Soulagement au Sénégal après l’annonce de Macky Sall de ne pas briguer un 3e mandat

35

Soulagement, et même “fierté”, dominaient mardi au Sénégal au lendemain de la décision du président Macky Sall de ne pas briguer un troisième mandat en février 2024, décrispant un climat politique très tendu.

Une pluie de réactions, y compris à l’international, ont salué l’homme d’Etat et une décision d’apaisement dans un pays qui a connu début juin ses pires troubles depuis des années. L’opposition a nuancé ce concert de louanges, soulignant le rôle de toutes les vies “sacrifiées” dans des manifestations pour la défense de la démocratie et réclamant désormais “des élections inclusives”.

“Mes chers compatriotes, ma décision longuement et mûrement réfléchie est de ne pas être candidat à la prochaine élection du 25 février 2024”, a déclaré Macky Sall lundi soir dans une adresse à la nation, mettant fin à un suspense de longs mois.

Le flou entretenu par le président Sall sur ses intentions par rapport à ce scrutin et la condamnation à deux ans de prison de l’un de ses principaux opposants, Ousmane Sonko, avaient contribué à rendre la situation explosive.

La condamnation de l’opposant dans une affaire de mœurs, qui le rend en l’état actuel inéligible, a engendré début juin de graves troubles, faisant 16 morts selon les autorités, 24 selon Amnesty international et 30 selon l’opposition. L’opposant avait appelé dimanche soir à la mobilisation, quelle que soit l’issue du discours pour mener “le combat définitif”.

Pour M. Sonko, l’objectif principal de Macky Sall est de l’écarter de la course à la présidence.

-“Modèle démocratique”-
Moussa Faki, président de la Commission de l’Union africaine, salue “une décision sage et salutaire”. “J’exprime mon admiration au grand homme d’Etat qu’il est d’avoir privilégié l’intérêt supérieur du Sénégal et de préserver ainsi le modèle démocratique sénégalais qui fait la fierté de l’Afrique”, a-t-il déclaré.

Le chef de d’Etat bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, président en exercice de l’organisation des Etats ouest-africains “salue avec fierté sa décision courageuse de grand Homme d’Etat”, a-t-il dit sur ses réseaux sociaux.

Le président nigérien Mohamed Bazoum “formule le vœu que cette décision mûrement réfléchie apaise définitivement le climat politique dans ce pays frère”.

Paris a aussi salué sa décision en jugeant que “le Sénégal démontre à nouveau la solidité de sa longue tradition démocratique”, selon un communiqué du ministère français des Affaires étrangères.

Au Sénégal, le président fait la Une de tous les journaux. “Macky, quelle grandeur!”, “Macky sort par la grande porte”, “Macky au panthéon des grands hommes”… titrent entre autres les quotidiens.

“J’ai un sentiment de soulagement, de fierté parce que l’évolution de la démocratie sénégalaise a pris du cran… Les perspectives sont bonnes”, estimait à Dakar Hassame Drabo, un cadre d’entreprise.

“Son discours change beaucoup de choses. Le Sénégal est devenu stable et gouvernable. Je suis satisfait à 200%”, déclare de son côté Issa Camara, qui travaille dans le secteur maritime.

– “Sacrifices” –
Pour Alioune Tine, figure de la société civile et ardent opposant à un troisième mandat, c’est “une délivrance”. Macky Sall “sort par la grande porte avec un grand discours”. Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre, fait part d'”une grande émotion” et d’un discours qui lui permet “de retrouver une grande partie du Macky Sall” d’avril 2012.

Des opposants ont nuancé ces réactions de fierté.

“Je félicite la jeunesse sénégalaise, la diaspora et tous les démocrates sénégalais. Car si le président Macky a accepté de jeter l’éponge (…) c’est parce qu’il y a eu des Sénégalais qui se sont érigés contre”, a pour sa part réagi Aminata Touré, ex-Première ministre qui a rejoint l’opposition.

L’opposant Khalifa Sall a salué “une belle décision”, pensé à tous les morts dans des manifestations depuis 2021, une cinquantaine, “des sacrifices qui n’ont pas été vains” et plaidé pour “une élection inclusive”.

Le porte-parole de M. Sonko a simplement tweeté “Focus 2024” avec le portrait de son leader.

M. Sonko, qui jouit d’une grande popularité auprès de la jeunesse, n’a cessé de crier au complot du pouvoir – qui le réfute – pour l’éliminer politiquement. Il est bloqué par les forces de sécurité chez lui à Dakar, “séquestré” selon lui, depuis le 28 mai.

Commentaires via Facebook :

35 COMMENTAIRES

  1. Ce KInguiranke est un sale homme qui se nourri de cadavres puants
    C’est un déchet humain qui n’a rien fait de bon et qui se nourrit de la destruction des autres
    Son monde plus humain est une apocalypse de mouches et de cadavres
    L’espèces humaine produit des nuisibles , c’est la loi de la nature . KInguiranke est un nuisible
    Il nous faut juste prier qu’il n’est pas donné de descendance

  2. pourquoi les puschistes et les pseudo-panafricains sont contre l’annonce de macky sall. parcequ’ ils n’ont point d’excuse pour casser et se maintenir au pouvoir a bamako ou aouaga.

  3. Voici un pays des gens civilisés. Là-bas il n’y a jamais eu de prise sauvage de pouvoir. Au Mali des imperturbables patriotes et des éclairés, on sait que le prochain Président sera celui qui aura l’audace d’attenter à la vie des bidasses.

    • yugo combien de personnes ont ete tuées par Macky Sall le grand boucher de Dakar, soyons humbles et honnêtes! C’ est ca ta civilisation? Honte a toi!

    • T juste un haineux de merde…parles pour ton pays. Assimi a tué IBK et boubeye Maiga t’en dis quoi. Balais devant ta porte.

      • tres vrai.
        Ce salaud passe tout son temps a insulter ADO, MACKY SALL, et le president du niger, eux qui contruisent leurs pays. Il applaudit les puschistes qui detruisent son pays.

  4. Sonko est finalement obliger de passer par le jeu democratique pour se faire elire et non par un coup d’etat, la casse ou le desordre comme au mali.

  5. Prochaine étape : répondre devant la justice pour les manifestants ´exécutés ´ le mois dernier. Ces pauvres personnes ne peuvent pas être mortes pour rien!!

    • Macky est attendu a la CPI maintenant! Macky est sorti de l’histoire par la fenêtre! Macky est une honte pour le Senegal et l’Afrique toute entière!

      • Ah bon dites nous comment? Tu connais rien des mécanismes de saisine de la CPI et tu ouvres ta bouche puante pour débiner des insanités. En réalité votre haine du Sénégal va vous tuer… Ousmane SONKO est un abcès dans le corps Sénégal qu’on a crevé avec bcp de douleurs mais on tient la barque…Le Sénégal sous Macky SALL avance à pas de géant. Vous auriez souhaité que le pouvoir tombe par les armes comme chez vous et qu’il y ait de l’embrasement et pourtant on vous le souhaite point.

        • Oui, ils voulaient que macky sall se presente pour ensuite creer le chaos pour prendre le pouvoir par les armes avec l’aide de la russie comme au mali. Mais macky a dejouer leur plan.

    • Ca c’est ton opinion qui ne dépasse pas le bout de ton nez…Nous on voit le contraire. Macky Sall est un grand chef d’Etat. Continuer à mettre tous vos ressources dans les armes, si vous pensez résoudre cela par la guerre vous vous trompez.

  6. il est temps qu’un peul ou un dogon soit president au mali.
    keita, moussa traore, att, konare, djongouda, ibk etaient des malinkes.
    on ne compte pas aya sanogo et assimi. ces deux la n’ont jamais ete presidents du mali.
    le peul est connu pour son sens developement comme macky seul et le dogon est connu pour son serieux pour le travail.

  7. La dictature ne marchera jamais au Senegal, ainsi que les 3emes mandats, les trahisons de ses allies et l’emprisonnement des opposants politiques et des hommes et femmes de la presse. Devant Dieu et les hommes, Macky Sall a jette l’éponge après avoir tue 30 citoyens Sénégalais aux mains nues et être la cause des dégâts matériels tres importants partout au Senegal! Macky est attendu a la CPI maintenant! Macky est sorti de l’histoire par la fenêtre! Macky est une honte pour le Senegal et l’Afrique toute entière!

    • il y a jamais eu de dictature au Sénégal, les gens ici vaquent à leur occupation. Seuls les fossoyeurs de l’ordre républicain sont à maille avec la justice. C’est ca la vérité…CONS.
      Dites à ton président ASSIMI de céder le pouvoir, si t’es garçon tu n’oseras pas. Tu sauras ce qu’est véritablement la dictature dans ton propre pays. Bande de révolutionnaires ignares à la couille molle.

  8. Macky sall n’avait jamais dit qu’il allait se presenter a un troisieme mandat. ce sont les pro-russes tels que les sonko et autres pseudo-panafricains qui lancaient ces mensonges.
    Sonko voulait que macky se presente pourqu’il envoie ces casseurs dans la rue pour effrayer les senegalais qui voteront pour lui. son plan est a l’eau. En plus les senegalais ne vont jamais elire un diola au pouvoir. Pour etre president du senegal il faut etre wolof ou peul, les deux grandes ethnies du senegal. Senghor etait serer proche des peuls, wade et dioouf sont des wolofs. macky sall est un peul.

  9. Macky est attendu a la CPI maintenant! Macky est sorti de l’histoire par la fenêtre! Macky est une honte pour le Senegal et l’Afrique toute entière!

  10. Effectivement il devrait agir à temps et cela allait permettre de sauver plusieurs vies humaines du pays; nous sommes d’accord avec ceux-là qui déclarent que Macky SALL doit être interrogé par la CPI. Pourquoi veut-il disqualifier Ousmane SONKO? et cela de façon indigne et irresponsable. Le jeune candidat se bat depuis très longtemps maintenant contre le Président et ses juges irresponsables et indignes. SONKO est dans respect de ceci:« C’est quoi une vie d’homme ? C’est le combat de l’ombre et de la lumière. C’est une lutte entre l’espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur. Je suis du côté de l’espérance, mais d’une espérance conquise lucide, hors de toute naïveté.» Aimé Césaire
    « J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus. Léopold SEDAR SENGHOR
    « Je dis qu’il n’est pas de paix armée, de paix sous l’oppression. De fraternité sans égalité. J’ai voulu tous les hommes frère. LEOPOLD SEDAR SENGHOR
    « Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer au tour de vous. Gandhi
    « Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées. Gandhi
    « C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire. Gandhi

    • Tu est jaloux parce que macky sall sort par la grande porte alors ton petit puschiste pro-russe le faineant assimi sortira par la petite comme tous les puschistes du monde.

  11. Le fait même qu’on pose cette question montre qu’en Afrique la loi ne compte pas. Sinon, ce qui n’est pas autorisé par la constitution de devrait pas faire l’objet d’un débat.

    • Tres bien dit et en plus Macky Sall a eu le pouvoir avec le grand support de tous les partis politiques de l’opposition et de la société civile Sénégalaise contre le 3eme Mandat d’ Abdoulaye Wade! Macky est un vrai MALANKOLON DEN comme Issa Kaou Djim de la CMAS!

  12. Il n´y arien à féliciter ici.
    Si Maky Sall NE voulait se représenter , pour quoi donc avoir attendu de longs mois avec mort d´homme et séquestrations , avant de laisser la proie, n´ayant plus le choix ?
    Moi je ne le félicite pas!
    D´ailleurs personne ne sait au juste quelle arnaque cet ami de Macron voudra encore balancer à son peuple qui a fait de lui ce qu´il est ce jour

    • Tres bien dit, Macky Sall a joue avec la Constitution et avec des vies humaines et il a échoue a plat, il sort de l’histoire par la petite fenêtre!

  13. Macky a jette l’éponge après avoir tue 30 citoyens Sénégalais aux mains nues et être la cause des dégâts matériels tres importants partout au Senegal! Macky est attendu a la CPI maintenant! Macky est sorti de l’histoire par la fenêtre! Macky est une honte pour le Senegal et l’Afrique toute entière!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!