Crise des migrants: L’Union européenne débloque 1,8 milliard pour l’Afrique

0
Crise des migrants: L'Union européenne débloque 1,8 milliard pour l'Afrique
20minutes.fr/20minutes.fr – Des migrants érythréens à Milan, en Italie, le 11 juin 2015., AFP PHOTO / OLIVIER MORIN

REFUGIES – Cette manne financière doit financer des projets luttant «contre les causes profondes des migrations»…

Les Européens ont lancé jeudi à Malte un fonds d’aide à l’Afrique de 1,8 milliard d’euros pour tenter de convaincre les pays africains de les aider à endiguer l’afflux de migrants, qui met à mal la cohésion de l’UE. Le sommet de la Valette, ouvert mercredi, doit également aboutir à un plan d’action commun.

Il devait être suivi d’un sommet entre seuls dirigeants européens, qui feront le point sur les tractations en cours avec la Turquie, à qui l’UE demande de freiner le flux de réfugiés syriens. Dans ses discussions avec les pays africains, l’UE a déjà mis sur la table 1,8 milliard d’euros, pour financer des projets luttant « contre les causes profondes des migrations ». Mais elle exhorte les Etats membres à apporter en plus leur propre contribution pour doubler la mise.

Des barbelés en Slovénie

Or, on est encore loin du compte. Les promesses des pays européens n’ont atteint qu’un total de 78 millions d’euros, selon un décompte de la Commission. C’est « loin d’être suffisant », a réitéré jeudi le président nigérien Issoufou Mahamadou.

En dépit de l’hiver qui approche, le flux de migrants vers l’Europe ne faiblit pas et a conduit mercredi la Slovénie à installer des barbelés le long de sa frontière avec la Croatie. Quelques heures plus tard, la Suède annonçait qu’elle rétablissait des contrôles à ses frontières, dans l’espoir là aussi de freiner les arrivées.

Les migrants africains vers l’Europe « ne sont pas aussi nombreux qu’on le dit »

« Il ne s’agit pas d’une barrière (…) mais nous devons être sûrs que nous avons des contrôles » aux frontières, a expliqué jeudi à Malte le Premier ministre suédois, Stefan Lovfen. Dans leur déclaration commune, qui doit être signée dans la journée, Européens et Africains s’engagent à « gérer ensemble les flux (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

PARTAGER