Soumaïla Cissé: «Aujourd’hui les compteurs sont remis à zéro»

12
Soumaïla Cissé, candidat de l’URD et de la plateforme d’alliance « Ensemble, restaurons l’espoir »
Soumaïla Cissé, candidat de l’URD et de la plateforme d’alliance « Ensemble, restaurons l’espoir »

Le second tour de l’élection présidentielle au Mali se déroule ce dimanche. Avec 17,8 % des voix au premier tour, Soumaïla Cissé est arrivé largement derrière le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta ( 41,4 % des voix ). Il continue à dénoncer des fraudes et mise sur le report des voix des vaincus pour le second tour. Soumaïla Cissé est l’invité Afrique matin sur RFI, ce vendredi 10 août, dès 4h43 TU.

RFI : Vous êtes de nouveau finaliste mais avec 24 points de retard sur le président sortant, est-ce que vous n’êtes pas dans une position difficile ?

Soumaïla Cissé : Non je ne m’inquiète pas pour ces points de retard que je sais que c’est des points de fraude. C’est pour ça que je pense qu’honnêtement avec une mobilisation meilleure, nous pouvons renverser la tendance.

Dans le Nord-Mali, vous accusez le pouvoir d’avoir profité des violences pour truquer les élections mais le nord est beaucoup moins peuplé que le sud. Si fraude il y a, est-ce qu’elle pèse vraiment lourd dans le résultat général ?

Oui, vous avez raison de dire que le Nord est moins peuplé mais c’est le nombre de votants qui compte, ce n’est pas la population totale. Quand vous avez des centres où il y a 9 898 votants pour le président, une voix pour moi et zéro pour tous les autres, on doit s’interroger. Quand le président fait des progressions de plus de 80% dans certains fiefs dans le Nord, on doit s’interroger. (Quand) dans les zones où j’ai traditionnellement gagné, on empêche les gens de voter, je crois que l’on doit s’interroger. Surtout quand on sait que l’élection a été sous-traitée à des groupes.

Ce mercredi soir, le ministère de l’Administration territorial a publié les résultats bureau de vote par bureau de vote, n’est-ce pas un effort louable de transparence ?

Mais c’est une fois (que celui a) été imposé. Il a fallu que la communauté internationale sorte les griffes pour qu’il le fasse. Il savait que les résultats seraient truqués d’un bout à l’autre. J’aimerais bien voir la qualité de ces résultats pour voir que ces bureaux de vote correspondent bien à la réalité. En tout cas, il y a des éléments qui manquent. On va regarder mais il a fallu que l’Union européenne en fasse un casus belli pour cela soit publié.

Justement en publiant ces résultats bureau de vote par bureau de vote, est-ce que le pouvoir ne donne pas satisfaction à l’Union européenne ? Est-ce qu’il n’affaiblit pas votre position devant la communauté internationale ?

Je ne pense pas que les citoyens européens soient satisfaits que ses impôts financent la fraude.

Soumaïla Cissé, plusieurs de vos partisans vous ont conseillé de boycotter ce deuxième tour et pourtant non vous décidez d’y aller, ça veut dire que vous y croyez toujours ? Quelles sont à vos yeux les conditions à remplir pour que le deuxième tour se passe à la loyale ?

Il faut y aller en toute responsabilité. Un parti comme l’URD, qui est un grand parti, ne fait pas de politique de chaises vides. Aujourd’hui, nous avons demandé un accompagnement de la communauté internationale, en particulier la Minusma dans des zones contrôlées par la rébellion. A savoir qu’il y a eu vote dans tel endroit, tel endroit, qu’elle puisse assister cela. Nous avons demandé à la Cédéao de déployer des observateurs dans tous les bureaux pour que cette élection soit crédible. Nous avons demandé à la communauté internationale d’assurer la sécurité dans les zones du centre du pays pour que les gens puissent aller voter correctement. Nous avons demandé que l’on arrête les tripatouillages, vous avez déjà des bulletins vierges qui commencent à circuler. Ceci est inacceptable. Le fichier lui-même doit être revu et corrigé pour que les listes qui vont sortir du fichier n’aient plus de doublons. Nous avons la preuve de doublons, de triplons. Nous avons demandé que le logiciel soit mieux audité. Vous avez un simple logiciel Excel que n’importe qui, excusez-moi le mot, peut tripatouiller. Ce n’est pas honorable.

Le logiciel de compilation, c’est ça ?

Bien sûr, le logiciel de compilation qui donne les résultats, c’est un simple fichier Excel. Je vous assure n’importe quel étudiant peut le bricoler et faire ce qu’il en veut.

Soumaïla Cissé, au-delà de la fraude, est-ce que le président sortant n’a pas réussi à faire une campagne de rassembleur et de père de la nation ?

Non, je crois que non. Franchement, on a vu la campagne morne qui a été faite par le président de la République. Le président de la République n’a pas de bilan à défendre. Le président de la République a échoué pendant ces cinq ans. L’insécurité a grandi, la crise communautaire est là.

Et justement, est-ce que votre adversaire n’a pas réussi à faire oublier ce bilan controversé pour faire une campagne de «petit père des peuples» ?

Non, le «petit père des peuples», je crois que ce n’est pas au Mali. Vous savez le résultat du président, ce n’est que le résultat de la fraude parce que malgré la fraude, il reste quand même minoritaire, il n’a pas gagné au premier tour, c’est la première fois dans l’histoire du Mali. Et vous savez très bien qu’en Afrique, un président à ce niveau qui perd le premier tour, ne peut pas gagner le deuxième tour.

Alors, c’est vrai que si l’on additionne toutes les voix obtenues au premier tour par les 18 candidats de l’opposition, vous êtes potentiellement majoritaire. Mais mardi dernier, lors du dernier meeting de Bamako, on n’a pas vu à vos côtés, le candidat Cheikh Modibo Diarra qui pèse tout de même 7%.

Modibo n’est pas là mais ça ne veut pas dire qu’il est contre nous. En tout état de cause, nous les candidats, les voix ne nous appartiennent pas. Aujourd’hui, les compteurs sont remis à zéro. Qu’il ait 40%, 10%, ça ne compte plus. Et une nouvelle élection, c’est un nouveau choix entre continuer comme avant, enfoncer le Mali dans la déprime ou sortir de l’incorrection de cette mauvaise gouvernance que nous connaissons depuis cinq ans.

Par Christophe Boisbouvier rfi.fr Publié le 10-08-2018

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. LES COMPTEURS NE PEUVENT PAS ÊTRE À ZERO. Après:
    – LA VENDETTA que Soumi a mené contre IBK
    – En le dénigrant, en le discéditant et en le diffamant.
    Soumi veut maintenant TROMPER LA CONSCIENCE du peuple Malien,
    sachant que ses connivents l’ont abandonné. (surtout le protégé du Chérif de Nioro, Aliou Diallo). Ils ont enfin vu ses SUPERCHERIES.

    DONC VOTONS MASSIVEMENT POUR IBK (à 80%). Pourquoi ?
    Pour éviter une crise post-électorale SANGLANTE.

    La devise de SOUMI: “MOI ou le CHAOS” ! (d’après Jeune Afrique)
    Soumi, Ras Bath, Tièblé et maintenant le GÉNÉRAL SINKO, sont prêts à mettre le Mali en SANG, en cas d’une maigre victoire de IBK.
    QUE LE BON DIEU NOUS SAUVE !

  2. Regardons les FAMA, les routes, ponts et échangeurs en province (du jamais vu en Afrique francophone), le secteur agricole , l’éducation avec des prix d’excellence en robotique, la croissance de l’économie malienne, la fin de la guerre (je n’ai dit fin de l’insécurité) avec le retour de Kidal et du MNLA dans la république, les adductions d’eau et de courant dans plusieurs localités, etc. Avec Boua, tous ceux qui parlent de recul ou de galère sont soit des hypocrites, soit des voleurs qui bénéficiaient de la gabegie des temps AOK-ATT , gabegie que Son Excellence IBK, l’auguste, a stoppé net ; d’où un mécontentement des malhonnêtes !
    Enfin, regardons aussi son prochain mandat, encore plus alléchant …
    Vive IBK, l’auguste !

    • J’espere que tu te souviens du taux de reussite tres bas au BAC 2018 plus bas que le bas taux de 2017, etc. Le chomage des jeunes est a quel pourcentage? Le sang Malien coule a flot au Nord comme au Centre, meme les peuples les plus paisibles comme les Dogons et les peuls ne peuvent plus cohabiter. (V.) le Mali est parmi les pays les plus sous-developes au monde, l’insecurite plus grande en 2018 qu’en 2013 quand Boua prenait le pouvoir. “La fraude ne nous fera pas reculer. Seul le Mali compte. Ensemble, restaurons l’espoir: Merci Monsieur le President Cisse pour nous avoir montre que tu es un vrai republicain, un vrai democrate et quelqu’un qui sait se sacrifier pour sa patrie. Anbiko Prezidan Cisse!

    • Mon ami internaute (V.), un pays ne se mesure pas avec le nombre de réalisations de ceci ou cela. Le développement, c’est est ce que l’homme malien est conscient, est prêt pour la bataille du développement ? C’est quand le peuple se lève, que le développement prend. Regardes la Chine, Mao a dit que tant que le chinois n’est pas capable de fabriquer un boulon, alors, il ne doit pas avoir envie de rentrer dans un véhicule. Les chinois ont creusé, bûcher et n’ont laissé nulle place ou leurs mains ne sont passé. les barrages, la construction des routes, des écoles, l’autosuffisance alimentaire, ils l’ont fait. mais, ils ont mis au cœur du développement, l’homme chinois. Aujourd’hui, au Mali, comment juges tu l’école ? La santé- l’économie ? L’homme malien, a t il confiance en lui ou est il voleur, fourbe , égoïste ? C’est cela le développement. Un président qui vient au pouvoir par le vol, poursuivra dans le vol et volera tout le peuple malien. S’il y a des gens pour supporter les voleurs, alors, je les laisse à leur forfaiture ! On ne peut pas voler et faire du bien! C’est impossible. Les 5ans qui viennent seront encore 5 ans de misère. Je félicite Soumi, pour sa bataille. il ets le seul véritable malien, car il défend le Mali en risquant sa vie !!!

  3. Soumaïla Cissé est un grand homme qui ferait sans doute un meilleur Président du Mali que IBK. Mais malheureusement pour lui, Soumi s’est mal entouré dans cette conquête du pouvoir. Le peuple malien aspire fortement aux changements à tous les niveaux. Le changement le plus visible et immédiat et donc le plus simple aurait été un changement générationnel. Or l’équipe de campagne de Soumi ressemble plus au cimetière des éléphants incarné notamment par son directeur de campagne Tiéblé Dramé qui n’a aucun pouvoir mobilisateur, aucun charisme. C’est la première erreur stratégique de Soumi à mon avis.

    La deuxième erreur est que Monsieur Cissé a focalisé toute sa stratégie de communication sur le “Tout sauf IBK” au lieu de promouvoir, “vendre” son propre programme politique au peuple malien. Tous les maliens ne votent pas uniquement pour l’argent. Beaucoup comme moi s’intéressent d’abord aux programmes des candidats. Or, du programme de Soumi, personnellement je n’en connais que la réduction du prix de la vignette et la simplification de l’accès aux engrais pour les agriculteurs! Excusez-moi du peu, mais c’est léger pour diriger un pays pendant 5 ans!

    Enfin, Soumi n’a pas su manifestement convaincre ses autres camarades candidats de l’opposition. C’est quand même étonnant qu’aucun parmi ces candidats malheureux, qui contestaient (à juste titre) les résultats truqués du 1er tour de la présidentielle à ses côtés il y a encore quelques jours, n’ait pas clairement appelé à voter pour Soumi le dimanche prochain! Si l’ on peut aisément et légitimement comprendre la stratégie de ces perdants visant à vouloir conserver et capitaliser le peu de votes favorables engrangés au 1er pour des futures batailles électorales, force est de reconnaitre que Soumi n’a su recruter même dans l’opposition dont il est pourtant officiellement “le chef de file”. En d’autres termes, Soumi n’a pas su créer un consensus et une dynamique favorables autour de sa personne y compris au sein de l’opposition malienne. Cela dénote un manque de stratégie féconde et un défaut de travail préparatoire sérieux en amont.

    Quoiqu’il en soit, si Soumi devait emporter la présidentielle le dimanche prochain (ce que j’espère après tout), ce n’est pas lui qui aurait gagné; c’est IBK qui aurait perdu. Monsieur Cissé aurait alors tout à construire. A commencer par un programme sérieux de gouvernance pour le bonheur du Mali et un véritable renouvellement des personnalités politiques autour de lui. On ne peut plus diriger le Mali de 2018 comme en 1998!

    • Oui FAMA. Avec le recul et la défaite, SOUMI peut être accusé de tout. Oui! De tout ! D’avoir mal choisi untel, d’avoir mal agit en coptant tel autre! Oui ! Mais, quand on aime son pays, on se surpasse. EN France, quand Marine Le pen était contre Macron, Gauche comme droite se sont mobilisés contre lui. Ici, il ne s’agissait pas de voter Soumaila, il s’agissait de chasser IBK dont on sait qu’il est mauvais. Après , on peut voir. C’était un message fort qui est donné à tout le monde pour dire que si tu es mauvais, on te chasse. En réalité, Soumi n’a pas été vaincu, il a été volé. C’est tout. On peut dire tout ce que l’on veut, c’est ainsi. N’oubliez pas aussi que “l’homme”est généralement un filou. Tous ces opposants qui n’ont pas pris position, vous verrez d’ici là. On saura qu’ils ont monayé leur neutralité par de l’argent. Et tout cela n’est pas bon pour notre Mali. En tout cas, il se battra jusqu’à là où il pourra. Et l’histoire lui donnera raison. IBK, c’est vraiment ce qu’il ne fallait pas faire

  4. Tout Malien qui jouit de ses facultés sait pertinemment qu’un nouveau mandat pour IBK est plus que catastrophique. Mais la plus part de nos concitoyens ne sait pas l’enjeu de leur vote. Sans cela dans un pays éclairé IBK ne va même pas se présenter à plus forte raison d’avoir un pourcentage de vote. Nous sommes du pays profond nous avons vu comment les cartes d’électeurs ont été marchandées et à quels prix. Tout ne se dit pas. Sachons raison gardée.

  5. Christopher Fomunyoh l’a dit et nous repetons qu’apres le premier tour les compteurs sont a zero et que le changement gagne afin que vive le Mali.

    • DO KE’ IKA NAFIGUIYA LA!!!!
      Peut etre que seul un idiot comme toi ignore la signification du second tour.
      Ce ne sont pas seulement les compteurs a’ zero qui determinent le second tour. IL FAUT PLUTOT VOIR LES FACTEURS QUI FERONT BOUGER LESDITS COMPTEURS DURANT LE DEUXIEME TOUR!!!! SOUMAILA N’A MEME PAS LE SOUTIEN DES GRANDS CANDIDATS DU PREMIER TOUR. CELA SIGNIFIE QU’ILS LE REJETTENT DE MANIERE POLIE! Il est a’ sa limite! SES CHIFFRES SONT TOUJOURS AUTOUR DE 20%. IL AURA PROBABLEMENT LES 20% AND NOTHING ELSE!!!!!
      Je ne serai point surpris si IBK double son score du premier tour! Plusieurs personnes qui ont vote’ pour CMD et Aliou iront a’ IBK! Nous savons egalement que plusieurs partisans de Soumaila ont deja declare’ qu’ils n’iront pas aux urnes! SOUMAILA A TROIS FACTEURS CONTRE LUI:
      1- AU MOMENT OU’ IL ETAIT LE MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES, IL A DETRUIT LES GRANDES ENTREPRISES DU MALI ET CREE’ DES MILLIERS DE CHOMEURS. DURANT CES MOMENTS DIFFICILES, IL EST DEVENU VACHEMENT RICHE. IL Y A DES DOUTES SUR L’ORIGINE DE SA RICHESSE. LES MALIENNES ET LES MALIENS N’OUBLIENT PAS L’ORIGINE DE LEUR CATASTROPHE!
      2- IL NE DEVAIT JAMAIS CHOISIR SON DIRECTEUR DE CAMPAGNE HORS DE L’URD! Je n’ai pas de temps pour expliquer que son choix hors de l’URD n’etait ni sage ni strategique!!!!
      3- L’alliance avec RASBATH EST DESTRUCTRICE POUR LUI!!!!! ON PEUT DIRE QUE LE MALIEN EST PAUVRE MAIS ON NE DIRA JAMAIS QU’IL N’EST PAS ATTACHE’ AU RESPECT DES AINE’S!!!! RASBATH EST UN IMPOLI QUI A INSULTE’ NOS VIEUX ET NOS RELIGIEUX! Je ne sais pas ce que Soumaila pensait en optant pour RASBATH ET BOUROUDJACOUNDA!!!!
      To make a long story short, IBK depassera les 77% qu’il a eus en 2013. Le score de Soumaila sera entre 15 et 20%!!!!

      • Toi le roi MAUDIT de segou, tu as deja ete rejette par le Cherif de Nioro et les maledictions sont tombees deja sur toi. “La fraude ne nous fera pas reculer. Seul le Mali compte. Ensemble, restaurons l’espoir: Merci Monsieur le President Cisse pour nous avoir montre que tu es un vrai republicain, un vrai democrate et quelqu’un qui sait se sacrifier pour sa patrie. Anbiko Prezidan Cisse!

      • 1- CMD, au lieu de hurler de cette sorte, il faut qu´il arrête son théâtre en allant voir d´abord la famille du jeune que sa femme et son chauffeur ont percuté à plus de 170km/h…

        2- M LE ROI BITON DE SEGOU, à propos des routes au Mali. Donc au lieu d´être présents aux funérailles à Niaréla, ils ont envoyé au compte goûte 200.000fcfa au total aux parents de la pauvre victime…Quelle honte de vouloir résoudre tout avec des sous! Et certains pensaient sérieusement qu´ils fallaient des individus de cet acabit pour diriger le Mali…

        3- En attendant, espérons que le Marsien et sa femme prendront un peu de hauteur en respectant ne serait ce que moralement la vie humaine…!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here