Koumba Tounkara : L’une des meilleures voix de Kita Koulou à ni Boudofo

0
 Koumba Tounkara : L'une des meilleures voix de Kita Koulou à ni Boudofo
Koumba Tounkara

Koumba Tounkara, est née vers 1974 à Kita dans la région de Kayes. Baignant dès l’enfance dans la musique, sa mère était déjà une interprète adulée, qui l’amenait pendant des années à des mariages et des baptêmes. Elle ne perd pas une miette des chansons qu’elle entendait.

Dès l’âge de douze ans, elle commence à acquérir de la voix avec des mélodies de la tradition de Kita. Elle sort pour la première fois au Mali pour aller en Côte d’Ivoire où elle va rejoindre sa mère qui décédera onze ans plus tard, suite à une longue maladie.

Elle se fera remarquer, pendant ces années, à travers sa sublime voix et son talent de griotte en Côte d’Ivoire, plus précisément à Korogo. De retour au pays, elle aura la chance de vivre chez sa tante qui est l’une des virtuoses de la musique manding connue sous le nom de Kandia Kouyaté. Elle participera à plusieurs concours musicaux et remportera plusieurs distinctions.

Elle recommence à chanter pour des jeunes mariés, lors des célébrations des baptêmes etc. Après quelque temps, la reine de Kita Koulou a ni Boudofo se marie avec le célèbre guitariste Fimani Diabaté qui fera d’elle une veuve après six mois de vie conjugale.

C’est en 2007 que Koumba sort son premier album intitulé ”Djéliya ba”, qui provoque un véritable raz-de-marée. Ainsi, Koumba Tounkara est devenue, du jour au lendemain, une star nationale.

Après ce succès, elle enchaina avec ”djougouya”, sorti en deux volumes en 2009. Puis, grâce à son talent unique en djeliya, elle était invitée pour la première fois en France pour participer à l’émission Toukaranké en 2009.

Ce sera le début d’une grande tournée internationale dans les pays comme la Belgique, la Hollande, les Etat Unis d’Amérique, le Gabon, le Congo Brazzaville. Elle apparait régulièrement sur la scène nationale dans l’émission Top étoiles, le grand Sumu sur Africable, Africa Show et  sur plusieurs scènes de concert. Remariée par le frère de son défunt mari, Koumba lui donne deux enfants: dont Diaguila Diabaté  2008 et  Fatoumata Diabaté en 2011.

En 2013, elle va se rendre encore à Paris pour un ”sumu” privé, organisé par Ben BD production international. Aujourd’hui, Koumba Tounkara figure parmi les griottes les plus sollicitées pour leurs talents au Mali.

     Kady Maiga et  Flassoun Traoré

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER