Autorité de Régulation des Marchés Publics et des Délégations de Service Public : Dr Allassane BA, le nouveau Président reçu par le Premier Ministre

0

Le Premier ministre, Modibo KEITA, a reçu en audience ce lundi 25 Avril 2016, le nouveau Président de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics et des Délégations de Service Public (ARMDS), Dr Allassane BA.  A la tête d’une forte délégation composée de l’ensemble des membres du Conseil de Régulation et de cadres du Secrétariat Exécutif de l’ARMDS, Dr Allassane BA était venu présenter au Chef du Gouvernement les membres du Conseil de Régulation qu’il préside depuis le 2 mars 2016,  l’informer sur ses priorités pour l’ARMDS et solliciter son accompagnement et son soutien pour bien mener ses nouvelles fonctions dans un Mali qui gagne dans le concert des nations.

Le Premier ministre a souligné l’importance de l’ARMDS dans le système de passation des marchés publics et des délégations de service public au Mali.

Le Dr Allassane Ba a présenté les membres de sa délégation, avant un bref rappel historique de l’ARMDS qui, pour bien mener ses missions, s’appuie sur trois organes essentiels : le Conseil de Régulation, le Comité de Règlement des Différends et le Secrétariat Exécutif. Il indiquera ensuite ses priorités au Premier ministre. A savoir : doter l’ARMDS d’un siège à la hauteur de ses missions, procéder à la relecture des textes régissant l’Autorité, mettre l’accent sur la communication, développer le partenariat public-privé et renforcer les capacités des acteurs de la commande publique. Avant de demander l’accompagnement et le soutien du Premier ministre, il l’a remercié pour son engagement personnel pour l’amélioration du cadre de travail de l’ARMDS.

Dans sa réponse au président de l’Autorité, le Chef du Gouvernement a indiqué que la composition de l’ARMDS (Administration, Secteur privé et Société civile) est un « mariage à trois qui ressemble à l’organisation des abeilles pour faire du miel une parfaite symbiose ».  Il a invité les membres de l’ARMDS de faire de la République du Mali leur dénominateur commun pour la construction d’un Etat développé, d’une nation en paix et réconciliée avec elle-même. Selon Modibo Keita, la sécurité est essentielle dans la mise en œuvre des missions de l’ARMDS car, estime-t-il, « les Maliens sont allergiques à l’injustice ». C’est pourquoi, il a invité les membres de l’Autorité à ne connaitre qu’un seul visage dans l’exercice de leur fonction régulateur : celui du peuple malien dans la justice, facteur de stabilité sociale.

Et Modibo Keita d’inviter les membres de l’ARMDS à l’unité d’action en s’appuyant sur leurs valeurs reconnues pour relever les défis de la relecture des textes, pour moraliser la commande publique notamment le vaste chantier du cadre institutionnel et juridique du partenariat public-privé.

Le Premier ministre attache beaucoup d’importance aux renforcements des capacités des acteurs de la commande publique. Car, il est convaincu qu’un pays peut se développer sans les ressources naturelles, mais ne saurait se développer sans les ressources humaines de qualité.

S’agissant de l’amélioration du cadre de travail de l’ARMDS, le Premier ministre a estimé que l’habitation est le reflet de son habitant. C’est pourquoi, il souhaite que le nouveau cadre qui sera mis à la disposition de l’ARMDS soit le reflet de l’Autorité.

Enfin, le Chef du Gouvernement a renouvelé son accompagnement aux membres de l’ARMDS qui, selon lui, sont en sécurité et ne sauront recevoir l’ordre de qui que ce soit. Il les a invités à agir toujours au nom du peuple et pour le peuple selon leurs intimes convictions dans le respect des règles humaines et divines.

Soumaila Guindo, Chargé de Communication à l’ARMDS

Commentaires via Facebook :

PARTAGER