens sont d’une grande ignominie ! Ils utiliseront tous moyens possibles pour tuer.

  12. En général ils peuvent les mines plusieurs jours voir des mois avant. Le mouvement des convois militaire est épié. Il faut des équipes de déminage mobile qui suivent les convois.

    Sans les soldats maliens le G5 n’aurait pas de sens. Ce sont les seuls qui sont vraiment sur le terrain.

    Les autres pays attendent d’avoir les équipements commandés à la France pour commencer le travail. Je les comprends, ils ne veulent pas risquer la vie de leurs soldats surtout quand les véhicules sautent sur les mines.

  13. Boua est en train d’envoyer nos enfants pour etre tues comme des moutons de Tabaski par le Jihadistes, il s’en fout s’ils sont protégés ou pas. Maliens reveillez-vous car ses deux enfants a Boua IBK sont l’un a l’Assemblee Nationale et l’autre est son secretaire particulier a Koulouba. reveillons nous et disons non a Boua. Boua ka bla!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here