La lutte contre la corruption s’invite dans le programme de l’Education Nationale : La Plateforme PCC et l’UE initient la lutte contre la corruption dans le curricula

11

La PCC (Plateforme de Lutte Contre la Corruption et le Chômage), financé par l’UE, en partenariat avec la Direction Nationale de la Pédagogie(DNP), le ministère de l’Education, a procédé au lancement de la formation dans nos écoles, la lutte contre la corruption. Il s’agit pour la PCC d’insérer désormais dans le curricula des enfants la lutte contre la corruption. Le lancement de ce projet a eu lieu au Mémorial Modibo Keita, en présence du maire de la commune III, du représentant de l’UE, du représentant de la Direction Nationale de la Pédagogie, du représentant du ministre de l’éducation nationale, le 24 février 2021.

 «Tuer le poussin dans l’œuf», comme le dit un adage! L’Union Européenne vient de donner au PCC un montant de 50. 149. 028 FCFA à travers le projet PROF, estimé à couvrir les activités par un personnel qui sera mobilisé par la Plateforme et le ministère de l’éducation. Ce projet sera mis en œuvre sur une période de 4 mois, de février à mai. Et, les activités seront adaptées à Bamako et à l’intérieur du pays. La lutte contre la corruption doit être encrée dans la tête des enfants dès le bas âge. Et l’école est la mieux indiquée pour montrer aux futurs cadres que ce phénomène peut anéantir le développement social, et qu’il est à la base de tous les maux de notre société, à savoir la délinquance, le chômage, l’exode, pour ne citer que ceux-là, a indiqué le président de la PCC, Pr. Clément Dembélé. Selon M. Dembélé, nous arrivons à poser la pierre de ce qui peut constituer l’avenir de demain. «Nous avons assez parlé de ce fléau et c’est maintenant que tous ensemble nous devons agir», va-t-il faire savoir. Selon lui, la justice seule ne peut pas arriver à bout du phénomène, car la lutte contre la corruption est une affaire de tous. Il a remercié l’Union Européenne pour son appui et dira que l’aide des partenaires ne servira à rien tant qu’on ne lutte pas contre la corruption. Il a aussi remercié les autorités de l’éducation, les membres de la PCC, le ministère de l’éducation et la Direction nationale de la Pédagogie. Pour la réussite de ce projet «apprenons à nos enfants à ne pas toucher à l’intouchable et de prendre exemple sur nos aïeux», a dit Clément Dembélé. S’adressant au représentant de l’UE, il a déclaré que ce qu’il vient de financer aujourd’hui est le point de départ d’une réussite: inscrire la lutte contre la corruption dans le programme scolaire. Selon Pr. Clément, chacun doit apporter sa contribution dans la lutte contre la corruption partout où il se trouve. Le représentant de la DNP, M. Touré, a, au nom du coordinateur, encouragé la PCC pour bien mener ce projet. Selon lui, l’éducation est le meilleur cadre et le fait d’insérer la lutte contre la corruption dans le programme d’enseignement de nos enfants est à saluer. Pour sa part, le représentant du ministre de l’éducation a fait savoir que son département a inscrit la lutte contre la corruption dans son programme (acte2) relatif à la conduite de la bonne gouvernance. Alors pour lui, pérenniser cette action dans l’éducation est la meilleure avec un outil pédagogique adapté. Il a salué l’UE, la PCC pour cette belle initiative. En lançant le projet, Pr. Clément a fait savoir qu’il s’articule autour de trois axes, à savoir: le dialogue, la concertation avec tous les acteurs du développement local, la collaboration avec les services de l’Etat et les collectivités décentralisées; la synergie avec les intervenants dans le secteur de l’éducation.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. ERRATUM:

    ET QU’ EN EST-IL DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION SPIRITUELLE , MENTALE….!?!?

    POUAIIIS, SANTORO DOLO MI SÓO….!!

    HONTE Á CLÉMENT ET Á L’ UE…!!!

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS MALIENS VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE , DE MEME QUE LEURS REJETONS…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

  2. “..La PCC (Plateforme de Lutte Contre la Corruption et le Chômage), financé par l’UE, en partenariat avec la Direction Nationale de la Pédagogie(DNP), le ministère de l’Education, a procédé au lancement de la formation dans nos écoles, la lutte contre la corruption….”

    BLABLABLA…!!! BLABLABLA…!!! BLABLABLA…!!! BLABLABLA…!!!

    LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ÉCONOMIQUE DEVIENT UNE MATIERE SCOLAIRE, ACADÉMIQUE…!?!?

    ET QUANT EST-IL DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION SPIRITUELLE , MENTALE….!?!?

    LA VRAIE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION COMMENCE PAR PENDRE TOUS LES CORROMPUS CONNUS DÉJÁ DE NOUS TOUS, DE TOUT LE PEUPLE, SINON LES ENFANTS APPRENDRONT UNE CHOSE MAIS VERRONT DANS LA VIE RÉELLE SON CONTRAIRE.

    MEME Á PRÉSENT, LES TEXTES, LES LOIS DISENT UNE CHOSE MAIS MAIS DANS LA VIE RÉELLE NOUS VIVONS SON CONTRAIRE.

    CE NE SONT PAS LES ENFANTS QUI SONT CORROMPUS, MAIS BIEN LES ADULTES.

    LES ENFANTS N’ EN ONT AUCUNE IDÉE, DONC NE DOIVENT PAS ETRE INSTRUMENTALISÉS DANS CE SIMULACRE RIDICULE ET IDIOT.

    LA VRAIE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION COMMENCE PAR PENDRE TOUS LES CORROMPUS CONNUS DÉJÁ DE NOUS TOUS, DE TOUT LE PEUPLE, EN APPLICANT LES TEXTES EN VIGUEUR.

    C’ EST L’ AFFAIRE DES ADULTES, PAS DES ENFANTS.

    PAR LÁ, CLÉMENT DEMBÉLÉ, EN COMPLICITÉ CRIMINELLE AVEC L’ UE, VIENT DE DÉMONTRER LA CORRUPTION DE SON ETRE, DE SON AME.

    LA FRANCE ET L’ EUROPE NE SONT-ELLES PAS LES COMPLICES DE NOS DIRIGEANTS CORROMPUS MENTALEMENT ET ÉCONOMIQUEMENT, DEPUIS AU MOINS 100 ANS ????

    ALORS, POURQUOI CULPABILISER LES ENFANTS ???
    QUELLE HONTE..!!!

    POURQUOI SE DÉSENGAGER ET LAISSER CE FARDEAU AUX ENFANTS QUI N’ ONT JAMAIS JOUÉ AUCUN ROLE DANS CETTE MERDE CRÉÉE ET NOURRIE PAR DES ADULTES???

    LAISSEZ LES ENFANTS EN PAIX, ET QUE LES CORROMPUS NE LEUR DEMANDES PAS DE LUTTER CONTRE LA CORRUPTION, CAR CECI EST LA MERE DE TOUTES LES CORRUPTIONS: INSTRUMENTALISER LES ENFANTS DANS DE SALES BESOGNES.

    HONTE Á CLÉMENT ET Á L’ UE…!!!

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS MALIENS VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE , DE MEME QUE LEURS REJETONS…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

  3. Tout d’abord, arrêter de qualifier ce Clément de prof car il ne l’est pas. Clément n’a qu’un Master en français obtenu à l’université de paul verlaine à Metz. Il n’a jamais fait de doctorat. S’il jamais il lu ce commentaire, je le defie de présenter son doctorat aux journalistes

  4. Comment va se traduire concrètement le travail du pcc sur le terrain ?. Je demande à l’EU de mettre en place des cordons pour surveiller les chemins que vont prendre les 50millions entre le pcc et le ministère. Le faux prof de Clément me laisse plus que perplexe vu son passé très douteux en France.

  5. Certitude 26 Fév 2021 at 13:53 ;

    ” … Le hic, c’est Clément seul kon voit et ki parle. Une plateforme doit permettre à tous les membres de s’affirmer publiquement. Ou c’est une coquille vide, donc pas plateforme… ” …///…

    :
    Je ne suis pas sûr que ce soit une coquille vide. Le TRAVAIL des Membre de la PLATEFORME doit être connu des Maliens, c’est vrai…
    Pour autant, est-ce que ces Membre ont tous besoin d’être au-devant de la scène médiatique pour qu’on les juge crédibles… ??? C’est une ” Démarche ” qu’on fait avec discrétion.
    Pour lutter contre la corruption, ils ont besoin de se renseigner, d’être renseignés, ils ont besoin d’enquêter sur des faits, ils ont besoin d’apporter des preuves avant de porter des accusations. Tout ça ne peut pas se faire devant micros de Radio et caméras de Télévisions. Il ont besoin de travailler dans la discrétion.
    Les Acteurs de la PLATEFORME ne peuvent pas réaliser tout, et être tous en même temps sur les Plateaux de Télévision et dans les Studios de Radios…
    C’est un travail minutieux , de patience et dangereux. Car, c’est trop grave, c’est pas du Folklore… On accuse pas les Gens à tort et à travers de corruption sans preuves solides. Sinon ça se retournerait contre les auteurs de l’accusation. Et leur crédibilité en prendrait un coup.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  6. Certitude 26 Fév 2021 at 13:53 ;

    ” … Le hic, c’est Clément seul kon voit et ki parle. Une plateforme doit permettre à tous les membres de s’affirmer publiquement. Ou c’est une coquille vide, donc pas plateforme… ” …///…

    :
    Je ne suis pas sûr que ce soit une coquille vide. Le TRAVAIL des Membre de la PLATEFORME doit être connu des Maliens, c’est vrai…
    Pour autant, est-ce que ces Membre ont tous besoin d’être au-devant de la scène médiatique pour qu’on les juge crédibles… ??? C’est une ” Démarche ” qu’on fait avec discrétion.
    Pour lutter contre la corruption, ils ont besoin de se renseigner, d’être renseignés, ils ont besoin d’enquêter sur des faits, ils ont besoin d’apporter des preuves avant de porter des accusations. Tout ça ne peut pas se fait devant micros de Radio et caméras de Télévisions. Il ont besoin de travailler dans la discrétion.
    Les Acteurs de la PLATEFORME ne peuvent pas réaliser tout, et être tous en même temps sur les Plateaux de Télévision et dans les Studios de Radios…
    C’est un travail minutieux , de patience et dangereux. Car, c’est trop grave, c’est pas du Folklore… On accuse pas les Gens à tort et à travers de corruption sans preuves solides. Sinon ça se retournerait contre les auteurs de l’accusation. Et leur crédibilité en prendrait un coup.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  7. Depuis le matin Maliweb ne publie la moindre info sur la disparition de du Colonel Oumar DIALLO dit Birus. Nous avons prié ce vendredi a la mosquée Nimaga sur ce digne soldat du MALI… qui a un cœur d’or pour les pauvres et les plus démunis toute sa vie. Qu’Allah ait sa miséricorde sur lui!

    MALIWEB, il y a quoi avec cette discrimination!???

  8. Pkagame: les crminels felons pardonnés (a travers des supplices) Abdoul Niang et Bouba Fane doivent reapparaitre devant le juge pour avoir viole les termes et condition de leur padon

    Les imposteurs continuent!

  9. C’est bien. Mais qui sont es membres de la plateforme PCC? Où sont-ils? et sont-ils tous au courant de cette activité? Le hic, c’est Clément seul kon voit et ki parle. Une plateforme doit permettre à tous les membres de s’affirmer publiquement. Ou c’est une coquille vide, donc pas plateforme.
    Aussi, faites attention à l’UE. Elle annonce de gros montants dans l’accord. Mais dans la mise en oeuvre, c’est la déception. L’UE est un partenaire singulier en ce sens que 80% de ses fonds vont dans les procédures bidon et seulement 20% arrivent sur le terrain, donc aux bénéficiaires our sont utilisés pour la cause réelle. C’est pourquoi, il y a un décalage profond entre les montants annoncés en fanfare et le travail abattu sur le terrain. L’UE ne veut point ke lafrik avance. Dommage

  10. ” … La lutte contre la corruption doit être encrée dans la tête des enfants dès le bas âge. Et l’école est la mieux indiquée pour montrer aux futurs cadres que ce phénomène peut anéantir le développement social, et qu’il est à la base de tous les maux de notre société, à savoir la délinquance, le chômage, l’exode, pour ne citer que ceux-là, a indiqué le président de la PCC,… ” … ///…

    :
    En effet, si on se contente de constater qu’il y a de la corruption dans le pays,
    si on se contente de dénoncer la corruption dans le pays,
    si on se contente de condamner la corruption et mettre les Gens en prison…, des Gens qui ont mis l’argent de côté avant d’aller en prison et qu’à leur sortie ils récupèrent ” leur bien ” et leur Poste de travail…,
    on aura beaucoup fait. Mais on mettra pas un terme à la corruption.
    Mais on si enseigne aux Gens dès l’ÉCOLE, les méfaits de la corruption sur le Développement économique…, la déconsidération que pourraient avoir nos Partenaires et les Potentiels Investisseurs pour notre Administration et pour nos POPULATIONS…,
    c’est encore mieux.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here