Accountability Lab Mali : Logé désormais à Magnambougou Faso-Kanu

0

Le jeudi 12 août 2021, le Directeur pays de l’ONG Accounatbility Lab Mali, Moussa Kondo, a procédé à la présentation du nouveau siège de la structure qu’il pilote, une organisation qui se bat pour l’intégrité, l’honnêteté, la bonne gouvernance au Mali. C’était en présence des représentants du bureau du vérificateur général et de l’OCLEI (Office central de lutte contre l’enrichissement illicite), la présidente du conseil d’administration d’Accountability Lab Mali, Mme Niama Koné et autres partenaires de marque.

Heureux, dit Moussa Kondo d’entrée à ses invités, de vous recevoir dans notre nouvel espace. Il a fait l’historique d’Accountability Lab Mali. Tout cela a commencé, dit Kondo, après les cours aux Etats Unis ; je reçois un email pour travailler au Libéria pour Accountbalilty Lab qui venait de commencer au Népal, à Washington DC. Au Libéria, indique Moussa Kondo, le travail qu’on faisait et la réalité au Mali étaient pratiquement les mêmes problématiques. A savoir, dit-il, les questions de gouvernance, la corruption, l’incivisme, le manque d’engagement des populations. L’idée m’est donc venue en tête, explique Kondo, pourquoi, au lieu de travailler dans un autre pays sur ces thématiques, ne pas ouvrir un bureau au Mali. C’est ainsi que j’ai contacté un ami que j’ai connu dans le monde du sport, le basket : Souleymane Bouaré pour lui expliquer le projet. «Sans réfléchir, il a donné son accord. Pendant 8 à 10 mois, nous avons sillonné le Mali sans aucun centime de qui que ce soit pour mettre en place les démembrements d’Accountability Lab Mali. De cette date à aujourd’hui, nous n’avons cessé d’avoir l’accompagnement, le soutien des uns et des autres.

A commencer par l’Ambassade du Canada, notre tout premier bailleur qui nous a fait confiance alors que personne ne nous connaissait », a-t-il souligné. On salue aussi, poursuit Moussa Kondo, les autres structures qui nous ont permis d’être là aujourd’hui comme l’Ambassade des Pays-Bas, des États-Unis, le NED, l’association Daba Modibo Kéita et beaucoup d’autres associations et organisations locales qui nous ont accompagnés de 2016 à aujourd’hui. Kondo n’a pas oublié de rendre un vibrant hommage à tous ses collaborateurs dont Mme Timbo Aminata Diakité qui a commencé comme stagiaire et qui occupe les finances aujourd’hui, l’âme même d’Accountability Lab Mali. A ce jour, explique Kondo, Accountability Lab Mali travaille sur des programmes comme l’engagement citoyen, la gouvernance, la lutte contre la corruption. « L’un des problèmes majeurs dans notre pays aujourd’hui et qui est même à la base de notre problème sécuritaire et d’instabilité, c’est un problème de justice sociale, c’est un problème de gouvernance, etc. », a-t-il martelé. Le programme « Intégrity Icône », indique Moussa Kondo, vise à identifier et célébrer les fonctionnaires honnêtes et intègres de l’administration publique, tout en mettant l’accent sur les bonnes pratiques du système contre ceux qui sont dans la corruption.

Le programme « save acte », ajoute Kondo, est un programme que nous mettons en place pour aider à travers les projets comme la COVID-19, la désinformation, les fake news, etc. «Pour terminer, nous remercions tout un chacun, tous ceux qui ont soutenu, nos amis de la presse surtout, et dire que nos portes sont plus que jamais ouvertes à vous pour tout ce dont vous aurez besoin. Cet espace est pour tout le monde. On veut le partager avec toutes les structures (Etatiques ou privées). Car nous avons compris que seul, nous ne pourront jamais aller là où nous voulons aller. Mais ensemble, et doucement avec les idées, si on décide de pousser vers la même direction, nous allons atteindre l’objectif fixé», conclut Moussa Kondo.

Hadama B. Fofana

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here