Agence des énergies renouvelables : L’ancien ministre Harouna Cissé, pressenti comme PCA

0

Le dernier Conseil des ministres a, au chapitre des communications verbales, annoncé la nomination de l’ex ministre Harouna Cissé comme administrateur, représentant de l’Etat au sein du Conseil d’administration de l’AER-Mali, une nouvelle structure. Il deviendra le Président du Conseil d’administration (PCA) de cette structure qui tiendra son tout premier conseil d’administration demain mardi 16 mai 2017. L’Agence nationale des énergies renouvelables du Mali est l’héritier du Centre national pour la promotion de l’énergie solaire et des énergies renouvelables (CNSOLER) avec un élargissement des TEnR et l’appui aux PME. Avec l’érection en AER-Mali par l’ordonnance N°2014-012/PR-RM du 1er octobre 2014 et ratifiée par la loi N°2014-057 du 29 décembre 2014, la nouvelle structure est dotée d’une personnalité morale et d’une autonomie financière pour permettre de développer davantage de projets au profit des populations maliennes. C’est un établissement public à caractère scientifique et technologique qui permet de disposer d’une structure de veille technologique et de recherche-développement capable d’adapter les nouvelles technologies au contexte national, de faire des innovations, d’inventorier et d’évaluer le potentiel du pays en ressources d’énergies renouvelables, générer des ressources et de drainer les financements intérieurs et extérieurs.

La création de cette nouvelle structure vise à atteindre les objectifs de la politique énergétique nationale adoptée en 2006, à trouver une alternative au financement du développement des énergies renouvelables.

Rappelons que celui qui va être le PCA de cette structure est une personnalité très connue. Ancien directeur de campagne du président Amadou Toumani Touré et ancien conseiller technique à la présidence de la République, Harouna Cissé est un homme politique, a été ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées dans le gouvernement de Cissé Mariam Kaïdama Sidibé en 2011-2012. Il est Chevalier de l’Ordre national du Mali. Diplômé de l’École nationale d’administration de Bamako  (ENA) en économie et gestion,  il a fait en partie sa carrière professionnelle dans le secteur du transport dont il deviendra le président de la Fédération des transporteurs (FENAGROUP).

Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER