Solaire ; un Boot pour booster le taux d’électrification

0

Le gouvernement malien vient d’approuver en Conseil des ministres la signature du contrat de rachat de l’électricité produite par la centrale solaire de Sikasso. L’infrastructure d’une capacité de 50 MW sera implantée dans la ville de Sikasso, à 375 kilomètres au sud-est de Bamako.

Elle sera construite dans le cadre d’un Boot (Build, Own, Operate et Transfert), selon lequel le développeur, PowerPro, développera, financera, et construira la centrale qu’elle possèdera et exploitera avant de la transférer aux autorités nationales.

La centrale est prévue pour être exploitée pendant 28 ans. Sa construction coûtera environ 50 millions $ et a déjà bénéficié d’un appui financier de l’Association internationale de développement (IDA).

La construction de cette centrale entre dans le cadre de l’amélioration de l’accès à l’énergie du pays où seulement 35% de la population a accès à l’électricité.

Afrique de l’Ouest francophone 12 millions d’euros pour les PME

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement vient d’approuver une prise de participation de 12,5 millions d’euros dans le fonds de capital-investissement de première génération Adiwale Fund 1, qui cible les petites et moyennes entreprises (PME) à fort potentiel de croissance en Afrique de l’Ouest francophone.

Avec une capitalisation cible de 75 millions d’euros, le fonds acquerra des participations minoritaires dans les PME qui sont bien implantées sur leur marché, qui ont un avantage concurrentiel et qui peuvent croître rapidement.

Au plan géographique, le fonds privilégiera une poignée de pays où les perspectives économiques et ses propres réseaux ouvrent sur des opportunités. Le volume moyen des transactions du fonds oscillera entre 3 et 8 millions d’euros. La Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso et le Mali sont les premiers pays ciblés, avant le Togo, le Bénin et la Guinée dans un deuxième temps. Tous sont aujourd’hui mal desservis par le marché mondial du capital-investissement.

Le fonds Adiwale 1 se concentrera sur trois grands secteurs : les services aux consommateurs (biens et services de consommation, éducation et santé, etc.), les services aux entreprises (services de transport, logistique, informatique, Internet et construction) et le secteur industriel (produits pharmaceutiques, agro-industrie, produits chimiques, etc.).

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here