Visite du premier ministre au Centre et au Nord du Mali : les autres régions ont-elles été oubliées ?

0

Le premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, a entamé une énième tournée dans les régions de Mopti, Tombouctou et Taoudenit sans  mettre au moins une fois le pied dans les autres régions.

-Maliweb.net- Le chef du gouvernement se rend de  nouveau dans les régions du Centre et du Nord du Mali pour sans doute s’enquérir des conditions de vie de la population locale. Sur place, Soumeylou Boubeye Maïga s’entretiendra avec les forces de l’ordre sur le plan de la sécurisation qu’il avait mis en place et l’état d’évolution de la situation sécuritaire. Il discutera avec la population qui ne manquera pas de lui soumettre ses doléances. Le chef du gouvernement initiera également des projets de développement surtout qu’il est accompagné par des partenaires techniques et financiers.

Cependant, ils sont nombreux des Maliens à s’interroger sur les réelles motivations  des visites incessantes du Tigre de Badalabougou dans les régions du Centre et du Nord ? Il est vrai qu’on constate une certaine accalmie depuis sa dernière visite dans les différentes localités, même si la jeunesse de Mopti demande le départ du gouverneur, Sidy Alassane Touré.

Par ses nombreux déplacements dans cette partie du Mali, le Premier ministre fait croire qu’il n y’a pas de problèmes ailleurs. Ou ont-elles été oubliées par le chef du gouvernement. Sinon comment comprendre que depuis sa  nomination à la tête du gouvernement en septembre qu’il n’a pas mis ses pieds dans les régions de Koulikoro, Sikasso et Kayes ? Le cas de cette dernière parait très surprenant dans la mesure où elle a été secouée par la question de l’esclavage par ascendance.

Il est vrai que les régions du Centre et du Nord ont particulièrement souffert de la grave crise que traverse le Mali depuis 2012. Mais cela n’explique pas tout. Les autres régions doivent au même titre que les autres, avoir les mêmes considérations que celles  du centre et du nord. Il sied pour le chef du gouvernement de rectifier le tir avant que la situation ne débouche à un grincement de dents. Le plutôt serait le mieux.

Par ailleurs cette visite de Soumeylou Boubeye Maïga intervient après la double rencontre entre le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita et le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here