La légende du rock britannique David Bowie a tiré sa révérence

1
La légende du rock britannique David Bowie a tiré sa révérence
David Bowie sur scène en concert au Festhalle à Francfort en Allemagne, en mai 1983. AFP/Katja Lenz

Le géant du rock David Bowie est décédé dimanche 10 janvier 2016. L’information a été rendue publique par les proches de cet artiste légendaire. « David Bowie est mort paisiblement aujourd’hui, entouré par sa famille après 18 mois d’un combat courageux contre le cancer », peut-on lire sur la page Facebook du Britannique, qui venait de fêter ses 69 ans en sortant un ultime album, le 8 janvier dernier. Les hommages à l’artiste se multiplient dans le monde entier.

Personnage et musicien caméléon, David Bowie a irrigué la musique anglo-saxonne du rock à la pop depuis les années 1960 jusqu’à nos jours, avec ce dernier album, le 25e, Blackstar, sorti le 8 janvier 2015. Un album qui apparaît rétrospectivement comme le testament musical de Bowie, qui y chante qu’il n’a « plus rien à perdre » (« I’ve nothing left to lose »). Un album dont la charpente musicale est le saxophone, premier instrument dont joua David Bowie, initié à la musique par son frère aîné avec lequel, adolescent, il écumait les concerts de jazz.

Le Royaume-Uni en deuil

Le pays s’est réveillé avec la nouvelle ce lundi matin et depuis c’est une avalanche d’hommages sur les réseaux sociaux bien sûr tandis que les radios et chaînes de télévision en continu diffusent extraits de ses chansons, de ses clips, de ses apparitions au cinéma et rappellent l’immense et éclectique carrière sur 60 années d’un des enfants chéris de l’Angleterre, rapporte notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix.Car le Royaume-Uni était fier de rappeler que cette icône internationale était avant tout britannique. Le premier tweet qui a confirmé la mort du chanteur est celui de son fils, Duncan Jones, qui a posté une photo de lui bébé sur les épaules de David Bowie jeune papa, une photo très émouvante en noir et blanc. Très vite, les hommages ont afflué. Le premier ministre David Cameron a été parmi les premiers à réagir, écrivant sur twitter « j’ai grandi en écoutant et en regardant le génie de la pop David Bowie. Il savait se réinventer mieux que personne, il tombait toujours juste. Une énorme perte ».

Avalance d’hommages sur les réseaux sociaux

Le comédien Ricky Gervais écrit « je viens juste de perdre un héros ». Les artistes Madonna, Kanye West, Pharrell Williams ou encore Brian Eno qui avait collaboré avec Bowie sur plusieurs de ses albums ont aussi fait part de leur grande tristesse et de leur choc.  «L’amitié de David était la lumière de ma vie, se désole Iggy Pop, ami du musicien, qui a collaboré avec lui sur la chanson China Girl. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi brillant. Il était le meilleur ». En Allemagne, le ministère des Affaires étrangères a rendu hommage dans la matinéeau musicien pour avoir « aidé à faire tomber le Mur » avec son titre Heroes. En France, Fleur Pellerin, ministre française de la Culture a regretté la disparition d’une« icône ».

Le caméléon Bowie

Né David Robert Jones le 8 janvier 1947 dans une famille modeste du quartier jamaïcain de Brixton, dans la banlieue sud de Londres, David Bowie n’a pas traîné longtemps sur les bancs de l’école. Au début des années 1960, il joue dans plusieurs groupes, entre rock et rhythm and blues, fait du théâtre, travaille le mime, construisant peu à peu le personnage de David Bowie, pseudonyme qu’il s’est choisi, une tâche qu’il ne cessera de peaufiner. Il accède à la notoriété en 1969 avec « Space Oddity », une balade – qu’il a écrite, composée et interprétée – devenue mythique sur l’histoire de Major Tom, un astronaute égaré dans l’espace.

……Lire la suite sur rfi.fr

SOURCErfi.fr
PARTAGER

1 commentaire

  1. Al-Anbiyaa 21.35. Toute âme goûtera la mort. Nous vous éprouvons par le mal et par le bien à titre de tentation, et c’est à Nous que vous ferez retour.

    Ceux dont l’ambition se limite aux plaisirs et au faste de ce monde, Nous rétribuerons leurs efforts dans ce monde même, sans leur faire subir la moindre injustice ,Hud 11.15.

    En vérité, la vie de ce monde est comparable à l’eau que Nous faisons descendre du ciel et grâce à laquelle toutes sortes de plantes dont se nourrissent les hommes et les bêtes s’entremêlent sur le sol. Et au moment où la terre revêt ainsi sa plus belle parure et s’embellit, les hommes s’imaginent qu’ils en sont les maîtres incontestés. C’est alors que Notre arrêt la frappe de nuit ou de jour, et les récoltes se trouvent anéanties, comme si cette végétation n’était pas florissante la veille. C’est ainsi que Nous exposons Nos signes pour ceux qui savent réfléchir. Yunus 10.24.

    N’est-ce pas Lui qui donne la vie et la mort? Et n’est-ce pas à Lui que vous ferez retour? Yunus 10.56
    C’est vers Lui que vous ferez tous retour, et c’est là un arrêt irrévocable du Seigneur. C’est Lui qui crée les êtres une première fois et qui les ressuscite après leur mort, afin de rétribuer en toute équité ceux qui auront cru et accompli de bonnes œuvres. Quant aux négateurs, il leur sera servi un breuvage bouillant et infligé de cruels tourments, pour prix de leur négation.

Comments are closed.