Réconciliation et paix au Mali : L’honorable Moussa Timbiné et des amis des anciens présidents vers un meeting commun

0

Le Rassemblement pour la Paix et la Réconciliation au Mali (RPRM)-An Ka Ben a animé hier mercredi 20 avril 2016 à la Maison de la Presse, une conférence de presse pour éclairer la lanterne du peuple sur le meeting de réconciliation qu’il projette courant mai 2016 au Palais de la Culture Hamadou Hampaté Ba.

La conférence était animée par le président du regroupement, l’honorable Moussa Timbiné, entouré d’autres membres comme Amadou Goïta du PS Yelen Coura, Mahamane Touré dit Serpent et Mme Fatoumata Soumaré.

Dans sa déclaration liminaire, le président de l’association, l’honorable Moussa Timbiné a fait comprendre qu’aucun Malien n’est resté indifférent aux souffrances du peuple malien et à l’avenir du Mali que demeure le legs le plus cher, depuis de la crise multiforme et multidimensionnelle de mars 2012 .

Selon l’honorable,  à côté des solutions recherchées à cette crise se trouvent celles que Dieu a placé en chacun des Maliens, notamment « la capacité de pardonner, de nous aimer, de nous accepter et de travailler ensemble pour le destin commun ».

« Si nous devons chercher ce que nous n’avons pas pour la paix, donnons-nous au moins à nous-mêmes ce que nous avons déjà. Le Mali a toujours été une famille et devra toujours la demeurer», a déclaré l’honorable Timbiné. Pour dire que malgré que le gouvernement et la communauté internationale conduisent l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, la réconciliation de proximité, « celle qui doit demeurer dans les cœurs, les esprits, les faits et les gestes de tous les jours » devrait être la mission des Maliens eux-mêmes.

A en croire le président du RPRM-An Ka Ben, le futur du Mali dans sa diversité sociopolitique, religieuse, culturelle et historique demeure sans doute le pari qu’envisage réussir l’association.

 

Ainsi, l’honorable Timbiné a fait comprendre que le Mali ne doit en aucun cas devenir un pays où fleurissent et triomphent les rancœurs, les ressentiments, la violence, et autres règlements de compte sur les vertus de l’intelligence, de la tolérance, de la réconciliation et du pardon.

Et le président du RPRM-An Ka Ben d’ajouter que les différents Présidents qui se sont succédé à la tête de ce pays ont œuvré et continuent d’œuvrer pour la fierté, la grandeur, l’honneur et le bonheur du Mali et des Maliens.

 

« Ils sont le symbole de notre volonté à aller ensemble de l’avant, dans la solidarité, la fraternité et la dignité », a indiqué l’honorable.

« Ce meeting de fraternité n’a aucune visée politique », a explicité l’honorable, il s’inscrit dans la dynamique vers la paix des cœurs et des esprits.

Répondants aux préoccupations des hommes de médias, l’honorable Timbiné dira qu’il ne sied pas de s’attaquer à un ancien Président, qu’ils soient Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré ou Amadou Toumani Touré, vue la situation que le Mali a traversé, plutôt ils doivent être associés au processus de paix en cours.

« On regrette certains de ces anciens Présidents », s’est-il lamenté. Avant d’expliquer que si le retour d’un ancien président, la libération d’un autre ou la remise d’un autre encore dans ses droits est nécessaire, il va de soi de le faire.

L’honorable a terminé en faisant savoir que les rapports dudit meeting seront envoyés à qui de droit, qui statuera sur le retour ou non du Président ATT.

DCA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER