L’œil de Le Matin : Quand le couvre-feu impose le civisme

1

Masque sur le visage et foulard sur la tête… Ohh punaise,  mes oreilles, la partie où le masque va s’accrocher ! Au moins quand il s’agit des lunettes, on peut les poser sur les tempes sans faire passer les branches derrière les oreilles. Et ça tient !

Mais avec le masque et son élastique qui torture nos délicates oreilles, on souffre dèèè ! Voilà un effet collatéral négatif du fameux virus… Une véritable torture ! Peut être que je vais virer au foulard, plié en V couvrant le visage et attaché à la nuque, car l’élastique des masque, c’est vraiment une torture pour les oreilles. Les miennes, en tout cas.

Pour finir sur une touche positive, sachez que depuis deux nuits, je dors comme un chat, je préfère ça, à bébé après l’observation judicieuse des deux.

Un bébé qui dort ? Hum ! Déjà il faut essayer de l’endormir et après, souvent ce dictateur miniature, prend le pouvoir et personne ne fait de bruit afin de ne pas le réveiller. Et cela d’autant plus que certains sont de grands brailleurs ! Il parait que j’en étais une !

Un chat qui dort, on pourrait l’entendre rêver… Et c’est tellement charmant quand il fait le contorsionniste en dormant… Parfois il sourit d’extase.

Oh lalala, la pipelette s’est égarée !

Donc je dors bien, grâce au couvre-feu ! La population est en train d’apprendre que la nuit est faite pour dormir. Pas pour circuler en «Jakarta» (Scooters) ou en voiture à plein gaz, y compris dans les ruelles. Elle commence à comprendre que la nuit n’est pas faite pour tympaniser les honnêtes citoyens avec des baffles à fond et des voix encore plus fortes !

Les Maliens, du moins les Bamakois, commencent à comprendre que quand on a l’âge de donner des rendez-vous galants, autant le faire dans un lieu «bien» et non dans une ruelle non éclairée, se pensant à l’abri des regards et oubliant l’aspect sonore…

Oui, je dors mieux c’est indéniable. Et toi qui me lis, fais-tu partie de ceux qui dorment mieux grâce à la «paisibilité» retrouvée de la nuit ou alors de ces noctambules qui doivent réapprendre à supporter la lumière du jour ?

KKS

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here