Election du nouveau président du HCME : Les candidatures ouvertes jusqu’au 11 août prochain

1

Le Haut conseil des Maliens de l’extérieur teindra du 23 au 25 2021, sa 7é conférence ordinaire qui élira un nouveau président.

Pour ceux qui étaient pressés. Le moment est venu. La 7e conférence ordinaire du HCME est du HCME est convoquée du 23 au 28 août 2021. Dans une correspondance adressée aux conseils de base, le secrétaire exécutif, Mahamadou Camara, explique ce que la conférence va ressembler. A ses dires, elle va élire le président du HCME.
Pour M. Camara, aux termes de l’article 10 du règlement intérieur, la liste des délégués mandatés par les conseils de base des Maliens de l’extérieur (CBME) ainsi que les dossiers de candidatures à la présidence du HCME doivent parvenir au secrétariat exécutif pour enregistrement au moins 15 jours avant la tenue de la conférence ordinaire, soit au plus tard le 11 août prochain. Parmi les dossiers de candidature figurent l’attestation de paiement d’une caution non remboursable de dix millions F CFA, un projet de programme exprimant la vision du candidat.
L’actuel président, Habib Sylla, est à son second mandat. Sera-t-il encore candidat à sa propre succession ? Pour l’heure, rien n’est sûr.
Pourquoi le HCME ?
Pour ceux qui ne savent pas, c’est lors de la conférence nationale tenue à Bamako en 1991, les Maliens de l’extérieur ont décidé de la création et de la mise en place d’un organe fédératif, représentatif des Maliens de l’extérieur dénommé Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME).
En tant qu’instrument d’intégration et cadre de concertation autour des problèmes posés aux Maliens de l’extérieur, il sert de trait d’union entre les pouvoirs publics et les compatriotes de l’extérieur dans les pays d’accueil. Agée par récépissé n°076/MAT-DNAT du 7 septembre 1993 et récépissé modificatif de déclaration N°58/MATCL–DNI du 2 mars 2009, il a pour but de : représenter les Maliens de l’extérieur auprès des instances et des institutions nationales ; rassembler tous les Maliens résidant à l’extérieur sans distinction de l’origine régionale, ethnique, sociale, de sexe et de profession ; promouvoir l’union et la solidarité entre les Malines de l’extérieur ; et surtout porter assistance aux Maliens de l’extérieur dans leur pays de résidence ; susciter leur contribution au développement économique, environnemental, social, culturel et sportif du Mali…
L’Etat et le HCME s’emploient à créer les conditions favorables d’une parfaite coopérative entre les organes représentatifs des Maliens de l’extérieur d’une part, et les structures étatiques, missions diplomatiques et consulaires d’autre part.
Le HCME est représenté au sein du Haut conseil des collectivités (HCC) par trois 3 membres et du Conseil économique, social et culturel par quatre.
Djibril Diallo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il faut nous dire pour quoi les quandidats doivent payer une CAUTION non remboursable de 10 millions de FCFA???? Juste pour vérouller des bon candidats qui n ont pas ces moyens financiers. Il ne reste plus qu une coquille vide du HME.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here