Obsèques d’IBK : Assimi empêché ?

0

Acteur principal du renversement du régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), Assimi Goïta a brillé par son absence aux obsèques de l’ancien Président de la République. Représenté par son Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, l’absence du Colonel a été justifiée par « un empêchement » sans qu’on sache lequel d’autant plus que des rumeurs faisaient état de la réticence de la famille du disparu de recevoir parmi eux celui qui a mis fin au règne de leur regretté pour la cérémonie d’Adieu. La question qui taraude l’esprit est de savoir l’actuel Chef de l’Etat a été empêché par quoi ou par qui ?

Habitat : 4 000 logements dans 26 villes pour les FDS

En marge de la célébration du 61ème anniversaire de l’armée malienne, le Président de la Transition, Chef suprême des Armées, le Colonel Assimi Goïta a procédé à la pose de la première pierre d’un gigantesque projet de construction de 4000 logements au profit des forces de défense et de Sécurité. C’était le jeudi 20 janvier 2022 dans le camp Soundiata Kéita de Kati. Financé sur le budget national, ce projet concernera 80 camps au total dans 26 villes. Composé de 374 villas officiers, 1852 logements sous-officiers, 1504 logements militaires de rang, et 106 infrastructures collectives, ce projet est une initiative du Président de la Transition qui vise à mettre un terme aux logements précaires dans les casernes, indique la Présidence.

Fête de l’armée : De lourdes pertes infligées aux ennemis

A l’occasion de la célébration de la fête de l’Armée le 20 janvier, le Président de la Transition s’est adressé à la nation. Au cours de son discours, le Colonel Assimi Goïta a mentionné notamment « l’amélioration de la gouvernance de l’institution militaire, marquée par la réforme du système de gestion des ressources humaines et du renforcement des capacités opérationnelles de notre armée ». C’est ainsi qu’il a signalé la mise en place du Système intégré de gestion du personnel de la défense ; l’acquisition d’armements majeurs, aériens et terrestres ; le renforcement des ressources humaines à travers les programmes de formations continues adaptées ; et l’aguerrissement des hommes. En plus de ces initiatives, le Chef suprême des Armées a évoqué la création et l’opérationnalisation de l’École de guerre du Mali, le lancement de la construction de l’hôpital militaire de niveau 4 « répondant à toutes les normes internationales ».

Toutes ces dispositions opérationnelles expliquent la montée en puissance de l’armée malienne. Le Chef suprême des Armées a indiqué à ce point « les lourdes pertes infligées aux groupes terroristes, ces dernières semaines ».

Mali-Mauritanie : Enquêtes

En fin de semaine dernière, 7 Mauritaniens ont trouvé la mort à la frontière malienne. Au moment où la Mauritanie manifeste le renforcement de son assistance à notre pays, cet incident malheureux se produit. Afin de vite d’endiguer vite la tension qui couve, une importante délégation de la République Islamique de Mauritanie, conduite par Son Excellence, Ismaïl Ould Cheick Ahmed, Ministre des Affaires étrangères de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur a effectué le déplacement de Kati le samedi 22 janvier où elle a été reçue par le Président de la Transition. Pour le ministre mauritanien, il paraît important en la circonstance de venir discuter des stratégies communes tendant à renforcer notre coopération afin d’éviter ce genre d’incident. De son côté, le Mali a rassuré de l’ouverture d’une enquête indépendante afin de faire la lumière sur ledit incident.

Armée : Voici les nouveaux généraux

Lors de sa session ordinaire du mercredi passé, le Conseil des Ministres a procédé à l’élévation de grade au sein des Forces Armées et de Sécurité. Parmi les promus, figurent plusieurs nouveaux généraux dont les noms suivent :

Au grade de général de Division :

Général de Brigade Sidiki Samaké de l’Armée de terre ; Général de Brigade Oumar Diarra de l’Armée de terre.

Au grade de général de Brigade :

Colonel-major Daoud Aly Mohammedine de l’Armée de Terre ;

Colonel-major Brahima Diabaté de l’Armée de l’Air ;

Colonel-major Mohamed Alpha Diaw de la Direction Centrale du Service de Santé des Armées ;

Colonel-major Harouna Samaké de l’Armée de Terre ;

Colonel-major Sambou Minkoro Diakité de la Direction Générale de la Gendarmerie nationale ;

Colonel-major Mamadou Laurent Mariko de l’Armée de Terre ;

Colonel-major Ousmane Wélé de la Direction du Génie Militaire ;

Colonel-major Felix Diallo de l’Armée de Terre ;

Colonel-major Bougouri Diatigui Diarra de la Direction du Génie Militaire ;

Colonel Jean Elisé Dao de la Garde nationale ;

Colonel El Halifa Coulibaly de la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées ;

Colonel Alou Boi Diarra de l’Armée de l’Air ;

Colonel Badara Aliou Diop de la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et des Transports des Armées ;

Colonel Moussa Toumani Koné de la Direction Générale de la Gendarmerie nationale ;

Colonel Oumar Yoro Sidibé de l’Armée de l’Air

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here