Retour de l’administration malienne à Kidal : « On ne peut pas dire un délai mais ça va arriver… », dixit le premier responsable de la Minusma au Mali »

0

Il l’a fait savoir lors de sa  toute première prise de contact avec les médias hier 26 Janvier 2016 à la Maison de la Presse. En présence d’une pléiade de journalistes, le représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et chef de la Minusma,  M Mahamat Saleh Annadif avait à ses cotés, ses collaborateurs.

L’éléphant annoncé est il arrivé le pied cassé ? C’est la question que bon nombre de maliens se diront après les propos du nouveau patron de la Minusma pour sa toute première prise de contact avec les médias. A la question d’un confrère relative au départ de l’administration malienne à Kidal, le diplomate hésite avant de souligner qu’on ne peut pas dire un délai exact, mais que ça va arriver. Au moment où plus de  14 millions d’habitants nourrissaient un véritable espoir quant à la nomination du Tchadien au Mali, grande sera certainement la déception de beaucoup d’autres qui voyaient  la présence de l’administration malienne à Kidal comme une question de jour. Cela confirme une fois de plus l’idée du malien lambda qui clame haut et fort que la Minusma n’aide pas beaucoup au Mali.

Au cours de cette prise de contact, il a été question de terrorisme, de la destruction des bâtiments de l’administration par le Mnla à Kidal. Sur le premier point, le conférencier a  souligné que la Minusma n’a pas besoin de mandant pour lutter contre le terrorisme, d’ailleurs elle le fait déjà en partenariat avec les forces maliennes. Sur le deuxième point, le diplomate n’a pas voulu se prononcer, ne sachant pas tous les contours. Par ailleurs, il dira que la Minusma est là au service des maliens et du Mali « prenons le verre à moitié pleine et non à moitié vide. Positivons les choses pour qu’en fin la paix et la stabilité règnent une fois de plus au Mali »

A.D

 

PARTAGER