L’Afrique veut quitter la CPI

3

Une proposition en faveur du retrait des pays africains de la Cour pénale internationale, faite par le président kényan Uhuru Kenyatta, a été adoptée à la fin du sommet de l’UA, ce dimanche, à Addis-Abeba.

M. Kenyatta a proposé à ses pairs du continent de préparer une feuille de route censée aboutir au désengagement des pays africains du Statut de Rome, par lequel la CPI a été instituée.

Selon le chef de l’Etat tchadien Idriss Déby Itno, le nouveau président en exercice de l’UA, la proposition kényane repose sur le sentiment que la Cour pénale internationale cible notamment les dirigeants africains.

La CPI a abandonné ses poursuites contre Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto, qu’elle soupçonnait d’être les principaux instigateurs des violences consécutives aux élections générales de 2007, au Kenya.

Ces violences avaient fait plus de mille morts et près de 300 mille déplacés.

L’Ivoirien Laurent Gbagbo, 70 ans, est le premier ex-chef d’Etat à comparaître devant la CPI.

A l’ouverture de son procès, jeudi, à La Haye, il a plaidé non coupable des crimes contre l’humanité pour lesquels il est poursuivi.

Il est mis en cause pour les violences postélectorales de 2010-2011 en Côte d’Ivoire, qui avaient fait quelque trois mille morts, selon un bilan des Nations unies.

SOURCEbbc.com
PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Oui ! L’Afrique doit quitter la CPI et ne doit pas prendre cette proposition du président Kényan à la légère.
    Si quelqu’un devait être traduit devant cette fausse cour que j’appellerai la CPA (cour pénale africaine)au lieu de CPI, ça aurait dû être l’amaldeme Bush et le clown sarkosi.
    CHEFS D’ETATS AFRICAINS, il est grand temps que vous preniez vos responsabilités sinon vous finirez tous devant cette fameuse case aux sorcières.
    UN HOMME AVERTI EN VAUT DEUX !

  2. La CPI c’est le KU-KLUX-KLAN.
    Des gens ont étés massacrés à la place Maidan de Kiev en Ukraine et personne à l’onu n’a reclamé
    une enquête pour trouver les coupables.
    Il était temps que certains dirigeants africains commencent à dire que les nations africaines
    doivent se retirer du traité de Rome.Les européens ont poussé leur fourberie jusqu’à mettre
    une africaine comme accusatrice des faits commis en afrique.

  3. L’Afrique veut quitter la CPI
    Par maliweb – 1 Fév 2016

    – D´abord quitter,quitte á s´assumer ou apprendre á s´assumer aprés á la maison!
    – Les Africains ne sont pas + dictatoriaux que les autres, et leur justice est loin d´être dans la réalité ce qu´ils nous balancent tout le temps au visage comme “Egalité” et autres grands principes démocratiques!
    – On fabrique, invente des guerres sur fond de mensonges!
    – On manipule les résolutions pour tuer plus de civils qu´ils prétendent pourtant protéger des dits dictateurs!
    – On soutient sans scrupules des terroristes et vrais régimes moyen-âges á cause du fric pour faire assassiner des innocents et destabiliser les régimes réellement élus!
    – On se succéde au pouvoir de pére en fils et presque de mari en épouse soit du pied droit ou gauche appélé parti!
    – On vote des guerres en séances sécrétes sans prendre le soin d´aviser le contribuable!
    – On exfiltre et infiltre des terroristes pour provoquer des combats entre populations!
    – Ou on les échange tout simplement sans autre forme de procés au détriment des victimes!
    – Les exploités étant les mêmes aussi bien en Occident qu´en Afrique, ainsi peut continuer la liste sinistre de l´incarnation de la démocratie et la justice á l´occidentale…

Comments are closed.