Centre du Mali: Neuf soldats maliens de la force du G5 Sahel tués dans l’explosion d’une mine

0

Neuf soldats maliens de la Force du G5 Sahel ont été tués vendredi dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule dans le centre du Mali, a annoncé l’armée malienne sur son site internet.  “Dans la matinée du vendredi 1er mars 2019, un véhicule de la compagnie FAMa (les forces armées maliennes) du G5-Sahel a sauté sur un engin explosif improvisé à Boulkessy.

“Le bilan est de 9 militaires FAMa qui ont trouvé la mort.
Les cinq pays membres du G5 sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.  Créée en 2014 notamment avec le soutien de la France, la force antijihadiste G5 Sahel, qui a eu du mal à trouver son financement, compte pour le moment 4.000 hommes pour un objectif d’un peu plus de 5.000 à terme.

MACINA : Rencontre sur les préparatifs du 8 mars

Les membres des organisations féminines de la commune rurale de Kokry dans le cercle de Macina ont ténu le vendredi 01 mars, une rencontre d’échange sur les préparatifs de la journée du 08 mars. Les discussions ont porté sur les dispositions matérielles, financières et sécuritaires pour la commémoration de la dite journée.

KOULIKORO : Patrouille de sécurisation

Après l’attaque du camp militaire Boubacar Sada Sy de Koulikoro, les forces de sécurité et de défense locale se sont mobilisées davantage pour la sécurisation de la ville. Au cours de cette opération, un des assaillants a été neutralisé, un autre blessé et des armes saisies, selon le commissaire principal de la ville de Koulikoro. Actuellement, le calme est revenu dans la localité.

 Observatoire national de l’industrie : Le budget 2019 s’élève à 400 millions de FCFA

Le ministre du Développement industriel et de la Promotion des Investissements, Moulaye Ahmed Boubacar, a présidé le jeudi 28 février dernier, dans son département, les travaux de la 2ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Observatoire national de l’industrie (ONI). C’était en présence de la Directrice générale de cette nouvelle structure, Traoré Niamoye Baby. Le projet d’ordre du jour portait, entre autres, sur : le point de mise en œuvre des recommandations de la session précédente, l’examen du rapport d’activités 2018 et les projets de programme d’activités ainsi que le budget  2019.

Dans son intervention, la Directrice générale de l’Observatoire national de l’industrie, a annoncé qu’en terme du budget 2019, dont le montant s’élève à 400 millions de FCFA, la structure, dès sa création, a pu mettre en œuvre des outils de gestion et de gouvernance notamment le processus d’élaboration du manuel de procédures, l’accord d’établissement, le cadre organique.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here