Nouakchott appelle à agir pour «éviter un nouvel Afghanistan » au Mali

17

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé dimanche la communauté internationale à agir vite, car «tous les ingrédients sont là pour faire du Mali un Afghanistan », dans un entretien avec des médias français.

«Si la communauté internationale n’agit pas vite (…), tous les ingrédients sont là pour faire du Mali un Afghanistan », a déclaré Mohamed Ould Abdel Aziz, interrogé par des journalistes de Radio France Internationale, TV5Monde et Le Monde.

Dimanche, un émissaire malien est venu à Nouakchott demander l’aide de la Mauritanie pour l’aider à résoudre la crise dans le nord de son territoire. Un putsch à Bamako a précipité la crise dans le nord du Mali, passé il y a deux semaines sous contrôle d’une rébellion touareg, d’islamistes armés et de divers groupes criminels.

Le président mauritanien a évoqué «une superposition de problèmes » au Mali, avec l’abandon par le pouvoir central du Nord du pays, sur lequel est venu se «greffer le problème du terrorisme et des trafics ».

« Je ne pense pas qu’il faille avoir une nouvelle république dans cette région, mais c’est aux Maliens de choisir s’ils veulent accorder l’autonomie au Nord du Mali. On n’est pas contre, si les Maliens l’acceptent », a-t-il dit, en référence aux rebelles touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad » (MNLA), qui ont proclamé l’indépendance de l’Azawad (nord du Mali), une déclaration rejetée par la communauté internationale.

Sur le terrain, les rebelles touareg subissent l’ascendant du groupe islamiste Ansar Dine, appuyé par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

«Je ne vois pas comment on peut discuter avec les terroristes. Nous ne les combattons pas pour le moment, mais si la communauté internationale, le Mali ou les pays de la région décidaient de les combattre, on ferait partie de ce groupe », a-t-il expliqué.

« Au départ, les terroristes n’avaient pas des effectifs très importants, 300 personnes, quelques dizaines de véhicules. Maintenant ils ont conquis 65% du territoire malien, ils ont toute latitude pour s’équiper. Les Etats qui vont les combattre feront face à une armée », a mis en garde Mohamed Ould Abdel Aziz.

« Les Européens devraient intervenir dans le bon sens, c’est à dire éviter à l’avenir de payer des rançons. Je comprends leur souci de sauver des vies, mais à chaque fois qu’une rançon est payée, cela permet aux terroristes de s’équiper davantage, de recruter du personnel et de prendre d’autres otages », a-t-il souligné.

 

lexpressiondz.com

Dimanche 15 Avril 2012

Commentaires via Facebook :

17 COMMENTAIRES

  1. En réalité les terroristes ce sont Abdoul Aziz de mauriatanie, Boutflika d’Algerie et Sarko de France.

  2. Rien ne va plus pour personne.Rien n’est jamais allé pour les pauvres peuples.Le siècle des comptes rendus.Les dirigeants comme les dirigés se cherchent.Tous les calculs sont faussés.La politique d’exploitation de l’homme par l’homme a echoué.L’occident a voulu faire de nous seulement une source de matières premières et d’energie.Pendant quelques siècles la chose a fonctionné,meintenants les jeunes génerations ne se laisseent plus exploiter :nos dirigeants seront toujours sous pression(revoltes sociales,coups d’etats,extremisme et terrorisme,guèrres…);l’occident toujours menacé(flux migratoires,terrorismes,coùt de la vie insoutenable,bien ètre social disparaissant…).Au lieu d’un monde stable nous avons creé une bombe.L’homme ne peut plus continuer à exploiter l’homme.Ou une gestion juste des ressources pour bonheur de l’humanité,ou l’instabilité croissante pour notre monde.C’est aux dirigeants mondiaux de choisir.

  3. tout etait dejà prepare par la france
    Mali : la note salée

    Enfin Le Nouvel Observateur se penche cette semaine sur le cas du Mali, « un désastre français », selon l’hebdomadaire. Le Nouvel Observateur évoque un document « très sensible » remis en février dernier à l’ex-président malien Amadou Toumani Touré, détaillant des « contacts étroits noués entre les Touaregs » et la Mauritanie, alliée de la France dans la région. Selon cette note, Nouakchott aurait livré « des véhicules chargés d’équipement militaire ainsi qu’un soutien logistique » au MNLA, le Mouvement national pour la libération de l’Azawad. Toujours selon ce document « secret », poursuit Le Nouvel Observateur, le MNLA « s’engagerait à combattre al-Qaida au Maghreb islamique. Une priorité pour la Mauritanie et la France ».

    Seulement voilà, « un mois et demi plus tard, le scénario a viré au cauchemar, complète le journal. (…) Les insurgés touaregs, considérés comme les meilleurs remparts contre Aqmi, combattent aux côtés des islamistes. Après avoir subi l’un de leurs pires revers en Afrique, les autorités françaises avouent leur impuissance ».

    Quand aux troupes de la Cédéao, estime Le Nouvel Observateur, elles « ne pourront pas reconquérir le Nord » du Mali. Reste le MNLA. « Faute de mieux, les autorités françaises continuent de tabler sur le mouvement touareg pour “faire le ménage”. Au prix d’une reconnaissance de l’indépendance de l’Azawad ? (…) Voire d’une guerre civile et d’une somalisation de la région ? », se demande Le Nouvel Observateur. Bonnes questions en effet.

  4. Capitaine Sanogo tu est toujours ignorant et tu mourra ignorant la Mauritanie (seullement Aziz et son renseignement) c’est eux qui soutien Le MNLA depuis le depart avec Sarkozy ils pensent inplante un Etat au nord Mali va le reposer pour AQMI mais c’est une fausse formulle Aziz c’est un battard comme le reel Sanogo et Sarkozy q’ils partent a l’enfer tous et laisse Africa en paix.

    • tu est trop petit pour savoir ce dise les renseignemt toute façon la mauritanie vous emmerde ;vous avez des cervelle de pigeons;cousin te fatigue pas a repondre a ces borne

  5. Mes amis, soyons prudents avec nos analyses. La Mauritanie a connu plusieurs attaques terroristes sur son territoire. Deux Francais ont ete’ assassine’s pres d’Aleg (la capitale de la region du Brakna) et un Americain a ete’ assassine’ a’ Nouakchott. AQMI a egalement fait des prises d’otage en Mauritanie. Dois-je vous rappeler que cette organisation terroristes a tente’ d’Assassiner le President Mohamed Abdel Aziz? Dois-je ajouter qu’elle a attaque’ une garnison militaire mauritanienne dans le Hodh Al Charghi? Ces groupes terroristes menaient leurs forfaits et se refugiaient le dans le nord du Mali. Ceux parmi eux qui etaient reste’s en Mauritanie, ont ete’ pris et jete’s en prison. C’est bien pour les raisons cite’es plus haut que les Forces Arme’es Mauritaniennes ont exerce’ le droit de poursuite en plein territoire malien. Ce n’est un secret pour personne que la Mauritanie menait une guerre ouverte contre AQMI/ANSAR DINE (qui occupe aujourd’hui les regions de Gao, Tombouctou et Kidal)! Il faut meconnaitre la Mauritanie pour penser qu’elle veut une quelconque instabilite’ au Mali! LA MAURITANIE VEUT UN MALI STABLE, FORT ET UNI!

    • va au diable ignorant .

      vala ce qu’il veux « Je ne pense pas qu’il faille avoir une nouvelle république dans cette région, mais c’est aux Maliens de choisir s’ils veulent accorder l’autonomie au Nord du Mali. On n’est pas contre, si les Maliens l’acceptent », a-t-il dit,Mohamed Ould Abdel Aziz .

  6. la mauritanie entretien le M N L A- quelle connerie vous nous sortez la ,on a fait votre boulot pendant longtemps et vous faite des analyses bidon et des affirmations gratuite

    • N’oubliez pas le poete arabe qui a dit:

      INA LEYI BEYNI WA BEYNA BENI EBI WA BEYNA BENI AMI LEMOUKHTELIVOUN JIDA
      WA INE AKELOU LAHMI WAVARTOU LOUHOUMEHOUM WA INE HEDEMOU MEJDI DENEYTOU LEHOUM MEJDA
      WA LA AHMILOU HIKHDA KHADIMOU ALEYHOUM WA LEYSSAT KERIMOU AL KHAWMOU MENE YAHMILOU HIKHDA

      Mon ZAMI, il faut pardonner car on peut etre traumatise’ au point ou’ on voit les problemes la’ ou’ ils n’existent pas! L’essentiel est de continuer a’ aider le Mali a’ sortir de l’impasse. Nous discuterons du reste apres!

  7. le president mauritanien comme sarkozy de france ne sont rien que des asshole

  8. j’ai suivi l’integralité de l’interview du président mauritanien comme ses amis du moment “les français ” et les algeriens ,ils ont créé et entrenu le MNLA contre le Mali croyant reglé le compte à ATT et le Mali mais sur le terrain leurs poulains n’ont pas fait le poids. C’est le mali qui prend les coups aujourd’hui . Ils doivent revoir leur copie et bouter les rebelles dont les bases arrières et leur terrain d’entrainement sont sur leur territoire. la vérité finira toujours par triompher. pendant plus de 6 ans ATT les a appelé à l’unité d’action ,ils ont toujours refusé. cherchez à savoir pourquoi. En réalité les terroristes ce sont Abdoul Aziz de mauriatanie, Boutflika d’Algerie et Sarko de France. J’appelle leur peuple à plus de vigilance.
    Quand le président mauritanien parles des revendications d’electricité des touaregs, c’est sans connaitre le nord Mali et les efforts consentis . le Mali est un pays en voie de developpement, même au sud ce ou l’electricté est produit tout le monde n’a pas encore à l’electricité.
    Les populations des villes et villages du nord du Mali ne sont pas touregs.
    bientôt les fossoyeurs seront tous demasqués.

    • ATT n’as jamais fourni d’effort contre aqmi la preuve les incursion de l’armee mauritanienne en territoire malien pour traquer les bandits en turban ;

  9. Je crois que nos pays voisin se sentent dans l’obligation d’intervenir dans la gestion de ce conflit même si c’est pas le leur pour l’instant.
    Car la suite est connu : “pas de paix au Mali – pas de paix chez vous” en particulier les pays comme : L’Algérie, la Mauritanie et le Niger.
    Une fois encore je rappelle la parole de ATT qui disait “Il y’a un système de vases communicants entre ces pays !”. Chacun risque d’obtenir sa part du gâteau, encore mieux avec de la cerise !

    Il faut une coalition sous-régionale pour faire face à ce fléau.
    A ceux qui disaient que ATT a été laxiste dans lutte contre AQMI et Cie – maintenant la voie est libre, ATT est dans le passé du Mali.
    Et qu’est ce qu’ils attendent pour intervenir ???
    On attend votre aide et on n’a pas honte de le dire.
    AIDEZ NOUS PLEASE !!!

  10. Oui le Mali doit faire face a trois problemes majeurs en meme temps et nous esperons que nos freres et soeurs touaregs comprendront tres vite que la reelle guerre pour nous tous est la guerre contre Ansar Dine et AQMI/Al Qaida et qu’ils vont revenir dans la famille afin que nous combattions ensemble les terroristes enemis de notre patrie. A bon entendeur, salut.

  11. Mohamed Ould Abdel Azziz a joué avec le feu en croyant que donner un coup de pouce au MNLA ne ferait que mettre son voisin malien dans des problèmes. Il est vrai que le Mali est en train de trinquer aujourd’hui; mais il se rend compte, un peu tard il me semble que les flammes de ce feu peuvent bien déborder et embraser la Mauritanie

Comments are closed.