Mali: départ d’une colonne militaire pour Kidal

23

Au Mali, un convoi d’un peu moins de 300 militaires a pris, ce lundi 10 février, le départ de Gao pour la ville de Kidal, aux mains des ex-rebelles. Il s’agit d’un retour pacifique conforme à l’accord de paix d’Alger. Des ex-rebelles de la CMA et ex-combattants de la plateforme (groupes armés progouvernementaux) sont intégrés à la nouvelle armée en route. La mission de l’ONU au Mali appuie ce retour.

Des images fortes, ce jour, à Gao, nous dit notre correspondant à Bamako, Serge Daniel. Le chef d’état-major général des armées maliennes s’adresse aux troupes, avant le départ du convoi vers Kidal. Le général de division Abdoulaye Coulibaly appelle à la discipline, à l’amour de la patrie. A côté de lui, un haut responsable – un militaire de l’ONU – casque bleu vissé sur la tête et en rang, se trouvent les militaires de la nouvelle armée malienne. Certains portent un béret, d’autres un turban.

Le groupe est composé, d’un tiers de militaires de l’armée régulière, un tiers d’ex-rebelles et un autre tiers d’ex-combattants progouvernementaux soit, au total, d’après nos informations, 240 hommes en uniforme qui prennent le départ.

En tête du convoi, sur ruban de bitume, deux véhicules. A gauche, celui de l’armée malienne ; à droite, un blindé de la mission de l’ONU qui joue un rôle capital dans ce redéploiement de l’armée malienne à Kidal.

Appui de la Minusma

Le convoi est en route. À bord de quelques dizaines de véhicules, les militaires vont mettre quatre jours avant d’arriver sur place.

En cours de chemin, ils passeront leur première nuit, en principe, dans la localité de Bourem et sur tout le trajet jusqu’à Kidal, la sécurité est renforcée avec le concours de la mission de l’ONU.

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. L ’ETAT DU MALI AU TEMPS D ATT
    & L’INSTRUMENTALISATION DES SERVICES DE L’ETAT POUR LE COMPTE DE STRUCTURES PARAETATIQUES QUE SONT LA BHM SA ET L’ACI.
    Constat :
    L’instrumentalisation des services de l’Etat du Mali n’ a eu qu’un seul but, celui de précipiter une expropriation déguisée de notre société des Halles de Bamako et de ses terrains sis à ACI Hamdallaye et à Souleymanebougou.
    Comment :
    En travestissant la vérité des faits et conclusions à tirer d’écritures bancaires de BHM SA mandataire de notre societe – Par le non traitement de dizaines de plaintes, – Par l’usage de passe-droit, – Par le viol des textes des impôts , – Par l’interprétation abusive et approximative de textes de Loi , – Par des escroqueries à jugements , – Par des dénis de justice, – Par des mesures conservatoires sans fondements juridiques , – Par le non respect des obligations prises
    Les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT
    C est au dossier déposé a ces fins en partie le 19 octobre 2010 , qu a enfin répondu la CCJA , en rendant son arret 068 le 14 mars 2019 . LA CCJA a en tout condamné la BMS SA ( remplaçant la BHM SA) a nous payer 23 milliards au 14 mars 2019 –

    • VOICI , PAR EXEMPLE , POURQUOI NOUS PARLONS D INSTRUMENTALISATION DE SERVICES DE L ETAT …POUR LE COMPTE DE STRUCTURES PARAETATIQUES ….QUE SONT LA BHM SA ET L ACI
      DESSOUS . COPIE DU CORPS DU COURRIER RECU LE 13 JUILLET 2005 DE MONSIEUR SIDI SOSSO DIARRA ….VERIFICATEUR DE LA REPUBLIQUE

      Monsieur le President Directeur General
      Par lettre n 144/2005/BVG du 08 juillet 2005 ; dont copie vous a été adressee , j ai invite Monsieur le Directeur National des Domaines et du Cadastre a surseoir a toute transaction concernant les morcellements des TF 1071 . 1339 et 1368 de Bamako , objets d opérations entre l Agence de Cession Immobiliere ( ACI ) et la Societe Ivoirienne de Concept et de Gestion (S. . . – Mali ) , jusqu a éclaircissement complet de la situation de S… dans les livres de BHM .

      ….C EST-CE COURRIER QUI A ENCLANCHE LE RETRAIT DE TOUS NOS TERRAINS …ORS …L ECLAIRCISSEMENT DE LA SITUATION DE NOS COMPTES EST ENFIN TOMBEE LE 14 MARS 2019 …PAR LA CCJA …
      ….ET LE CHIFFRE TROUVE PAR LES JUGES EST LE MEME QUE CELUI TROUVE PAR LES EXPERTS FIN 2008 …A SAVOIR QUE BHM SA DEVAIT BIEN 1 , 707 MILLIARDS A NOTRE SOCIETE A CETTE DATE …
      …ALORS QUE LES TERRAINS , RETIRES DE LA VENTE …ONT TOUS ETE VENDUS …PAR ACI …! …..

      NOUS AVIONS ECRIT A TOUTES LES AUTORITES DE LA REPUBLIQUE …DONT LA PRESIDENCE …
      SANS AUCUN RESULTAT !
      NATURELLEMENT NOUS AVONS CONSERVE TOUS LES ACCUSES DE RECEPTION …

      (ACTUELLEMENT LES TERRAINS PRIS VAUDRAIENT 56 MILLIARDS …..)

  2. Moi à mon avis, c’est une façon d’éloigner l’armée de points qui ne sont pas encore aux mains de terroristes. Car l’objectif des terroristes, n’est plus le nord, parce qu’ils y sont déjà implantés. Ils essaient de conquérir le centre, et après ce sera le sud et tout le Mali sera alors occupé par ces bandits de grand chemin.

  3. Pourquoi faut il impérativement que Barkhane et Minusma autorisent les missions pour le vol des deux avions non cloués ?
    Je suis révolté de voir cette extrême lâcheté et d’indignité et du Président et de son gouvernement et de l’assemble des députés . D’ailleurs situation qu’ils nous cache!!!!

  4. Votre président sait mieux que quiconque l’état d’esprit de son ” armée “. L ‘on enclenche le dialogue, vu l’éternel surplace. Il n’y a pas une issue militaire favorable à son pays.
    Personne ne va desarmer un groupe armé au detriment d’un autre, l’ONU et ses partenaires vous accompagnent dans la légalité.

  5. Convoi des Fama vers Kidal en Février 2020 versus mobilisation de l’AM vers Kidal en 1963: là où IBK-le mandé mansa tente de reconquérir Kidal/sa Canossa de 2014, tel l’Empereur Napoléon s’en était allé à Waterloo pour subir la Bérézéna!

    Je me rappelle, enfant écolier nomade en 1963, à Goundam (région de Tombouctou), n’avoir pas dormi, pendant 3 nuits, dans la hutte de mon logeur qui jouxte le pont dit “Balafon” (fait de planches de madriers disjoints, de bois sur pilotis en béton) sur le marigot Tessakint (entrée de la ville de Goundam, sur la route venant du Sud) et traversée vers le Grand Nord (Tombouctou, Taoudéni et Kidal), dérangé par le bruit infernal des convois de gros véhicules militaires qui passent sur le pont “Balafon”, qui passaient vers Kidal pour réduire la révolte des jeunes touareg de l’Adrar des Ifoghas (amenés par le jeune Alladi), des jeunes révoltés (non rebellés) contre le pouvoir du Mali, récemment indépendant, sous la gouvernance de Modibo Kéita, qui se la coulait douce (en vacances, repos) sur la plage de Boss (au bord du lac Faguibine-rive Sud, entre M’Bouna et Bintagoungou).

    Est-ce la revanche, voire la vengeance de la défaite des Fama (et leur bottage hors Kidal, de 201, de IBK qui avait dit, en Décembre 2013, dans euphorie de son élection de PR “qu’il ne s’assiérait pas sur la même table de négociation que des enfants maliens égarés”, serait-elle la rentrée et la reprise Kidal par les Fama? Rien n’est moins sûr au vu des analyses bien éclairées qui paraissent dans la presse malienne et internationale.

    • Le mali se la fin pour nous comme pour vous aussi vous panse que les occidentaux sont la pour vous nont se pour vide se vous apprend disparetra écoute l’Algérie est vous vous le payrai un jour sur se un question de temps

  6. Une manœuvre destinée à prouver la présence de l’État malien sur tout le territoire afin de pouvoir organiser le référendum sur la constitution qui va valider la création de L’AZAWAD.
    UNE ARMÉE MALIENNE “RECONSTITUÉE”QUI VA COHABITER AVEC LA FUTURE ARMÉE DE L’AZAWAD.
    Notre chef d’État major des ARMÉES, en bon soldat discipliné, est entrain de participer à la division de son pays croyant naïvement à la cohésion des esprits et des cœurs.
    Comment peut on imaginer que ceux qui n’ont pas hésité à égorger des fonctionnaires maliens à kidal en mai 2014 sous la supervision de l’ARMEE FRANÇAISE puisse accepter de déposer les armes sans atteindre l’objectif pour lequel ils se sont associés aux jihadistes pour attaquer l’ARMEE MALIENNE en janvier 2012?
    Si ce n’est pour diviser le Mali, quelle ARMÉE au monde ose croire retrouver la paix sans privilégier la PRIMAUTÉ de la force de l’État sur les séparatistes?
    La France n’a pas pour principe de négocier avec les séparatistes sans imposer la force de l’État.
    Et pourtant, elle est sensée venir aider l’État à sécuriser son territoire.
    ELLE S’EST ALIGNÉE AUX VUS ET AUX SUS DE TOUT LE MONDE DU CÔTÉ DES SÉPARATISTES.
    Elle a assisté malgré tous ses moyens de renseignement aux démantèlements des camps militaires maliens dans les zones prévues être sous la souveraineté de L’AZAWAD.
    Qui peut parier que les séparatistes n’ont pas renoué avec leurs anciens alliés jihadistes pour harceler l’ARMEE MALIENNE afin de l’affaiblir pour une éventuelle prise du Nord par la force, si l’accord d’Alger n’est pas appliqué intégralement?
    On constate que dans les faits, ce n’est pas l’État du Mali qui a fait appel à la France, mais les dirigeants du futur ÉTAT de L’AZAWAD.
    On manœuvre contre l’ARMEE MALIENNE pour ôter aux dirigeants de l’État du Mali toute possibilité d’empêcher la création de L’AZAWAD.
    Si l’accord d’Alger a du mal à être appliqué, c’est plus la pression de la population que la volonté du gouvernement malien de ne pas l’appliquer.
    C’est pourquoi les dirigeants de la rébellion s’apprêtent à imposer la création de L’AZAWAD d’où cette stratégie d’attaque coordonnée contre l’ARMEE MALIENNE par les jihadistes afin de l’empêcher de faire face à la force de L’AZAWAD.
    Un dirigeant assoiffé de pouvoir qui pense plus à ses intérêts personnels qu’aux intérêts supérieurs du Mali leurs facilite la tâche.
    IBK est incapable de riposter à la stratégie qui est en vigueur.
    Il risque de finir comme ATT car si ses alliés SEPARATO-JIHADISTES imposent la séparation de cette partie du territoire qu’ils revendiquent, les maliens vont difficilement lui pardonner d’où la formule d’appliquer l’accord d’Alger par le référendum constitutionnel par la présence de l’ARMEE MALIENNE à kidal pour créer l’illusion de la présence de l’État sur tout le territoire.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. C est dommage!!! Une petite poignée de militaires pour Kidal. J avais fait. C est juste symbolique pour divertir le peuple malien. Avec cette stratégie kidal ne sera jamais aux mains des autorités maliennes. C est la stratégie de la France et alliés et l ONU pour pérenniser l occupation du Nord par la France et les rebelles. J avais fait une bonne proposition de stratégie lors des annonces passées.

  8. “…En effet, si l’on s’en tient au contenu de l’accord, la nouvelle armée reconstituée à déployer au nord devra être composée à 80% de ressortissants de l’Azawad ainsi qu’au niveau des postes de commandement…”
    https://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/deploiement-de-larmee-reconstituee-a-kidal-le-premier-bataillon-de-450-hommes-en-sursis-quand-la-cma-piege-letat-malien-2858964.html
    Comprenez vous un peu cette réalité ?
    l’Azawad et amis vous récuperer du materiel militaire des Fama et après il peut y avoir un non lieu.

    N’est ce pas une nouvelle république naissante sous vos yeux (maliens)?

    “…. l’affectation d’un fonds spécial pour l’Azawad sur le budget de l’État à hauteur de 40% sur une période de 20 ans en vue de résorber un retard de plus de 50 ans ; l’exploitation des ressources minières et énergétique de l’Azawad soumise à l’autorisation préalable de l’Assemblée inter-régionale avec un quota de 20% de la production à affecter à l’Azawad ; ou encore le fait pour l’Etat de s’être engagé à surseoir à l’organisation de toute élection jusqu’au retour des réfugiés et jusqu’à la mise en œuvre du nouveau découpage territorial…”

    Bon courage maliens .

    Merci

  9. L’armée à KIDAL pour moi ne pas un miracle, AUJOURD’HUI la région de MOPTI est la plus dangereuse que la région de KIDAL,LES jeunes patriotes du centre doivent coopérer avec des FAMA pour nettoyer le centre avec crachers ne pas d’autre solution que çà

    • Le maître a décider de libérer la ville malienne annexé par le régime de hollande kidal!!!! la clarification de PAU à porter quelque chose, ilk reste les conditions de ce retour dernière les mensonges d’états.
      POUR VOUS DIRE UNE FOIS ENCORE QUI EST LE VRAI OCCUPANT DE CETTE VILLE DE KIDAL JUSQUA CE JOUR? AFFAIRE A SUIVRE

  10. Comment une armée nationale sur son propre territoire se fait escorter par une mission des Nations Unies. Ou est la vérité dans tout ça.

  11. L ’ETAT DU MALI AU TEMPS D ATT
    & L’INSTRUMENTALISATION DES SERVICES DE L’ETAT POUR LE COMPTE DE STRUCTURES PARAETATIQUES QUE SONT LA BHM SA ET L’ACI.
    Constat :
    L’instrumentalisation des services de l’Etat du Mali n’ a eu qu’un seul but, celui de précipiter une expropriation déguisée de notre société des Halles de Bamako et de ses terrains sis à ACI Hamdallaye et à Souleymanebougou.
    Comment :
    En travestissant la vérité des faits et conclusions à tirer d’écritures bancaires de BHM SA mandataire de notre societe – Par le non traitement de dizaines de plaintes, – Par l’usage de passe-droit, – Par le viol des textes des impôts , – Par l’interprétation abusive et approximative de textes de Loi , – Par des escroqueries à jugements , – Par des dénis de justice, – Par des mesures conservatoires sans fondements juridiques , – Par le non respect des obligations prises
    Les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT
    C est au dossier déposé a ces fins en partie le 19 octobre 2010 , qu a enfin répondu la CCJA , en rendant son arret 068 le 14 mars 2019 . LA CCJA a en tout condamné la BMS SA ( remplaçant la BHM SA) a nous payer 23 milliards au 14 mars 2019 –

    • ….COMME IL EXISTE UN VRAI COUILLON BETE QUI A ACCES A MALIWEB ,
      ET JE PARLE ICI DE EL HAJJ …El hajj NYE ………..
      JE SUIS PRET , TOUT NATURELLEMENT A LUI EXPLIQUER CHAQUE LIGNE …CHAQUE DETAIL DE LIGNE POUR LUI EXPLIQUER POURQUOI ET COMMENT L ETAT ATT NOUS A SPOLIE ….
      …ET MEME CE QUE L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA A FAIT A ABIDJAN POUR QUE LA DECISION DE LA CCJA NE SORTE PAS !

      ….ET MEME CE QUE LE MEME AVOCAT BASSALIFOU SYLLA FAIT TOUJOURS …POUR TENTER …EN VAIN …DE FAIRE “”REVOIR “” LA DECISION DE LA CCJA …QUI EST SORTIE ….APRES 8 ANS DE SILENCE …ET UNE PLAINTE DE LA MEME CCJA CONTRE SON EX PRESIDENT ….
      ( IL A INTRODUIT 6 DEMANDES DE REVISIONS A LA CCJA DEPUIS LA SORTIE DE L ARRET 068 LE 14 MARS 2018 ! )
      …ET LA DECISION DE LA BCEAO ….( LA …C EST ENCORE AUTRE CHOSE ! )

      …..PARCE QUE MAINTENANT ….CA SUFFIT !

      ET IL Y A EN PLUS …ET LA JE FAIS UNE REDITE ….
      QUE LE 22 AOUT 2007 …A SON BUREAU …JE LUI AI FAIT PERSONELLEMENT SERVIR PAR MAITRE SYLVAIN MAKAN KEITA UNE COPIE DU DOCUMENT ATTESTANT DE LA PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO AU SIGNATAIRE DU BAIL A CONSTRUCTION DES HALLES DE BAMAKO …ET LE MEME DOCUMENT A ETE REMIS LE LENDEMAIN A LA BHM SA …
      C ETAIT L EPOQUE OU A LA COUR D APPEL “REGNAIT” ISSOUFI TOURE …
      TOUJOURS EST IL QU A CETTE EPOQUE ISSOUFI TOURE ET LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT , ALORS QUE LES EXPERTS AVAIENT TROUVE , AU BOUT DE 1 MOIS ET DEMIE DE TRAVAIL QUE BHM SA DEVAIT 1, 707 MILLIARDS A NOTRE SOCIETE ….EUX QUI DISPOSAIENT DEPUIS PEU DE TEMPS DE LA LOI PRIVILEGE ( ! ) ONT ALORS CHOISI DE PRIVILEGIER BHM SA …EN MARQUANT , SUR LA BASE D AUCUN DOCUMENT VERIFIE …EN MARQUANT QUE NOUS DEVRIONS 6.8 MILLIARDS …A BHM SA …
      …DONC …TOUT NATURELLEMENT ( ! ) …TANT QU ILS Y ETAIENT …ILS SAISIRONT LES HALLES DE BAMAKO …LES FAISANT PASSER POUR LA PROPRIETE DE NOTRE SOCIETE ….RIEN QUE CELA …
      ET VOILA POURQUOI NOUS PARLONS AUSSI DE LA COMPLICITE AVEREE DU CONSERVATEUR DES DOMAINES DE BAMAKO …

      …ET JE TIENS A SIGNALER QUE LES 1.707 MILLIARDS DES EXPERTS DONNES EN 2008 …ONT ETES RETROUVES A L IDENTIQUE PAR LES JUGES DE LA CCJA …EN 2019 …LORSQUE LE DOSSIER EST RESSORTI DES PLACARDS OU L AVAIT ENFERME LE PRESIDENT DE LA CCJA …EN 2010 !……( POUR ETRE PRECIS IL EST RESSORTI LE 25 OCTOBRE 2018 AVEC L ARRET 191 DE LA CCJA ) …

      IL FAUDRAIT DEMANDER A MAITRE BASSALIFOU SYLLA POURQUOI LE JUGE DE LA CCJA ..EX .PRESIDENT DE LA CCJA …SE RETROUVE DEVANT UN JUGE …SUITE A UNE PLAINTE DE LA MEME CCJA …( ! )

      NOUS …ENFIN …ON PEUT DE NOUVEAU CROIRE EN LA JUSTICE …

      • @ Coco – Va te faire foutre, espece de merdieu que tu es. Tu es pire que la peste et tu n’es la bienvenue sur notre espace ici. Nous parlons de la securite’ du Mali ici. On se fiche pas mal de ton interet egoiste que tu pretends defender. Tu peux ecrire en “majuscule” si tu veux mais personne ne lis tes postes.
        Va te faire voir ailleur, espece de salaud et gros couillon.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here