Le Premier ministre Abdoulaye Maïga rassemble : « Il n’y a pas d’opposants à la transition »

3

Un mois après l’absence du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le colonel Abdoulaye Maïga a pris la parole. Dans une interview diffusée, ce vendredi soir à la télévision nationale, le Premier ministre par intérim s’est voulu rassembleur pour les Maliens et rassurant pour la Communauté internationale.

maliweb.net « Notre volonté n’est pas de vaincre, mais de convaincre ceux qui ont des doutes sur la transition », a indiqué le Premier ministre par intérim au terme de l’interview de 45 minutes. « Il n’y a pas d’opposants à la transition », a insisté le Colonel Abdoulaye Maïga qui s’est voulu rassembleur. Tout au long de l’interview, Abdoulaye Maïga n’a pas quitté sa peau d’intérimaire faisant constamment référence aux « autorités de la transition », sans s’y intégrer lui-même.

L’amélioration de la situation sécuritaire ; les réformes politiques et institutionnelles ; la mise en place de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) ; le chronogramme de la transition ; ou encore le prix des denrées de premières nécessités… étaient les sujets au menu de la sortie médiatique du Premier ministre par intérim. Concernant l’AIGE, sujet important pour la crédibilité des prochaines élections, Abdoulaye Maïga assure qu’au regard de l’impératif du temps, « il fallait trancher pour avancer ».

Sur le prix des denrées de première nécessité, le Premier ministre par intérim s’est montré moins convaincant. « Ce n’est pas facile », s’est-il défendu, évoquant l’éternelle conjoncture économique et sanitaire mondiale. « Des efforts sont en cours pour lutter contre l’augmentation anarchique des prix », a informé le colonel Abdoulaye Maïga, sans préciser quand les Maliens pourront avoir les produits de consommation à un prix relatif à leur pouvoir d’achat.

« La France…   Les groupes terroristes au Mali »

Interrogé sur les questions régionales et internationales et surtout la plainte du Mali à l’ONU contre la France, le Premier ministre par intérim a très vite retrouvé sa peau de porte-parole du gouvernement Choguel. « Il n’y a aucune volonté de rupture avec la communauté internationale », a assuré Abdoulaye Maïga. Qui affirme que le Mali ne veut pas vivre en autarcie. Cependant, a expliqué le chef intérimaire du gouvernement, les principes de coopération sont clairs : respect de la souveraineté du Mali, respect des choix de partenaires du Mali et le respect des intérêts vitaux des Maliens.

« Nous espérons que le Conseil de sécurité de l’ONU examinera la plainte du Mali », a déclaré le Premier ministre par intérim. Et d’ajouter : « Le monde doit découvrir comment la France se comporte au Mali ». « Et nous présenterons des preuves sur comment la France fournit des renseignements et des armes à des groupes terroristes », a souligné Abdoulaye Maïga. Aux dires du Colonel Abdoulaye Maïga, d’autres preuves existent et seront présentées lors de la session. Du moins, si elle est ouverte.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. There is seemingly always opposition in Mali. Our concern have been plus should remain is do it have legitimate cause plus is it significant or not. If there is no opposition great sacrifices are being made. In Mali where great sacrifices have been made for sake of worthless plus corruption facilitating political peace chaos much more damaging as oppose to presence of problems caused by political differences usually result.
    In regard to NATO france assisting terrorists if United Nations is too slow to act or choose not to act we should try NATO france evil plus murderous acts in Mali in court of Negroid Africa public opinion. We should obligate all of Negroid Africa to loudly respond. That action should be ongoing in greatest of detail explaining relationship between facts of significance. We should not pursue cowardly methods of past of helping to conceal NATO crimes in Negroid Africa in exchange for some meaningless gift. Damage of Negroid Africa not knowing evil plus destructive ways of NATO nations in Negroid Africa by far outweigh limited gifts or bribes NATO nations bestow upon Negroid Africans
    . We must in real time to great detail acknowledge evil NATO nations do in Africa. Failure to do so in past have done unbelievably great damage to our development of Negroid Self Reliance that is essential to us timely bringing about comfortable world class modern living conditions with necessary security under unstoppable accelerating Global Warming. It is by being practical in perception, planning plus actions we will achieve that necessary survival feat not by adhering to cultural or religious ways that fail to evolve to degree that in following those ways we could not as much as defend ourselves from terrorists plus are now making unbelievably stupid concessions.
    World is at point we must in being practical harden ourselves to perceive quick plus only passage to comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming or we in stupidity submit to genocide. We have little space to safely make error in determining if we should continue to embrace passage of being practical or submit to passage that embrace cultural plus religious conditions that are far from evolving enough to bring about conditions we need. Our best passage is being practical obligating every Malian to possess world class modern education plus thereof contribute to steps plus stages development of Negroid African Self Reliance. There is nothing complicated about that however, there are those who desire to do as have been done for hundreds of years. That is cleverly in steps plus stages lead Malians plus all Negroid Africans astray from fulfilling practical actions that is in their best interest. Therefore we must give long term scrutiny analysis to ideas of our leaders especially when their opinions favor NATO or Africans who lick NATO boots. We are unable to afford being stupid plus unstoppable accelerated Global Warming show no one mercy nor do it slow down. This is no time to be lazy. We must be energetic plus work in smartest of feasible ways.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Synchronisez vous mieux avec Choguel.

    PASSERELLE D’INTERMÉDIATION POUR LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION AU MALI, CULTURE DU VIVRE ENSEMBLE ET LIEN AVEC LE CSPR (Cadre Stratégique Permanent pour la Réconciliation)

    Cette contribution est adressée à SEM le Président du Mali, à SEM le Premier Ministre, à SEM le Ministre de la réconciliation nationale, à  tous les Maliens et aux partenaires.

    Je souhaiterai que le Ministre de la réconciliation nationale du Mali auquel j’adresse cette sollicitation puisse m’inviter pour animer une session sur ce thème  lors de la semaine dédiée  à  la réconciliation au Mali.

    Invité par Misahel en 2019, j’avais animé une session sur la culture du vivre ensemble.

    Bonjour,

    Je suis, Dr Anasser  Ag  Rhissa,  membre de la société civile, Président de l’ONG Tilwat International.

    Je ne suis membre d’aucun parti politique, d’aucun mouvement armé et d’aucun mouvement d’auto-défense.

    J’avais créé une passerelle internet pour la paix et la réconciliation au Mali depuis 2012, à travers mes lettres ouvertes et mes contributions sur des problématiques liées à la crise Malienne.

    Elle permet de rapprocher les Maliens entre eux, d’établir des échanges entre eux pour dissiper certaines amalgames et  incompréhensions ET favoriser la culture de la paix et de la réconciliation nationale.

    C’est une passerelle d’intermédiation pour la paix et la réconciliation au Mali.

    Cette passerelle inter-Maliens a suivi toutes les étapes de conception de l’accord de paix, sa signature et la période après la signature jusqu’à présent.

    C’est ainsi que des centaines, voire des milliers, de lettres ouvertes adressées au Président du Mali, aux Maliens et aux Partenaires (ONU/MINUSMA, UA, CEDEAO, UE, …) et de contributions ont été écrites par mes soins dans ce cadre.

    Des lettres ouvertes, sur mes répliques aux critiques de Soumaïla Cissé, de Dr Soumana Sako, et de Tiébilé Dramé relatives à l’accord de paix et à la conférence d’entente nationale, rentrent aussi dans ce cadre.

    Elles ont été précédées par d’autres contributions et lettres ouvertes en ligne comme répliques aux critiques, sur l’accord de paix, de Tiébilé Dramé, Dr Soumana Sako, Pr FOMBA Ibrahima, des Directeurs de recherche Français, Hervé Bourgeot et Joseph Bruno Jailly, etc.

    Dicté par mon patriotisme, ma motivation, c’est d’établir la vérité et de contribuer à la paix et à la réconciliation au Mali.

    • Quelques éléments sur mon engagement patriotique

     Dr Anasser Ag Rhissa : Mon engagement patriotique sans faille pour un Mali Un et Indivisible sans fédération, ni confédération ni partition et ni indépendance d’aucune partie du Mali

    Mon objectif principal est de rapprocher les Maliens entre eux afin qu’on aboutisse à une paix et une réconciliation durables dans un Mali, Un et Indivisible, sans fédération ni confédération ni partition ni indépendance d’aucune partie du Mali.

    Je souhaiterai que le Ministre de la réconciliation nationale dju Mali auquel j’adresse cette contribution puisse m’inviter pour animer une session sur ce thème  lors de la semaine dédiée  à  la réconciliation au Mali.

    Voir la contribution suivante publiée  en 2019 pour quelques  éléments sur mon engagement patriotique.

    https://koulouba.com/contribution/dr-anasser-ag-rhissa-mon-engagement-patriotique-sans-faille-pour-un-mali-un-et-indivisible-sans-federation-ni-confederation-ni-partition-et-ni-independance-daucune-partie-du-mali

    Contact

    Dr Anasser Ag Rhissa

    Expert TIC,  Gouvernance  et  Sécurité
    Email : [email protected] r

    TEL 0 0 2 2 3 95955792

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here