Falsification de documents nationaux maliens : Un réseau de faussaires étrangers demandé

0

Le Commissariat spécial du Chemin de fer de Bamako aurait reçu  à démanteler un réseau de falsificateurs (constitués de Nigérians, Ivoiriens, Congolais et Ghanéens) de documents nationaux à Sotuba.

Cet acte salutaire du commissariat spécial a permis d’appréhender trois suspects (deux hommes et une femme) et de saisir entre autres du matériel  bureautique, 80 passeports de différents pays et des cachets.

Le journal 22 Septembre

Assigné en justice

 

Notre confrère du 22 Septembre, Chahana Takiou est assigné en justice par le Syndicat autonome de la magistrature, qui lui réclame ( au nom de son honneur) la somme de 30 millions de FCFA.

Les magistrats accusent le journaliste de diffamation dans son article du 14 mars 2016 ayant comme titre : « Front social : Quand les magistrats veulent faire tomber IBK ». Dans son article, le confrère juge  « les doléances des magistrats maximalistes…. »

Le jugement est prévu le 20 avril 2016 au Tribunal de première Instance de la Commune I.

Axe Niamey-Gao

16 morts et 8 blessés

 

Un car de la compagnie SONEF quittant Niamey pour Gao a percuté, mardi dernier, un mini-bus dans la région de Tibaly au Niger. Bilan : 16 morts et 8 blessés.

Parmi les victimes, figurent un passager et 8 blessés maliens.

Une enquête est en cours pour identifier les 15 autres morts.

 

 

Lutte contre le terrorisme

Des terroristes transférés à Bamako

 

La semaine dernière, dans l’ouest du Mali, près de la frontière mauritanienne, des hommes armés de fusils d’assaut, tous de nationalité malienne, ont été arrêtés.

Ils ont été appréhendés lors d’une patrouille de l’Armée malienne et conduits dans la zone de Diabaly, avant d’être transférés mardi dernier à Bamako.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER