Hommage posthume à Bob Marley : Mourasma immortalise la mémoire de l’artiste

2
Marley
Marley

A l’occasion de la date anniversaire de la disparition de Bob Marley, le mouvement rastafari du Mali (Mourasma) entend lui rendre un vibrant hommage le 11 Mai à travers une conférence débat, en partenariat avec l’anaser, sur le thème : La sécurité des personnes vulnérables et celles vivant avec  des handicaps dans la circulation routière. L’information a été donnée le samedi dernier à la Médina par son vice-président, Rasbabina.

Dans le cadre de la célébration de la date anniversaire de la disparition de l’icône mondiale de la musique reggae, Bob Marley, le mouvement rastafari du Mali projette de célébrer cette date mémorable à travers des actions utiles à la population. Pour son vice-président,  Rasbabina, le 11 Mai de cette année sera mis à profit pour sensibiliser la population sur la problématique de la sécurité routière, en partenariat avec l’Anaser. Selon lui, le mouvement rastafari du Mali (Mourasma) célèbre depuis sa création en 1991 le 11 Mai, date anniversaire de la disparition de Bob Marley. « Il est normal en tant qu’un mouvement rasta de rendre un vibrant hommage à tout ceux qui se sont battus pour  une Afrique libre, unie. Marley fait partie de ces grands hommes qui ont marqué l’histoire », a t-il affirmé. Avant d’ajouter que Bob Marley est un artiste hors pair, qui, à travers ces messages universels de paix et de tolérance, a su s’imposer dans la mémoire collective.

Rasderka, secrétaire administratif du mouvement, a ajouté que Bob, de son vivant, disait que sa vie n’aurait aucun sens si elle ne servirait pas aux autres. C’est pourquoi, souligne t-il, le mouvement rastafari du Mali a choisi ce jour de recueillement  pour servir une cause juste. Ainsi, il a décliné le programme de cette journée: conférence débat le lundi 11 Mai, à la Médina en face de l’Ecica, à partir de 16 heures sur non seulement la vie de Bob mais aussi sur le thème : La sécurité des personnes vulnérables et celles vivant avec  des handicaps dans la circulation routière. Elle sera suivie d’un petit spectacle de percussion rasta dénommé « Nyambigi », et de 21 heures jusqu’à l’aube se tiendra un concert reggae avec tout les artistes de la place à l’espace Culturel Exodus au champ hippique. Toutefois, il a précisé que cette année, tout le mois de Mai sera mis à profit pour faire des campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière dans les différents établissements scolaires.

Boubacar SIDIBE 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Peace and love is the rastafari philo
    love is the lif life is the love
    S I L A S S I E I

Comments are closed.