Dr Bocary Tréta sur la transition au Mali: «Il ne faut plus perdre de temps»

10

Dans l’interview qu’il nous a accordée hier, Dr Bocary Tréta, président de l’Alliance Ensemble Pour le Mali (EPM), salue la tenue de la concertation nationale sur la transition, ainsi que les conclusions du mini-sommet de la Cedeao sur la situation dans notre pays. Le président du Rassemblement pour le Mali (RPM), réaffirme également la disponibilité de sa formation politique à collaborer pour la réussite de la Transition

L’Essor : Les chefs d’État de la Cedeao ont tenu mardi dernier un mini-sommet à Accra au Ghana sur la situation de notre pays. Quelle lecture faites-vous des conclusions de cette rencontre ?

Dr Bocary Tréta : Je crois que c’est heureux et je pense que les Maliennes et les Maliens ne diront pas que ce fut un sommet de trop. Ma satisfaction réside d’abord dans le fait que les chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao ont bien voulu accepter la participation d’une délégation malienne. C’est le début du processus de retour du Mali dans l’organisation.

Il faut saluer cet évènement et encourager la démarche. C’est ce que nous avons constamment conseillé. La deuxième chose est qu’il y a une véritable volonté de s’accorder sur l’essentiel. Donc, il  faut prendre acte des décisions qui ont été prises. J’ai le sentiment que le Comité national pour le salut du peuple a fait de même. Il faut l’encourager à aller dans ce sens.

Troisièmement, je pense qu’il ne faut plus perdre de temps. Il faut aujourd’hui que le CNSP engage de véritables consultations avec toutes les couches sociales et politiques pour la mise en place effective des organes de la Transition afin que l’État redémarre.

L’Essor : Est-ce que le RPM a été contacté pour la mise en place du Collège devant designer les autorités de la transition ?

Dr Bocary Tréta : C’est un processus qui est en cours. Pour le moment, nous n’avons pas été contactés, mais je demeure convaincu que nous le serons et nous ferons partie de ce collège. Je l’espère bien.

L’Essor : Les Maliens se sont retrouvés du 10 au 12 septembre dernier pour la concertation nationale sur la transition. Quelle appréciation faites-vous de la feuille de route et de la Charte qui en ont découlé ?

Dr Bocary Tréta : Il faut d’abord saluer l’exercice en lui-même qui est un effort dans la recherche d’un consensus de l’ensemble des forces politiques et sociales, des forces vives comme on aime le dire, autour de l’essentiel. Le mérite de la concertation nationale, c’est qu’elle a eu lieu. Elle a enregistré une grande participation. La validation des termes de référence dans toutes les régions et ensuite la concertation nationale elle-même.

Mon parti y a apporté des contributions écrites. Les principales décisions qui sont issues de cette concertation vont en droite ligne des propositions que nous avons faites. Nous avions également proposé trois organes. Bien sûr que nous sommes restés fondamentalement sur les principes. Le comité militaire, dans sa première déclaration, a annoncé une transition politique et civile.

Nous sommes restés convaincus que la transition doit être dirigée par des civils. Le président doit être civil et le Premier ministre aussi. Je me réjouis que la Cedeao ait réaffirmé ces positions et j’ose espérer qu’il y a une entente entre le CNSP et la Cedeao sur ces questions. Pour la durée de la transition, nous avions proposé un an.

Mais nous avions estimé à l’époque que dans un premier temps, il faut démarrer et la durée dépendra de l’exercice qu’on va conduire. Comme cet exercice sera fait ensemble avec la Cedeao qui sera là pour nous accompagner, elle appréciera par elle-même, s’il fallait faire des rajouts ou pas. J’apprécie positivement que la Cedeao ait été favorable à la proposition issue de la concertation nationale de fixer la durée de la transition à 18 mois. Le reste, ce sont des choses qu’on peut gérer dans le temps.

L’Essor : À l’issue d’une rencontre avec le CNSP au ministère de la Défense, l’EPM avait promis d’apporter sa contribution pour une bonne gestion de la transition. Concrètement, quelle sera la nature de cette contribution ? Est-ce que EPM est disposé à faire partie des organes de la transition ?

………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Treta le monde paysan malien vous maudit pour avoir dénaturé nos Sols par un engrais frelaté dont les effets perdirent encore sur le rendement. ESPECE D’HIPPOPOTAME TERESTRE.GROSSE FIGURE, BOY d’IBK.Tu as trahi IBK et tu vas récolter cela Tu sais ce que tu vaux à DIA où tu es sans famille. Peux nous donner ta filiation exacte? Tu es né hors mariage chez nous à Dia et tu le sais bien.

  2. Ce monsieur ne parle pas au nom de la majorité des Maliens. Nous maliennes et maliens, nous n’ avons plus confiance en vous et nous les civils; nous détestons l’ ingérence de la CEDEAO, une organisation marionnette qui ne travaille pas pour les peuples d’ Afrique, mais plutôt pour nos envahisseurs, une organisation de vieux magouilleurs, de dictateurs; nous avons confiance au CNSP et nous voulons que les militaires dirigent notre transition. Vive le CNSP, vive les FAMA, vive le Mali reconstruit. Amon 🙏🏾

  3. Si TRETA avait honte , il.ne devrait plus faire la politique . Au lieu de s’inquiéter de son sort dans les différents dossiers de détournement de biens publics dont il en est un des auteurs , il parle de transition .

  4. Les Treta ont quoi encore a dire aux maliens après avoir loupé pendant 7 ans leur mission d’aider le Mali a sortir de la crise??? On ne peut être un politicien lécheur flagorneur de pouvoir et être digne…sinon qui pouvait avoir la moindre dignité dans sa veine et continuer a se soumettre a IBK et accepter de collaborer avec son régime familial pendant 7 ans sans au moins se chercher!?
    Les Treta, les Koita, les Mahamadou Camara, les SBM etc peuvent continuer a tourner leurs langues 7 fois dans les débats …de RÊVER…. MAIS! Il leur serait 1000x mieux d’imaginer un instant quelle image ils représentent a l’idée pour le peuple malien! Cela permettre facilement de revenir sur terre et confronter la réalité… et surtout de collecter le reste de leur vie afin de la utiliser a bon escient (charités, bénévolat, prières, jardinage, l’humanitaire etc..) ….au lieu de continuer dans l’illusion et l’autruche politique et donc accumuler des péchés dans leur compte! On ne vit pas deux fois sur même terre; on ne édite pas l’Histoire; le temps n’attend personne; En general la vie n’accepterait pas des retours de ses offres; mais elle accepte toujours l’adaptation… quand elle nous jette des citrons ou si l’on les choisi accidentellement parmi ses offres on ne peut pas simplement les retourner pour demander les orangers… on plutôt intérêt a les transformer en jus de citron;

    Que est ce que des politiciens incapables peuvent servir encore dans ce pays si ce n’est pas des problemes …des gens qui ont pris le gout et les habitudes de vivre entièrement de l’état comme des sangsues. Ces politiciens de carrière n’ont qu’a faire a cause de Dieu de disparaitre …de laisser ce peuple trouver ses chemins de développement, de securite et de prospérité. Attention attention si vous continuer a jouer vous seraient tous maudits et mal finis te cela très bientot car la vie et si courte je vous jure de Dieu! Arrêtez vos jeux et manipulations politiques contre notre peuple martyrisé!!! L’abominable SBM particulièrement risque des calamités divines si jamais il ne se refrène pas de ses jeux traitreux contre le Mali qui n’ont que perduré …le courroux du Ciel risque lui être déversé sur la tête pour tout les tort qu’il a cause au peuple, notamment en manipulant travers les moyens de l’état l’élection de 2018 en faveur du régime IBK qui finit par tué les maliens avant d’être chassé du pouvoir. Et si SBM croit que nous sommes cons pour oublier cela et tous ses autres actes (…d’attisements criminels des violences intercommunautaires au centre du Mali sous prétexte de lutte antiterroristes qui ont résulté aux massacres de civils a Ogoussagou etc..) il se trompe mal mal!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Ces politiciens de crime de financiers et de crimes sangs doivent être assez intelligents pour se traire. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas encore trainés devant la justice qu’ils doivent se leurrer aussitôt… jusqu’à mêler si vite leurs langues fourchues dans tous les débats patriotiques ..rien que pour créer la confusion et la zizanie entre les patriotes qui ont sacrifié leur vie pour le changement pendant que eux ils défendaient bec et ongle le maintien du statuquo destructif contre l’intérêt national du Mali.

    C’est la faute du CNSP qui a fait un double langage et montré dès le début une face de naïveté et de lorgneur de pouvoir! Sinon comment ces gens d’ IBK peuvent encore continuer a malmener le peuple maliens après 7 ans de crimes financiers et de crimes de sang inédit !!!? Le temps nous dira si ces gens du CNSP sont des extraterrestres moraux envoyés par Dieu pour venir sauver le Mali comme aime le croire beaucoup de nos compatriotes confus, naïfs, irréalistes et surtout très désespérés et avides et ardemment rêvant d’un leadership patriotique a la tête du pays. Il faut absolument la bonne foi de ces compatriotes; mais nous préfère accepter la réalité: tout nous montre que le CNSP est loin d’être le miracle dont rêvait….leurs premiers actes de dilatation face a ceux qui ont tuer les manifestants du 10 et 11 juillet, d’incessant va et viens autour de la question de la transition; de tergiversation politique vis a vis du M5-rfp l’ossature de la RÉVOLUTION… tous nous montrent a suffisance que le CNSP n’est pas Thomas Sankara ni JJ RWALINGS, ni ATT 1991 ni même un Dadis Camara … mais de la pure souche de la generation malienne la même qui a mis le pays a terre depuis 52 ans a travers la cupidité et la poursuite d’intérêt personnel ….. comme le proverbe le dit: “il ne faut jamais rêver de voir un autre enfant a coté de l’hyène si ce n’est pas son propre enfant [bébé hyène]” Pour le moment je ne vois qu’une version plus fine du CNRDRE qui avait tout accepté pour garder le pouvoir… au lieu de mettre devant l’intérêt national du MALI! Donc nous autres on préfère prendre le CNSP par ses actes qu’il posera et non a leurs mots qui semblent devenir double langage! Personne ne pourra nous créer une confusion dans la tête.

  5. Ne perdons plus de temps, tereta ,vous avez raison car vous nous en avez fait perdre beaucoup de temps. 7 ans à ne rien faire, sinon voler et piller le pays, il serait plus sage de rester en dehors de tout ca.espece de politicien,de carrière. Vous et vos semblables ne savez rien faire, ucune compétence. Tous les postes occupés, c est grâce aux copinages et combinaziones politiques. Alors allez vous cacher, vous et vos camarades de 91

  6. Un-Peuple-Un but-Une foi; cela est notre devise que bon nombre semble negliger. Poutant il ne le faut pas . Faite des analyse de ces moments ci. Et pensons a notre pays Le MALI commun. Ne nous laiissons pas intimide par d’autre qui ne cherherons qu’a nous ruiner. De mart, je prefere adopter l’article 48 de la cdeao et organiser le pays dabord. La cdeaoet ses chef d’eteat corrompu. Il sont en train de nous apliquer des decisons guider par des l’ccident. Sinon je vois pas le pourquoi. Le peuple Malien a parler. Je demande est ce que c’est peuple Malien qui es legimes oy bien c’est la cdeao? Je dirai plutot que sont les Maliennes et les Maliens. Le cnsp doit prendre son courrage a deux main ni non ce sera le cao. Un cao plys grave que celui de 2012. Nous devons remeettre notre sort a dieu et essayer de nous faire approvisionne ailleur et laissons la cdeao meme si le mali es l’un des pays initiataire de l’organisation.

  7. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    TRÉTA,

    J’ AI MILITÉ AVEC TOI BIEN AVANT LA “DÉMOCRATIE” MALIENNE.
    REGARDE TOUS MES COMMENTAIRES SUR LES JOURNAUX EN LIGNE, TU DOIS ETRE CAPABLE DE ME RECONNAITRE. MES VALEURS MORALES ET SPIRITUELLES N’ ONT POINT CHANGÉ DEPUIS …

    TRÉTA, TU AS TRAHI LE PEUPLE MALIEN, NOTRE PEUPLE, LE PEUPLE POUR LEQUEL NOUS NOUS BATTIONS JUSQU’ Á RENONCER Á NOS BOURSES D’ ÉTUDIANTS….

    MAIS JE DOIS LE DIRE: TRÉTA, TU ES POURRI, TU DOIS ETRE PENDU ET LIVRÉ Á MANGER AUX CHIENS. TRÉTA, TU SERAS PENDU. TU NE L’ ÉVITERAS PAS.

    SANEÉ ANI KONTRON..!

  8. Vous avez échoué, laissez la junte tranquille , vous allez émerger difficilement au Mali surtout avec le bilan chaotique de la gestion du pouvoir et des deniers publics qui vous suivront jusqu’à ta tombe . Merci les donneurs de l’ordre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here