Pour une histoire de lesbienne : Madiaré Dramé se sépare de son mari Modibo Gaucher !

27
Rien ne va plus entre Modibo Gaucher et Madjaré Dramé
Modibo Gaucher et Madjaré

Chassé de sa maison par son épouse, l’artiste Madiaré Dramé à cause d’une lesbienne, Modibo Diabaté se voit victime d’une autre cabale.

 

Dans les quartiers Badjambougou et Titibougou, les raisons du divorce de Madiaré d’avec son mari alimentent les causeries. Les circonstances dans lesquelles cette séparation a eu lieu soulèvent des passions.

Selon notre source, tout est parti de l’intrusion dans la famille du célèbre guitariste Modibo Gaucher d’une certaine Fanta Diabaté qui n’est autre qu’une fille l’artiste Kaniba Oulé. Pour appâter Madiaré Dramé, cette dernière avait concocté un plan qui consiste à faire croire qu’elle est riche et mène de fructueuses affaires. Sans chercher à comprendre, Madiaré tombe dans le piège. Et l’entourage de l’artiste commence à constater avec amertume qu’une idylle est née entre les deux femmes à tel point que Madiaré ne regardait plus son mari.

Dans l’exécution de son plan, Fanta, en complicité avec Madiaré, a fait appel à un jeune du nom de Dja de la Guinée-Conakry. Les deux se sont connues dans une prison de la Guinée. L’idée était de parvenir à infiltrer le système informatique de Western Union en vue de détourner de centaines de millions. Elle avait promis à Madiaré une Range-Rover et une villa. La suite est que Madiaré financera le fameux projet mais s’étonnera un jour du fait que les résultats tardent à tomber.

Paniquée, mais très ingénieuse, Fanta Diabaté dite Kaniba Fanta fait porter l’échec du business au jeune Dja. Du coup, Madiaré entre dans la danse, elle fait croire que Dja a volé ses bijoux plus la somme d’un million et loue les services de gros bras qui ont passé tout une journée à le torturer. Finalement, l’un d’eux comprend que le jeune Dja n’a rien à voir avec ce qu’on lui reproche. Il l’aide à se libérer.

Mais, un autre jeune qui a des liens avec le fameux Dja est présenté au 12e arrondissement et ensuite exfiltré vers Côte d’Ivoire pour brouiller d’éventuelles pistes. Aux dernières nouvelles, Dja est depuis quelques jours à Bamako et promet de faire d’autres révélations et surtout porter plainte pour torture et humiliation.

Pour autant, la lesbienne ne s’avoue pas vaincue. Le week-end dernier, elle a monté un groupe de jeunes dont la mission était de huer Madiaré sur scène et d’en faire porter le chapeau à son mari. Le plan a marché jusqu’à ce qu’on fait croire que Modibo Gaucher a été attaqué par des fans de son épouse. Par la suite, c’est une mise en scène qui a été découverte par les agents des forces de l’ordre.

La nouvelle donne est qu’après avoir été informés du traitement infligé au malheureux Dja dans leur quartier, des jeunes de Titibougou ne veulent plus sentir l’artiste Madiaré et la lesbienne Fanta Diabaté. Idem pour les habitants de Badjambougou qui s’étonnent du fait que le propriétaire des appartements, le très respecté et pieux Basseydou Sylla puisse accepter d’héberger Madiaré et sa partenaire, qui s’adonnent à des actes contraires aux bonnes mœurs. D’où la colère des jeunes du quartier qui s’organisent pour une expédition punitive.

Comme si cela ne suffisait pas, notre source fait remarquer qu’une amie de Modibo Gaucher arrose le couple (Madiaré-Fanta) en boissons de luxe, cigares et autres.

En tout cas, la tension monte dans le quartier, d’où l’intervention de certaines notabilités qui jurent de combattre toutes formes de pratiques importées comme l’homosexualité qui commencent à gagner du terrain dans notre société.

  1. M. C.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. me te separe ps de ton mari nous somme des kasouque ta mere et kasouke ton pere et sonike on n et fier de nous origine fait tout pour ps te separ de ton mari va lui demander padron gache ps ta beaute que dieu reconsilie toi et ton mari amin

  2. je pense ce que dit à madiaré drame sur son imager c’est faut son
    mari modidibo est indigne je crois que si on a un probleme avec sa
    il lui separer dignement madiaré n’est qu’une femme un homme ne
    s’enprend pas à sa femme comme ça

  3. Vraiment, vous n’avez rien dit.Toutes ces lignes pour rien, on ne s’improvise pas journaliste en un jour.

  4. Article incompréhensible, imprécis et confus. Cher journaliste quand tu écris un article rassures toi qu’il est clair et précis et aussi que l’information est fiable et vérifiable.

  5. si les mecs ont les zizis morts et que les femmes s’enflamment trop elles se frottent les unes contre les autres .Les hommes ne savent meme plus comment baiser les femmes car ils sont arrogants et imbus de leur personnalité.pENSEZ VOUS QUE CE PH2NOMENE DATE DE MAINTENANT ? Vous vous trompez et sachez que le monde change et que le sexe sert à deux choses le plaisir et faire l’enfant et une fois ce dernier terminéles gens sont libres de se faire plaisir comme ils veulent .

  6. arrete de dire n’importe quoi sur elle svp
    si vous aimez pas madiare ok mais en disant je ne sais pas quoi sa on veu pas du tout ok donc arrêté. humm

  7. Mauvais journaliste certes mais l’homosexualité est une réalité et concerne les hommes et les femmes; elle n’est pas importée elle existe depuis l’aube des temps chez nous comme ailleurs. Alors chers compatriotes nous ne pouvons fermer les yeux mais nous pouvons entrer dans une logique de prévention des IST(infections sexuellement transmissibles)que cette pratique favorise chez les hommes.

  8. ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

  9. Je pensais que l’indicateur était un journal sérieux. Les histoires privées et personnelles entre artistes, couples ne nous intéressent guère. Que signifie ce torchon d’articles ? C’est vraiment embrouillant. Il y a problèmes cruciaux actuellement à résoudre au Mali. On souvent que l’homme se nourrit d’informations. Mais ce torchon nous donne la nausée. 👿 👿 👿

  10. MC, merci pour votre article,vos dites sont véridiques, mais notre peuple n’est prête et n’est pas en mesure de comprendre ces genres d’articles; n’est ce pas on entend ce qu’on écoute et on n’écoute ce qu’on aime,on voit ce qu’on regarde et on regarde ce qu’on aime. Au Mali la mystification des artistes déborde dans les cervelets des Maliens. la sphère de lesbiennes au Mali est palpable et tangible.

    • @goundo. Je vous confie un secret(=goundo): je n’ai rien compris de ce que vous écrivez vous aussi…vous faites exprès peut être! “on entend ce qu’on écoute” pas forcement!On peut bien entendre l’appel à la prière du muezzin sans écouter ce qu’il raconte!”on n’écoute ce qu’on aime”? qu’est ce que vous voulez dire par là? Je ne sais pas… 🙄

  11. C’est toujours comme ça quand un journaliste se prend pour un écrivain public; colporteur de rumeurs publiques! Sale con, va te faire foutre!

  12. On ne comprend rien dans l’article, ce journaliste parle en français tordu, si tu n’es pas capable de formuler des phrases comme il faut, dit à quelqu’un d’autre de faire pour toi. Je veux comprendre ce qui s’est passé mais malheureusement on ne comprend absolument rien.

  13. C’est quel article ça? sans tête ni queue!Que du rencontart! N’importe quoi! 🙄 🙄 🙄

  14. wallaye tu a tout dit le mufti les sources journalistique ne sont jamais verifiable c’est le grand probleme on peut raconter ce qu’on veut faire croire ce con veut attention a la denonciation calomnieuse et qu’est ce que ce genre d’informations nous apportent concretement si ce n’est de devergonde notre societe la censure est inevitabable dans une societe qui ce respect pasque avc des journaliste qui on bac -10 on rapporte que les ragot de la rue (des carre) rien d’autres

  15. rien que du blaaaaa blaaaaa , rien de vérités de ce que le journaleux étale et rapporte , tout est sens dessus-dessous , un montage grotesque frôlant même de ragots et mensonges! et qu’avons nous à foutre avec le Privacy de simples citoyens furent – ils mêmes des artistes ?

    soyez sérieux écrivassiers Maliens ! 😛 😛 😛 😛 🙁 🙁

Comments are closed.