Campagne Présidentielle : « Pour l’honneur de Lassine Balla Keita et de Madou Diawara, les Mandekans promettent une victoire éclatante pour Soumaila Cissé »

0
« Koulikoro sera la nouvelle capitale du Mali
Soumaila Cissé à Koulikoro

En ce septième jour de campagne présidentielle, le candidat Soumaila Cissé et son staff décident d’aller conquérir le cœur des populations du Mandé et de Kati. De Kirina, Bancoumana passant par Kieneroba à Kangaba  jusqu’à Kita fut une journée mémoriale  pour le candidat Cissé car il a reçu tous les honneurs dû à son rang avec une forte mobilisation dans une ambiance électrique en ce jour.

Dans son grand  boubou blanc fétiche que le Candidat Soumaila Cissé entame sa journée marathon de ce samedi 14 juillet d’abord dans le Mandé avec des escales dans de petits villages avant d’arriver à Bancoumana qui est un de ses fiefs pour prononcer son premier meeting.

A Bancoumana, le candidat Cissé assiste aux obsèques et  présentant aussi toute ses compassions à la famille de feue Mariama Camara qui vient d’être rappelée par le tout puissant Allah ce vendredi 13 juillet avant de présenter son programme aux populations de Bancoumana.

Cap sur Kangaba passant par Kieneroba et les villages envoisinant après trois heures environs, le candidat Cissé dont son arrière-grand-père fut l’un des marabouts du Mandé arrive à Kaba vielle cité du Mandé. Le Mandemori fut accueilli aux sons mandingue, des chœurs des  griots de Kela et aussi du dinke dinke des peuls pour lui rendre le respect et la considération des Mandekans grâce à ses bienfaits et ceux de ses camarades Lassine Balla Keita et de Madou Diawara dans le Mandé.

Dans le vestibule du chef de Kaba (ancienne appellation de Kangaba)  où tous les chefs de villages et de fractions du Mandé  tiennent une rencontre qui durera plus d’une heure. Au cours de cette rencontre, le petit fils du Mandemori a pu maintenir ses larmes, on sentait l’émotion en lui car les mandekans ont tenu à s’excuser auprès de Soumaila Cissé pour les torts qu’ils l’ont fait subir à chaque fois quand il les demandait de l’aider pour la Présidence de la République tout en lui prodiguant des conseils de sagesse. « Soumaila Cissé, tu n’avais jamais eu le soutien du Mandé mais aujourd’hui, le Mandé vous donnera une surprise que tu n’as jamais eu dans ta vie…Vous êtes un digne fils du Mandé et du Mali, vous avez été toujours avec nous dans le bonheur et dans le malheur, ton grand père a béni le Mandé, nous prierions  à notre tour pour qu’Alaah vous guide pour Koulouba. Nous savons que vous êtes fatigué, vous aviez été humilié, insulté par tous. Va Soumaila Cissé, la surprise est là, le Mandé vous la donnera à cause de votre patience et sang froid et aussi à cause de vos camarades Lanssine Balla Keita et Madou Diawara, le reste nous nous chargerons… » Martèle le petit fils du griot Kela Balla au nom des sages du Mandé.

C’est en ce moment, Soumaila Cissé requinqué avec une émotion forte s’adresse aux sages du Mande «j’ai compris, tout ce que j’ai fait pour mon pays c’est pas amour. C’est vrai que je veux être Président mais il faut d’abord être un patriote avant tout en respectant nos us et coutumes, c’est vous les guides, ensemble faisons de ce Mali de ce que nous avions rêvé … » explique-t-il avant d’aller tenir son grand meeting en face du Kabablon où l’attendait tout le Mandé.

De retour de Kangaba, le candidat se rend à Kati ville, garnison où en 2013 il a été empêché de tenir un meeting par la junte du capitaine Sanogo. Aujourd’hui c’est les hommes et femmes de Kati qui l’ont autorisé à venir et cela fut une grande mobilisation et réussite.

Pour le Dr Madou Diallo membre influent d’URD et natif de Kati se dit très surpris de voir ce monde dont aucun parti politique n’a jamais réalisé une telle mobilisation à Kati, « hier on a été lapidé et empêché voilà aujourd’hui notre candidat président est accueilli comme chef d’Etat par Kati. La victoire est au bout du tunnel à Kati nous explique en aparté le Dr Diallo ».

Pour les populations de Kati, elles se disent qu’elle  se sont trompées et manipulées  en 2013  sur sa personne mais elles ont su la vérité aujourd’hui.  Elles rassurent le candidat de l’URD qu’au soir du 29 juillet qu’il verra le score de Kati en sa faveur et qu’il peut rentrer se coucher tranquillement car Koulouba c’est déjà gagné d’avance.

Pour l’hôte du jour, venu en messie pour donner l’espoir aux populations de la capitale militaire du Mali, il s’engage à accompagner toutes les veuves et orphelins de nos soldats tombés sur le champ d’honneur socialement , à construire un hôpital militaire , donner un quota des logements sociaux aux militaires et paramilitaires du Mali , construire des routes pour mettre fin aux embouteillages. Avant de clore ses propos en disant un sourire ‘’évitons le Yabé de 2013, l’espoir c’est avec nous ‘’

Bokoum Abdoul Momini

Commentaires via Facebook :

PARTAGER