Boite aux idées : Des panneaux temporaires pour les affiches électorales de 2012

0

La période électorale est très souvent le moment    les partis politiques redonnent des couleurs à nos villes et à nos campagnes.  Les meetings, les caravanes, les galas, mais surtout les affiches de toutes dimensions et sur tous supports participent de cette dynamique.  Qui n’a jamais vu une affiche fièrement dressée sur un panneau de signalisation?  Les monuments sont carrément recouverts de pied en cap, ce n’est pas l’Hippopotame de Bolibana qui dira le contraire. Les poteaux électriques et téléphoniques portent tous des vestiges de campagnes passées.

L’espace public est pris d’assaut et est irrémédiablement sali et pollué par des affiches qui, généralement, ne montrent que le sourire plus ou moins réussi d’un candidat ou les couleurs de tel ou tel parti politique.  Pourtant, il existe, bel et bien, une règlementation et elle est connue par tous les protagonistes du monde électoral, puisqu’elle est inscrite dans le Code électoral.  Elle stipule, entre autres, que toutes les communes doivent mettre à la disposition de chaque candidat ou liste de candidats une surface identique pour l’apposition d’affiches électorales. Hélas, elle n’est pas respectée.

Alors, pourquoi ne pas disposer des panneaux temporaires fabriqués par des artisans  et  présentés à des endroits très fréquentés.

Le caractère temporaire de ces panneaux  les exclut de la concurrence face aux agences publicitaires. Cela  permettra, en plus,  de préserver les villes de nuisances visuelles causée par les élections seules.

 Les communes et les mairies seront en charge de désigner les lieux d’affichage et la Commission Électorale National Indépendante (CENI) mettra la main à la poche pour l’acquisition des panneaux.    

            Sada H Sy

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER