Douentza : Un militaire tué par des bandits armés

0

Des hommes armés non identifiés ont, sur les forces armées et de sécurité malienne, ouvert, ce mardi 2 juin 2020, le feu. Cette attaque est survenue aux environs de 20 h 30 min, selon des sources de la ville de Douentza, région de Mopti. Les mêmes sources précisent que les FAMa en patrouille ont riposté, causant la neutralisation d’un des assaillants. À noter qu’un soldat malien a été tué au cours de cette opération. L’atrocité des coups de feu a suscité une panique chez les habitants de la localité. Ne sachant pas où ces bandits armés se sont dirigés après l’attaque, les FAMa sont parties à leur recherche.

Dioila : le gouverneur de la région en visite dans les différents établissements scolaires de la ville

Après la corona-vacance, les élèves ont repris le chemin de l’école le mardi 2 juin 2020. Le gouverneur de la région de Dioila, Dedeou Bagna Maiga a fait une visite de terrain pour constater l’effectivité de cette rentrée au niveau de sa localité. Lors de la visite, le gouverneur a fait un triste constat dans des écoles publiques.

Accompagné de plusieurs personnalités de l’éducation, le gouverneur a également fait le tour de plusieurs établissements privés. Mais à ce niveau, les élèves étaient déjà en classe avec leurs enseignants à partir de 8 heures tout en respectant les mesures arrière.

Par contre, dans les établissements publics, les enseignants étaient absents. Mais le plus grave et qui a même manifesté la colère du gouverneur était le non-respect des mesures barrières dans les établissements publics visités.

Pour sa part, le directeur de l’académie d’enseignement a affirmé avoir remis des masques aux directeurs du centre d’animation pédagogique (DCAP) depuis dimanche.

Selon des sources, c’est la Synergie des syndicats signataires du 15 octobre qui a décidé de boycotter cette reprise des cours dans les classes d’examens. Elles ont également précisé que des rencontres et réunions d’informations et de sensibilisation auront lieu jusqu’au 5 juin afin de prendre une décision claire.

Tombouctou : le commandement de la 5e région militaire offre un don aux élèves

Le centre d’animation pédagogique (CAP) de Tombouctou a reçu une dizaine de kits d’hygiène de lavage des mains et une dizaine de cartons de savon, le mardi 2 juin 2020. Une action qui a été initiée par le commandement de la 5e région militaire avec le soutien de la force Barkhane. Ce don destiné aux seconds cycles de la ville pour faire respecter des mesures barrières, entre dans le cadre de la collaboration entre les FAMa et la population, parallèlement à la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Le commandant de zone de la 2erégion militaire en visitede terrain
Le commandant de zone de la 2e région militaire de Ségou s’est rendu, le 2 juin 2020, aux check-points de Macina. Le but de ce déplacement était non seulement de remonter le moral de ses hommes après l’attaque du dimanche 31 mai 2020 et de constater les dégâts matériels, mais aussi de témoigner la solidarité de la hiérarchie militaire.

Lors des échanges, le commandant du secteur 5 n’a pas manqué de faire savoir que les auteurs de l’attaque injustement commise répondront de leurs actes. Il a par ailleurs suggéré aux éléments du terrain de revoir le plan de défense.

Le manque de moyen approprié et le renforcement du dispositif de sécurisation sont entre autres des sujets qui ont été évoqués lors de cette rencontre d’échange.

Selon des sources, le commandant du secteur 5 a délégué une équipe du génie militaire pour faire l’expertise du nouveau camp de Macina.

Pour finir cette mission, le colonel Dembélé a rendu une visite de courtoisie au préfet de Macina en vue de réaffirmer l’engagement des FAMa à protéger les populations et leurs biens.

Élevage et pêche : des vaccinations contre la Fièvre aphteuse

Pour lutter contre la fièvre aphteuse au Mali, la ministre de l’Élevage et de la Pêche, Dr Kané Rokia Maguiraga vient de remettre une importante dose de vaccins à la disposition de la direction nationale des services vétérinaires. Entre autres, cette donation a pour but : de diminuer la prolifération des maladies chez les animaux, d’améliorer la production et la productivité animalière ainsi que la production alimentaire des animaux.

Les éleveurs et les agriculteurs n’ont pas manqué de manifester leur joie vis-à-vis de cette initiative du gouvernement. Selon des sources, ce lot mis à la disposition de la direction nationale des services vétérinaires comporte 100 000 doses, moyennant près de 165 000 000 FCFA au compte du budget national. Selon les mêmes sources, ce vaccin a été subventionné à 80 % par l’État et sera cédé à 100 FCFA la dose aux éleveurs. Les frais de prestation pour l’inoculation du vaccin étant de 100 FCFA, le coût de cette vaccination deviendra 200 FCFA par tête. La ministre a fini par rappeler les éleveurs à prendre contact avec les vétérinaires afin de diminuer l’accroissement de cette fièvre.

 Sénou : Un nouveau QG temporaire pour le G5 Sahel

Au cœur de Sénou, un quartier de Bamako, le G5 Sahel dispose d’un nouveau QG (quartier général) temporaire. Courant mercredi 3 juin, l’inauguration du lieu a été, selon « studio Tamani », effective. Selon les responsables de la force conjointe, l’endroit sera dorénavant la nouvelle base des forces armées des pays du G5 sahel.

Santé : sur l’hydroxychloroquine, la reprise des essais cliniques annoncée par l’OMS

Courant mercredi 3 juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait une annonce à propos des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.Cela, après neuf jours de suspension. L’organisation avait interrompu les recherches sur ce remède anti paludisme suite à la publication d’une étude dans la revue médicale « The lancet ». De ce fait, le recours à la chloroquine contre la covid-19 avait été jugé inefficace, voire néfaste pour la santé humaine. Suite à une évaluation, l’organisation sanitaire affirme n’ayant repéré aucune différence dans la mortalité. À ce titre, admetelle, le protocole des essais cliniques demeure, selon Studio Tamani, inchangé.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here