Baba Ag Dobane, l’un des chefs de sécurité de Kidal (CMA), assassiné

17

Ce soir dans les environs de 21 heures, Baba Ag Dobante, l’un des chefs de sécurité de Kidal (CMA) a été éliminé en sortant de la mosquée.

Il appartient à la fraction Idnane de la famille Inherane du Sud de Anefis.

La Rédaction de Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Au suivant!

    Ils aiment prendre des armes et tuer au lieu de travailler comme tout le monde!
    C’est bien fait pour lui.
    seul problème, il n’ a pas été torturé avant sa mort pour avoir apporter la guerre à notre peuple!

  2. C’est bien fait ! Qu’il pourrisse en enfer pour avoir participé à semer le trouble dans mon beau pays le MALI que j’aime de tout mon coeur !

  3. vous inquiétez pas 2018 le jeune patriote a été déjà nommer il sera éliminer ces voyous par centaines .

  4. “Baba Ag Dobane, l’un des chefs de sécurité de Kidal (CMA), assassiné”
    Ça, c”est pour la bonne nouvelle !🤣😁😆

    Mais la mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’y ait QU’UN SEUL de ces pourris à se faire descendre!
    Mais bon, c’est mieux que rien !😁😁😎

  5. allah est le seul juge, les coupables du trouble au maliba seront tous punis
    J’aime · Répondre · À l’instant

  6. Voilà un bon signe, si ces salopards commencent par s’éliminer entre eux. C’est Iyad qui est derrière tous les assassinats qui ont lieu à Kidal. Alors, qu’ils continuent à s’entre tuer, cela dégagerait bien d’individus bellicistes, que les forces en présence n’arrivent pas à coincer. Désormais, si les propos du représentant de l’ONU sont vrais, Kidal ne sera plus un havre de paix pour les terroristes, bien que la plupart d’entre eux résident dans cette ville. Mais, il faut que les langues se délient pour permettre l’arrestation de ceux qui sont disséminés dans la population. Ils se connaissent tous, c’est par peur de représailles que les gens ne parlent pas. Si les forces présentes à Kidal et environs acceptent de protéger les dénonciateurs et leurs familles, tous les enfants de putes cachés dans la ville de Kidal seront alpagués. Aussi, il est important de mettre un prix sur la tête de ces bâtards afin d’encourager les populations à parler. On voit mal un habitant de Kidal ou de toute autre ville du Mali, prendre le risque de dénoncer un djihadiste sans contrepartie lui garantissant sa sécurité et bien entendu l’argent. Kidal est une ville particulière où les gens se connaissent entre eux. Tout le monde connait le voisin poseur de mines, le djihadiste, le rebelle ou le criminel de droit commun, mais la loi de l’omerta les empêche d’informer les forces légalistes car, violer les lois de Iyad a des conséquences extrêmement violentes.

  7. Je pense qu’il a été tué pendant l’attaque qu’ils ont mené contre la Minusma. C’est ça la vérité.

  8. Ces gens là finiront par force de croire et de pratiquer la réalité comme quoi il n’y a pas d’alternative au Mali unique et éternel. Ils n’arrivent même pas à se sécuriser dans une bourgade comme kidal à plus forte raison leur azamerde là.

  9. L’ombre fantomatique de Iyad Ag Ghali plane au dessus de Kidal. Après Baba Ag Dobane, à qui le tour? mystère….

    Pour la République

  10. Les forces spéciales des nations unies sont apparemment en action.
    L’ONU a bien dit “coup pour coup”.
    C’est maintenant que certains vont comprendre qu’il n’y a pas d’autres alternatives à l’accord de paix. On ne peut pas défier le monde entier et continuer à faire semblant.

  11. ICHALLAH en 2018 tout va finir groupe armes ou pas les malien vont finir avec eux .

Comments are closed.