InsA�curitA� : SA�bA�nicoro livrA� aux bandits !

1

Ce na��est guA?re un mystA?reA�: La��insA�curitA� sa��installe dans certains quartiers de Bamako. Les populations ne dorment plus que da��un A�il. Cette vague da��insA�curitA� dans la capitale avec son lot da��actes crapuleux et/ou de crimes na��A�pargne mA?me plus le quartier de rA�sidence du prA�sident de la RA�publique, censA� A?tre la��endroit le mieux sA�curisA� de la capitale. La preuveA�? Depuis quelques temps, de petits dA�linquants qui ont constituA� des groupuscules violents sA?ment la terreur A� SA�bA�nicoro.

DotA�s da��armes blanches (machettes, couteaux, barres de fer) et mA?mes da��armes A� feu, ces dA�linquants, bourrA�s da��alcool et de produits stupA�fiants, se sont rendus maA�tres de ce quartier, au vu et au su des autoritA�s en charge de la sA�curitA�.

Si au dA�part ces petits dA�linquants sa��affrontaient entre eux pour diverses raisons, ils posent actuellement des actes criminels mettant la vie des citoyens en danger. Nuitamment ou mA?me en plein jour, ils agissent en toute impunitA�A�! Ce qui se passe dans le quartier prA�sidentiel dA�passe tout entendement.

Le samedi dernier, entre 1 heure et 2 heures du matin, certains secteurs de SA�bA�nicoro, notamment le secteur A�A�KaA?rabougouA�A� est carrA�ment passA� sous le contrA?le de ces gangs incontrA?lA�s. Ils pillaient, agressaient et saccageaient tout sur leur passage. Dans leur furie destructrice, ces petits malfrats ont endommagA� plusieurs vA�hicules qui A�taient garA�s devant des domiciles privA�s. Ce na��est pas tout. De nombreux boutiquiers, sans dA�fense, ont A�tA� agressA�s puis dA�pouillA�s de leurs biens.

Ces actes surrA�alistes se dA�roulent bel et bien A� Bamako. De surcroA�t, dans un grand quartier qui dispose pourtant da��un commissariat de sA�curitA� publique. Mais, il a fallu attendre longtemps pour que les forces de sA�curitA� interviennent et procA?dent A� quelques arrestations. Entre temps, plusieurs dA�linquants se sont A�chappA�s. Et les dA�gA?ts A�taient faitsa��

Aujourda��hui encore, des membres de ces groupes se pavanent, en toute impunitA�, dans le quartier.

Face A� cette insA�curitA� galopante dans le quartier de SA�bA�nicoro et ailleurs, le ministre de la SA�curitA� et de la protection civile, le gA�nA�ral Salif TraorA�, est une nouvelle fois interpellA�. alli canada walmart, alli canada walmart, alli canada walmart, alli canada walmart, alli canada walmart, alli canada walmart. Oui, le ministre en charge de la protection des personnes et leurs biens est fortement interpellA� par ce qui se passe A� SA�bA�nicoroA�!

DA�jA� en proie A� des attaques terroristes dans plusieurs localitA�s, le Mali na��a aucun intA�rA?t A� voir ses grandes villes, particuliA?rement Bamako se transformer en Far West, oA? les populations ne savent plus A� quel saint se vouer.

Aujourda��hui, Bamako et da��autres villes du pays du pays ont urgemment besoin da��un vA�ritable Plan de sA�curisation et de lutte contreA� le grand banditisme, non da��actions A� la fois folkloriques et sporadiques, sous les projecteurs des camA�ras.

En somme, le gA�nA�ral Salif TraorA� doit rompre avec toutes ces actions A�aux effets limitA�s et qui sont loin da��avoir les rA�sultats escomptA�s.

A�A� Hamady

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ” … Cette vague d’insécurité dans la capitale avec son lot d’actes crapuleux et/ou de crimes n’épargne même plus le quartier de résidence du président de la République, censé être l’endroit le mieux sécurisé de la capitale… ” … /// …
    :
    La Résidence du Président de la République est censée être le Palais Présidentiel de Koulouba. Qu’est ce qui l’empêche d’y habiter pendant son mandat ? Alpha Oumar KONARE et ATT y ont bien résidé. Pourquoi pas IBK ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here