24 C
Bamako
dim 23 Fév 2020 - 7:29
gifnew
Accueil Insécurité

Mali: toujours pas de nouvelles des 22 ex-combattants et ex-soldats du MOC

6
Que sont devenus les 22 ex-combattants d’anciens groupes rebelles et de mouvements armés pro-gouvernementaux enlevés, le 4 septembre, par des hommes armés, dans le centre du pays ? Au Mali, l’inquiétude monte, les parents sont inquiets. Ils venaient de terminer une formation pour créer une unité mixte avec des militaires de l’armée régulière.

Trois jours après l’enlèvement des 22 ex-combattants, des informations contradictoires circulent sur leur sort. Certaines sont très peu rassurantes.

Le rapt n’a toujours pas été revendiqué mais plusieurs sources affirment que l’opération a été montée et exécutée par des jihadistes.

Le groupe des 22 ex-combattants devait, après une formation qui s’est achevée il y a quelques jours dans la localité de Ségou, intégrer une unité mixte formée de soldats maliens et d’ex-rebelles du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), embryon de la future armée malienne.

Permissionnaires, une vingtaine d’ex-combattants prennent place à bord d’un bus de transport. Ils sont avec d’autres passagers. Entre les localités de Douentza et Hombori, des hommes armés braquent le bus. Le chauffeur s’arrête et on l’oblige à prendre une autre direction. Près de 10 km plus loin, les 22 ex-combattants de l’ex-rébellion et des groupes armés pro-gouvernementaux sont descendus et disparaissent avec leurs ravisseurs. Deux ou trois autres ex-combattants ont pu prendre la fuite.

En janvier 2017, un attentat avait frappé le quartier général du MOC, à Gao, tuant plusieurs dizaines de personnes.

Par RFI Publié le 07-09-2019

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Vous voulez vraiment des nouvelles ou vous voulez continuer a vous voiler la face? De rapt il n’en est rien ici. IL s’agit simplement de la livraison du premier contingent de goumiers mnla formé avec la sueur des maliens. Eh oui c’est ça aussi l’accord d’Alger. Continuer a dormir le trisomique et son “popaa” ont encore beaucoup d’autres surprises pour vous.

  2. Vous aussi ne vous laissez pas prendre par cette grotesque mise en scene! Ces gens n ont été enleves par personne. Maintenant, asseyez vous confortablement dans vos canapés (ou chaises longues en oseille tressee) et prenez un bon verra de soda ( ou d eau plate) pour regarder le reste du feuilleton. Prochain episode garanti d être croustillant, pour peu qu on aime voir le gouvernement malien ceder, et encore ceder du terrain au MNLA, qui menacera de se retirer de l Accord si il n obtient pas …vous verrez

  3. Bamake
    “Tout ça pour dire que les Autorités Maliennes devraient être vigilantes concernant cette Zone. Ces 22 militaires n’auraient pas dû emprunter cette Route sans précaution.
    Ils auraient dû être armés et transportés par dans des véhicules militaires appropriés pour traverser cette Zone d’insécurité permanente.”

    Certes, tu as 1000 fois raison !!!

    Mais tu sais bien que depuis l’avènement de Son Altesse Zonkeba 1er, les “il aurait fallu” ou les “on aurait dû” pleuvent à peu près tous les jours !!!

    On passe notre temps à dire “il aurait fallu”……..UNE FOIS QUE LES CATASTROPHES (parfaitement prévisibles !) SE PRODUISENT, VOIRE SE REPRODUISENT !!!!

    Dis-moi qu’il a fallu plusieurs dizaines d’attaques de nos camps PENDANT PLUS DE 5 LONGUES ANNÉES (!…) pendant lesquelles nos soldats DORMAIENT (!…) au lieu de garder leurs camps (!…), avant que nos bons à rien de koulouba ne se décident (enfin) à dégager ses premiers “responsables militaires” !!!!

    Alors, tu verras que sur CETTE MÊME ROUTE et dans LE MÊME SECTEUR, des événements similaires se produiront encore longtemps (Très longtemps !) avant qu’un des minables en poste à koulouba ne se réveille entre 2 siestes sous le clim, et ne décrète “EN URGENCE”😁😁 des mesures de surveillance particulières !

    Tu verras…😎

  4. ” … Entre les localités de Douentza et Hombori, des hommes armés braquent le bus. Le chauffeur s’arrête et on l’oblige à prendre une autre direction. Près de 10 km plus loin, les 22 ex-combattants de l’ex-rébellion et des groupes armés pro-gouvernementaux sont descendus et disparaissent avec leurs ravisseurs. Deux ou trois autres ex-combattants ont pu prendre la fuite… ” … /// …

    :

    C’est cet Axe Douentza – Hombori – Gossi qu’il y a le plus de poses de mines sur la Route. C’est aussi sur cet Axe routier qu’il y a beaucoup d’attaques… Ce n’est pas pour rien que Barkhane y a installé une base. L’endroit est dangereux… Il y a quelques années de ça…, un Français avait été enlevé dans un Hotel à Hombori.
    Tout ça pour dire que les Autorités Maliennes devraient être vigilantes concernant cette Zone. Ces 22 militaires n’auraient pas dû emprunter cette Route sans précaution.
    Ils auraient dû être armés et transportés par dans des véhicules militaires appropriés pour traverser cette Zone d’insécurité permanente.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here