La CMA rejette toute idée de relecture de l’Accord

7

L’entrée des mouvements armées dans l’équipe gouvernementale de Transition n’aura probablement pas atténué leur raideur dans la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger. Alors que la relecture dudit accord surplombe les recommandations du Dialogue National ainsi que la feuille de route de Transition, le principal mouvement signataire ne veut apparemment rien n’entendre. Pour la CMA, en effet, une ouverture du gouvernement n’est nullement synonyme de renoncement aux engagements passés avec les autorités maliennes et consignés dans l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Le trio MNLA – HCUA – MAA l’a fait savoir dans un communiqué consécutif à la la formation du gouvernement. Tout en se félicitant de la présence dans l’équipe de Transition de représentants de toutes les parties signataires de l’Accord, il a insisté sur son application intégrale qui a toujours été une équation insoluble pour le régime défunt. Autant dire que la transition militaire risque d’être confrontée au même obstacle ayant contribué quelque part au départ d’IBK.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. OÚ SE CACHE T-IL, Dr ANASSER AG RHISSA ???

    IL NE COMMENTE JAMAIS DES ARTICLES DE CE GENRE…

    SANEE ANI KONTRON…!!

  2. La CMA a toujours rejeté et vendu le peuple malien au profit de ses intérêts traitreux. Cet accord conçu a l’insu du peuple malien ne passera sans révision…le dernier mot revient toujours au peuple ..et le plus tôt CMA l’a compris le mieux. Kidal ne pourra pas rester fief terroriste dans un Mali souverain.

  3. Les terroristes de la CMA aime le beurre et l’argent du beurre. Ces microbes méritent d’être butés un en un.

  4. Dr ANASSER AG RHISSA NE COMMENTE JAMAIS DES ARTICLES DE CE GENRE…

    SANEE ANI KONTRON…!!

  5. Les transitions de la transition doivent organiser un referendum rapidement avec le soutien des partenaires du Mali. Il faut deja commencer a de preparer pour la guerre contre la CMA et la france son parrain. Le Mali entier ne peut etre bloquee a cause de quelques individus.
    Les nations unis avaient prevenu que des responsables de tout retard de la mise en oeuvre de ces accords serait sanctionnee, alors nous interpellons cet organe de prendre les sanctions contre la CMA car elle n’est pas la seule signataire et le Mali est plus important qu’un seul mouvement.

  6. Pas de relecture de l’accord de Bamako issu de processus d’Alger, et en même temps cet accord n’est pas applicable en l’état. C’est ce qu’on peut appeler une impasse.
    Et en plus, ce seraient les même rebelles séparatistes qui traineraient les pieds pour son application, selon un ancien Ambassadeur Français au Mali. C’est à n’y rien comprendre… !
    Et si on oubliait toutes ces querelles, ces histoires d’accord ou pas d’accord d’Alger…, et qu’on se dise que nous sommes tous Maliens… ?
    Nous sommes en train de faire de nous même notre ennemi. Alors que notre ennemi…, c’est la pauvreté, c’est l’ignorance pour beaucoup d’entre nous, c’est aussi le climat géographique hostile de notre pays, notre ennemi c’est les Inégalités, les Injustices liées aux origines sociales des Citoyens de notre PEUPLE…, des Inégalités et Injustices sociales que nous avons héritées de nos ancêtres et que nous continuons à entretenir au lieu de les corriger, changer et de construire tout simplement notre pays… ? Tous libres et égaux en Droits et en Devoirs… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  7. Accord gnaa findi, gnaa bouttè, nanzoumen dén. Il est simplement inapplicable en l’état. pour ne rien au monde, cet accord ne sera en l’état appliqué. A bon entendeur, salut!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here