Cinq rebelles tués par l’armée

5
Le véhiule des soldats malien sotte sur une mine à Ménaka - jihadistes
Soldats malien

Des membres d’un groupe armé ont été tués hier au cours d’un accrochage avec l’armée malienne près de Mopti, dans le centre du pays, ont fait savoir aujourd’hui l’état-major et le ministère de la Défense. “Le bilan est de cinq morts du côté des terroristes et un soldat malien a été blessé”, a annoncé un porte-parole du ministère sans préciser à quel groupe ils appartenaient.

Selon une source militaire, il s’agit d’un mouvement peul formé récemment et baptisé Front de libération du Massina. De nombreux mouvements armés restent actifs dans le nord du Mali, dont des islamistes alliés aux séparatistes touaregs se sont emparés en 2012 avant d’en être chassés par les forces françaises de l’opération Serval, lancée en janvier 2013. Les actes de guérilla se sont même multipliés ces derniers mois et ne sont plus limités au nord, malgré le déploiement des casques bleus de la Minusma, qui ont pris le relais des forces françaises.

Lefigaro.fr avec Reuters

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. je veu repondre à Toto qui t’a donné ces faux pourcentage au Mali vous n’etes memes pas 2% au senegal vous n’etes rien en guinee vous etes nombreux mais vous ne servez à rien en Mauritanie ils vous ont couyonnes debout quand vous etes devenus rebelsi ici ausssi il faut qu’ont vous donne une leçon pour que vous rester tranquil vous avez toujours été des complices c’est pourquoi les français ont interdit un pays peul vous etes des criminels

  2. Attention a cet article, un mouvement de quelques malfrats de Massina n’est pas nécessairement un mouvement Peul.

    Retenez vous en lisant ces genres d’articles bidons qui tribalisent les conflicts en afrq.

    Et pourtant ces zeronaleux n’ont pas appeles les mouvements de Messini en Sikasso comme un mouvement Bambra, ou Senoufou, ou Miamaka, ou Berethe, ou Chiyemou, ou Samoko,ou je ne sais pas quoi…………..

    Des imbeciles qui emflament l’Afrique irresponsablement avec des articles bidons de racistes.

  3. Il fallait dire que c’est un mouvement base a Mopti ou autre chose, mais dire que c’est un mouvement Peul est une tribalisation du conflict et très dangereux pour le Mali et la sous region. Un mouvement base a Mopti avec quelques peuls ne veut pas nécessairement dire que c’est un mouvement Peul.

    Pourquoi n’avez vous pas appele le mouvement de Misseni comme un mouvement Bambara ou Senoufo ou Miamka etc…?

    Vous voyez un peu ce que je veux dire. Peut être que ce n’est pas votre intention d’impliquer ce que vous avez implicitement implique ici.

    Faites attention a ce que vous écrivez s’ils vous plait.

    Les Touareg et les Maures ne sont que 8% de la population, nous n’arrivons pas a maitriser la situation, alors que les Peuls sont environ 18% au Mali, 40% en Gunnee, 27% (tous les locuteurs de la Langue Peul) au Senegal, 10% au Burkina, 14 % au Niger, 17% en Mauritanie, 35% au Nigeria avec des grands militaires et politiciens Peuls dans tous ces pays (Malick Sall- Senegal, Muhammad Buhari-Nigeria, Mamadou Youssou-Niger, Oumar Tatam Ly – Col Soumaila Cisse – Ousmane Sy, Col Moussa Diallo- Col Keba Sangare, Col Oumar Diallo (Birise) Gal Sekou Ly, Col Billy Dicko, etc…- Mali, Yero Dicko – Burkina Faso etc…)

    Si vous impliquez les Peuls dans cette histoire de salade avec vos médiocres articles ce serait trop dmgreux pour toute la sous-region Ouest-Africaine sinon pour toute l’Afrique.

    Evitons de nommer ou impliquer les ethnies dans ces contexts- Juste un conseil d’amis.

    [Aux gens insulteurs qui connaissent tout – Mon clavier n’a pas d’accents et il y a longtemps que je n’utilise pas le Français – Laissez mes fautes a cote et essayons de rester unis si vraiment vous n’êtes pas un apatride masque avec des noms des peuples du Sud du Mali]

  4. Si tout le monde doit crée un groupe pour se faire valoir alors le Mali risquerait gros.

Comments are closed.