Al-Qaïda dit avoir tué deux espions pour la France au Mali

0
Mali: les islamistes radicaux de plus en plus visibles dans le Nord

L’organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) affirme avoir assassiné en octobre deux hommes qu’elle soupçonnait être des espions au service de la France au Mali, dans un communiqué diffusé par l’agence de presse privée mauritanienne Al-Akhbar. Les deux hommes sont “Mohamed Ag Abdellah (Kanou), tué le 9 octobre 2015 à Bir (Mali) et Fajr Ag Sidi Mohamed, tué le jeudi 19 octobre 2015 dans sa cachette à Burje Al-Barajina, en Algérie”, selon les termes du communiqué. Al-Akhbar fait partie des médias privés mauritaniens diffusant régulièrement des communiqués d’Aqmi et d’autres organisations terroristes.

 

Ségou : arrestation d’un faux mendiant

Un homme âgé de la trentaine d’années a été arrêté vendredi dans le quartier Missira de Ségou par les forces de sécurité. L’individu se faisait passer pour un mendiant pour tromper la vigilance de la population. Lors de son arrestation, il était en possession d’armes et d’une somme d’un million six cent mille F CFA. Il a été transféré le même jour au service spécialisé à Bamako.

 

Kayes : pillage d’or sur un site d’orpaillage

Le pillage d’or sur un site d’orpaillage à Kayes. Quatre hommes armés non identifiés ont dépouillé des orpailleurs de leur or et argent. Les faits se sont déroulés hier vendredi sur le site de Kayes Dag Dag aux environs de 17 h. Aucun blessé ni perte en vie humaine n’est à déplorer.

 

 

PARTAGER