Réunion ministérielle de la Coalition pour le Sahel : Un sommet extraordinaire des chefs d’État annoncé

0

La Coalition pour le Sahel a tenu sa première réunion ministérielle ce vendredi 12 juin 2020 par visioconférence. Plusieurs ministres des Affaires étrangères ainsi que des institutions internationales ont pris part à cette réunion virtuelle.

La lutte contre le terrorisme, le renforcement des capacités des forces armées sahéliennes, un appui au retour de l’État et des administrations territoriales, un développement économique, voilà les quatre piliers essentiels de la Coalition sahel. Cette Coalition est née le 28 avril 2020. Il s’agit d’un forum politique de dialogue et de coordination entre les États du G5 Sahel et leurs partenaires.

« Au sahel, les dernières semaines ont démontré, notamment par un renversement du rapport de force dans la région dite des “trois frontières”, que la victoire sur les groupes terroristes est possible », lit-on dans le communiqué de presse de la Coalition Sahel sur sa première réunion ministérielle. Cette victoire est en étroite ligne avec les initiatives prises lors du sommet de Pau en janvier 2020. C’est pour maintenir une telle dynamique que cette Coalition a vu le jour, précise-t-on.

La réunion ministérielle de ce forum politique de dialogue et de coordination a été l’occasion pour les participants de réitérer leur engagement pour « la mise en œuvre de l’action du G5 sahel ». Il a été également question des progrès réalisés ainsi que des initiatives en cours pour la sécurité et le développement des pays du sahel. Des engagements sereins sont sortis de cette rencontre virtuelle.

« Les participants ont souligné leur détermination commune à appuyer les efforts du G5 Sahel pour faire face aux défis qui subsistent et s’attaquer aux causes structurelles de l’instabilité », lit-on dans les conclusions informelles de cette première réunion de la Coalition pour le sahel. Parmi ces causes, les participants à cette rencontre citent : la pauvreté, la croissance et le développement fragile, le choc climatique, le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire et la protection des plus démunis.

Cette première réunion de la Coalition Sahel a pris fin par deux grandes annonces : l’organisation d’une rencontre préparatoire, en juillet, de la deuxième réunion ministérielle qui se tiendra après l’été et la tenue d’un sommet extraordinaire des chefs d’État du G5 sahel pour courant 2021.

Rappelons que cette Coalition vise la promotion d’une « approche intégrée au niveau régional ». Elle regroupe l’ensemble des leviers et acteurs impliqués au Sahel sur le plan sécuritaire, politique et de développement. Son but : regrouper les États du G5 Sahel, tous les pays, organisations internationales et institutions apportant un soutien dans les 4 piliers.

Togola

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here