Marche pacifique des enseignants : Quand des politiques tentent la récupération

0
Au moins 3 000 enseignants
La marche des enseignants au mois de mars

Marche pacifique des enseignants :

Quand des politiques tentent la récupération

La marche des enseignants, qui observent une grève depuis  plusieurs semaines, a été un franc succès. En effet, hier mercredi 6 mars, les enseignants ont marché sur l’ensemble du territoire pour réclamer des meilleures conditions de vie et de travail. Malheureusement, des politiques bien connus de la place se sont mêlés aux marcheurs. Sans être du corps professoral. Une récupération politicienne que certains enseignants ont bien compris.

Hôtel Radisson Blu de Bamako

La vraie version de la mort d’un colonel roumain

Attaché militaire de son état à l’Ambassade de la Roumanie, en Algérie, le colonel Cornel Gheorghe Trifu était venu à Bamako le week-end dernier  (2 mars) pour retourner à Alger le 9, malheureusement il est mort de crise cardiaque, enfermé dans sa chambre d’hôtel.

Il était venu pour y rencontrer une délégation de son pays, laquelle devrait avoir une rencontre avec le ministre de la défense et le chef d’Etat-major des armées. Ce lundi 4 mars, ils s’étaient donné rendez-vous,  à l’heure  indiquée,  à la réception.  Tout le monde était là, sauf le colonel. Les nombreux appels à partir de la réception n’ont rien servi. Finalement, ses collègues ont demandé et obtenu du gestionnaire de l’hôtel de défoncer la porte de sa chambre d’hôtel. Ce qui fut fait. Résultat macabre : Le colonel dans ses habits, couché, allongé dans son lit. Sans vie. Un médecin légiste a fait le constat d’une mort naturelle, consécutive à une crise cardiaque. Le défunt a été ainsi conduit à la morgue de l’Institut Marchoux.

 Vie associative : l’AFPM lance ses activités

Le Centre international de conférence de Bamako (CICB), a servi de cadre le mardi 05 mars dernier, à la cérémonie de lancement des activités de la toute nouvelle Association des femmes de la presse malienne (AFPM) avec un seul slogan «  Prenons la ‘’ UNE’’ ». L’évènement couplé à la commémoration du 08 Mars, la Journée Internationale de la Femme, a été placé sous le parrainage de l’Honorable AbdineKoumaré, président de la Commission économie et finances de l’Assemblée Nationale.

Cette nouvelle association a pour objectif de promouvoir la place de la femme dans les médias et mieux incarner la pratique du journalisme professionnel : une nouvelle ère pour les femmes journalistes. Elle est Composée des femmes de médias toutes catégories confondues  (presse écrite, radio et de l’audio-visuel…), avec un bureau de 11 membres  dirigée par notre consœur NianianAliou Traoré de l’ORTM.

Dans son intervention, la présidente a précisé que l’AFPM est apolitique, mais qu’elle reste ouverte à toute initiative allant dans le sens du développement du journalisme en particulier et de la communication en général.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here