CEM-Faso Jo Ton : un jeune parti politique à la conquête de Koulouba

1

Officiellement créé le 25 juin 2021, les responsables de la Convention pour l’Emergence du Mali – Faso Jo Ton (CEM-FJT) ont présenté leur jeune parti politique, le samedi 24 juillet, au cours d’une conférence de presse. C’était au siège du parti à l’Hippodrome, en commune II du district de Bamako.

 « C’est un jeune parti, mais il est porté par des personnes d’expérience en politique », a défendu Abdoul Kadri Bouaré, président de la Convention pour l’Emergence du Mali – Faso Jo Ton. Né avec 32 dents, le parti de la cola (son emblème) annonce sa participation aux prochaines échéances électorales notamment à l’élection présidentielle. « La CEM – FJT entend jouer pleinement son rôle dans l’animation de la vie politique », a indiqué le président Bouaré.

La CEM – FJT se réclame des idéaux du 26-mars 1991 « trahis » par certains acteurs de la classe politique. Pour la refondation du Mali, « les jeunes doivent être au-devant de la scène politique ».  Aussi, la promotion du genre, ont indiqué les conférenciers, est la clé pour tout développement. C’est pourquoi, expliquent-ils, l’expertise féminine doit être au cœur des stratégies et politiques pour un Mali émergent.

En plus de son siège flambant neuf, la CEM annonce la construction en cours des locaux de la section de Koulikoro. Une coordination nationale provisoire de 60 membres a été mise en place et la désignation des mandataires dans les cercles et les communes sont en cours.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Un autre Bouare paresseux qui veut s’adonner a l’industrie de la politique car une voie pour voler et s’enrichir tres vite!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here