G5 sahel : trois opérations menées depuis le 15 janvier (commandant)

7

Ouagadougou, – La force conjointe du G5 Sahel a mené trois opérations depuis le 15 janvier, a annoncé dimanche son commandant, le général mauritanien Ould Sidi Hanana.

“Nous avons mené trois opérations dans les différents fuseaux du centre, de l’ouest et de l’est”, a déclaré le général Ould Sidi Hanana, lors d’un conseil des ministres des pays membres du G5 sahel (Mali, Mauritanie, Tchad, Niger et Burkina Faso), en prélude à un sommet des chefs d’État, le mardi 5 février.

“Ces opérations (qui) ont commencé depuis le 15 janvier (…) se passent dans de bonnes conditions et elles vont se poursuivre par la suite”, a-t-il indiqué.

Tout en regrettant les attaques qui ont continué en dehors de la zone d’action de la force conjointe, le général Hanana a souligné que “dans les fuseaux où la force a travaillé, il n’y a pas eu d’attaques terroristes”.

“Nous avons aujourd’hui un G5 sahel qui est en train d’atteindre véritablement ses objectifs”, s’est réjoui la présidente du conseil des ministres, Aïchatou Boulama Kane, la ministre du Plan du Niger.

“Notre force conjointe est véritablement opérationnelle. Nous avons fait des avancées dans le cadre de la composante police, de la composante renseignements”, a-t-elle souligné.

Lancé en 2015, avec l’appui de la France, le G5 Sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) qui a réactivé en 2017 son projet de force conjointe, tardait à lancer ses opérations et à mobiliser les 414 millions d’euros promis lors de la conférence internationale des donateurs de février
2018.

“C’est une question de mobilisation des financements qu’il faut régler, particulièrement le financement de la force du G5 Sahel”, a indiqué Mme Kane.

En un an, la force a atteint quelque 80% de ses effectifs prévus de 5.000 militaires et mené six opérations avec l’appui direct et logistique de Barkhane, sans réel impact sur le terrain, où elle n’a pas encore été au contact des jihandistes.

ab/pgf/jpc

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Oui nous voulons de vrais hommes aggueris au combat et des resultats , ensuite les recompenses vont suivre. Merci au President IBK qui a commencé à loger les militaires à travers les logements sociaux. Ceci est excellent pour garder le moral au front car on est desormais rassuré que personne ne viendra vider nos familles pendant que nous sommes entrain de donner nos vies pour sauver le Mali et le sahel; que cette très bonne initiative se poursuive.

  2. “Ces opérations (qui) ont commencé depuis le 15 janvier (…) se passent dans de bonnes conditions et elles vont se poursuivre par la suite”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Ça au moins, c’est un VRAI communiqué de chef d’armée!😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Déjà que cette “force” s’etait d’abord tristement illustrée sur le plan militaire, en oubliant (!…) de securiser……..SON PROPRE Q-G!!!😁😁😁😁😁

    Qu’elle s’était ensuite (au moins autant!) Illustrée en demandant a se réfugier a bamako, a 800 kms de la zone dangereuse, POUR MIEUX REFLECHIR disait-elle!😁😁😁😁😁😁😁😁

    Voilà maintenant qu’elle s’illustre avec des “comptes rendus d’operations”…. A FAIRE HURLER DE RIRE TOUTES LES ARMÉES DU MONDE !!!😎😎😎

    Pour conclure, d’apres cet impressionnant communiqué de guerre😁, ces supposées “opérations” (dont rien ne dit nulle part en quoi elles consistent😁) n’ont donné lieu à aucun coup de feu, à zéro prisonnier, a zéro saisie d’armes, et à zéro localisation de caches d’armes ou de position jihadiste, SE SONT “TRÈS BIEN PASSÉES” !!!😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Nous voilà donc RASSURÉS 😂

    Et comme cette “force” ne manque décidément pas d’humour (involontaire ), elle précise….. QU’ELLES VONT CONTINUER !😁😁😁

    Nous voilà donc DOUBLEMENT rassurés…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here