Mali: l’assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati fragilise l’accord de paix d’Alger

2

Au Mali, le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), une coalition d’anciens mouvements rebelles du Nord, a été assassiné mardi 13 avril dans la matinée. Sidi Brahim Ould Sidati a été tué par balles près de son domicile à Bamako par deux hommes encore non identifiés.

Le choc est encore grand au surlendemain de l’assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati. Devenu président de la CMA, il était déjà secrétaire général du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), membre de la coalition.

Il était natif de Ber, dans la région de Tombouctou où il a été enseignant plusieurs années. Sidi Brahim Ould Sidati s’est très vite investi dans sa communauté. Il a travaillé pour plusieurs ONG, notamment dans le secteur de l’élevage. « Ce travail d’animateur auprès des communautés l’a crédité d’une grande estime dans la région », confie un proche du président de la CMA. Une estime qui lui permettra de devenir maire de Ber en 2009.

Sidi Brahim Ould Sidati, s’est vite engagé pour la cause de l’Azawad. En 2012, il fonde le MAA. Le mouvement combattra les forces maliennes pour l’indépendance du nord du pays.

Vers la paix

En 2015, avec d’autres mouvements, le MAA signe l’accord de paix d’Alger qui mettra un terme au conflit. Sidi Brahim Ould Sidati lui-même paraphe le document.

Depuis lors, il menait la délégation de la CMA qui négociait les termes de sa mise en œuvre. Sidi Brahim Ould Sidati a participé à tous les rounds de négociations depuis 2015. « Dès le début, il s’est investi dans la quête de la paix, ajoute Mohamed el-Maouloud Ramadane, porte-parole de la CMA. Aujourd’hui, nous sommes inquiets, car cette paix est fragile au Mali, un rien peut la déstabiliser. »

Mardi après-midi, les autres parties de l’accord ont réagi à l’assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati. Dans un communiqué, la médiation internationale a fait part de « sa consternation ». La Plateforme, autre coalition d’anciens mouvements rebelles du Nord, a « condamné ce crime abominable de nature à perturber la paix ».

Tous ont demandé une enquête immédiate et sérieuse, ce qu’a promis le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane.

L’accord d’Alger fragilisé

À cette heure, aucun élément n’a fuité sur l’identité des assassins ou le mobile de leur crime, mais cet assassinat porte un coup très dur à l’accord d’Alger, de plus en plus décrié, car sa mise en œuvre traîne depuis cinq ans.

Certains anciens rebelles estiment que la réforme territoriale prévue par l’accord met trop de temps à se mettre en place. De nouvelles régions doivent être créées, leurs présidents doivent être élus et leurs pouvoirs étendus. Mais à l’heure actuelle, rien de tout cela n’a vu le jour.

D’autre part, à Bamako également des voix s’élèvent contre l’accord d’Alger, perçu comme un texte imposé par des pays étrangers, notamment l’Algérie et signé par l’État malien dans un moment de faiblesse.

« Certes, il y a des ennemis de l’accord, mais le plus grave, c’est qu’il y a des ennemis de la paix au Mali, s’indigne Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial de l’ONU pour le Mali de 2015 à mars 2021Bien sûr, l’accord n’est pas la seule solution, il n’est pas parfait, mais c’est l’un des moyens les plus efficaces dans la recherche de la paix et de la stabilité au Mali. On peut le corriger, l’ajuster, mais l’accord doit être un socle solide sur lequel doit se bâtir le reste. »

Source: rfi.fr

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. L'accord coloniaux que les maliens n'ont ni proposé, ni écrit, ni Amandine. Alors il ne sera jamais

    Les accords que les occupants du Mali veulent imposés aux maliens😎😎😎

  2. In a nutshell being there is no need to complicate my analogy. As we all know with global warming increasing to degree scientists are skillfully concealing facts that under total circumstance of way world live we years pass point global warming may be controlled. Scientists now compute temperature norm on basis of last ten years. Being I am 63 years old I note how temperature norm have increased by double digits over 30 years ago plus increasing at unpredictable pace. It is certain that in fifty years human life will not exist on earth or quality of living will be so bad death should be preferred as oppose to life.
    Under foregoing condition renewable energy will have great value. Oil will maintain it’s value therefore oil fields, solar energy fields plus wind fields of north Mali may provide withal that upgrade living conditions for whole of Mali or they may provide lifestyle of splendor for few as in one percent plus it’s conspirators trying to seize those energy fields plus deny majority of Malians any of income or energy those fields should provide. I have repeatedly charge IBK plus his group who made that traitorous agreement with conspiring with foreigners to rob Malians of better living in these last decades of human existence on earth. That fraudulent, illegal plus unconstitutional agreement should be voided plus not referred to again. Of course Algeria will deny Mali route through Algeria to transport oil but oil could at higher cost plus greater creation of jobs be routed through Senegal if Morocco will not assist. Thereof is withal for greater living conditions for many Malians. Our collective efforts in these final decades of human existence should be focussed at better living for wealth beyond ability to put to good use for few. Energy fields will provide to all greater education, security plus desire to be all we are able to be. I will always believe if women especially African women had been provided greater education this global warming mess would not exist. They would have convinced those having ability to impose what need be done be tiny done. With global warming greed, stupidity plus laziness won with men not cleaning up mess their inventions caused before moving on to greater inventions that imposed even greater mess. Uncleanliness caused by greed, stupidity plus laziness have imposed destruction of humans.

    What I find most difficult to accept as do many first generations Africans in United is that ECOWAS would sit still plus allow Algeria to seize Mali energy fields. Those untapped energy fields have capacity to eventually pay for whatever war assistance ECOWAS would have provided. That is cause traitor IBK group favored France management of war against terrorists over ECOWAS assistance. Therefore we know there is conspiracy by IBK family plus friends, Europeans plus Algerians to steal Malians energy fields plus split earnings thereof leaving poorly educated Malians in worst of poverty in these final decades of human existence on earth when all should live well. That is despicable.
    Is drama being used to end that worthy of execution conspiracy? We will concede. End result should be Mali stay united as one nation under one governance.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here