Commissariat à la sécurité alimentaire : Oumar Ibrahima Touré, un homme d’expérience aux commandes

1

Le conseil des ministres du mardi 19 janvier 2016 l’a décidé, Oumar Ibrahima Touré serait désormais le Commissaire à la Sécurité alimentaire avec rang de ministre. L’homme est en terrain connu, car il a déjà eu à diriger la structure par le passé avec beaucoup de professionnalisme.

Homme de terrain avec la rigueur qu’on lui connait, Oumar Ibrahima Touré est appelé pour diriger la structure afin d’apporter des réponses aux questions des Maliens en termes de sécurité alimentaire.

Oumar Ibrahima Touré est né le 17 juillet 1957 à Goundam dans la région de Tombouctou, où il effectue ses premiers pas à l’école. Ensuite, il rentra au lycée franco-arabe de Tombouctou où il obtient un bac dans la série philosophie-langues. Après son bac, il étudie ensuite à l’École normale supérieure de Bamako où il obtient une maîtrise en histoire-géographie.

Oumar Ibrahima Touré commença sa carrière professionnelle par le métier de professeur d’histoire et de géographie à l’École normale secondaire de Badalabougou et de San entre 1984 et 1991. Il est responsable du comité d’animation pédagogique d’histoire et de géographie de l’École normale secondaire rurale de San entre 1987 et 1991. Ensuite, commença pour lui, une carrière politique et professionnelle fulgurantes.

Administrateur civil en ce moment, il travaille entre 1992 et 2002 comme le chef de la Division actions d’urgence et réhabilitation des zones à risque. Il a pris tout le temps de se familiariser avec le secteur. Au vue des résultats probants engrangés à ce niveau, les plus hautes autorités décident de lui faire appel en 2002 pour apporter une réponse idoine à la question de la sécurité alimentaire.

En octobre 2002, il est nommé ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, chargé de la Sécurité Alimentaire dans le gouvernement de Ahmed Mohamed ag Hamani. Il a  prouvé toute sa capacité à diriger les opérations et à drainer des fonds importants.  Ce qui lui a valu en mai 2004, d’être nommé ministre de l’Elevage et de la Pêche dans le gouvernement d’Ousmane Issoufi Maïga ; département qu’il dirige pendant 3 ans avant d’être appelé aux commandes du stratégique ministère de la Santé le 3 octobre 2007 dans le gouvernement de Modibo Sidibé. Il est reconduit dans ses fonctions lors du remaniement du 9 avril 2009.

Militant et acteur du mouvement démocratique, il est membre fondateur de l’Adema Association puis militant à l’Adéma-Pasj. Oumar Ibrahima Touré fonda ensuite avec d’autres camarades, l’Union pour la République et la Démocratie (URD). En mai 2013 dans la foulée de l’élection présidentielle, avec d’autres camarades, il créa l’Alliance pour la République (APR), sous les couleurs duquel, il se présenta comme candidat.

Le désormais, ministre commissaire à la sécurité alimentaire aime le sport, la lecture et la musique. A la tête, de cette structure, il saura répondre aux attentes des Maliens et aux objectifs à lui assignés par les plus hautes autorités, car ce secteur n’a aucun secret pour lui.

La Rédaction

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.