Mba Fô Piyan : Gestion d’IBK : La déchéance !

3
Mes félicitations à vous et à l’encadrement pour cette belle qualification en demi-finale
Ibrahim Boubacar Keita

Au premier tour de la présidentielle de 2013, Moussa Sinko Coulibaly a voulu proclamer la victoire d’IBK au 1er tour. Tout simplement, à cause des manigances qui avaient été faites au moment des faits. N’eut été la sommation d’Ousmane Maïga et Dramane Dembélé (Adéma Pasj), le Mali allait basculer. Le candidat du Pasj et son représentant ont sommé Bocari Trétat et Moussa Sinko Coulibaly d’éviter le chaos au Mali. C’est ainsi que Moussa annonça un 2ème tour maligne. Pourquoi voulait-il élire IBK dès le 1er tour ?

L’objectif des uns et des autres était de faire élire IBK au 1er tour. Tout simplement, il était considéré comme le messie qui va résoudre tout et tout de suite. Notamment, le fameux problème de Kidal. Ensuite, rétablir l’autorité de l’Etat et enfin relancer l’économie du pays vers l’émergence. Quatre ans après, c’est la grande déchéance de tous les alliés, proches et soutiens d’IBK. À ses côtés, il ne reste plus que des laudateurs qui finiront tous par le lâcher. Car, la vérité est inaltérable.

Boubacar DABO  

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. C’est vraiment pathétique la manière dont les détracteurs du président IBK essaient désespérément à faire croire que le lion n’a plus de dent. Le président IBK est un homme qui a tout connu dans ce pays. Ce sont ses qualités de travailleurs et de patriotes qui ont prévalu en 2013 et non le soutien ce qui que ce soit. Le peuple malien est encore avec le président IBK et Dieu est son protecteur. Que les gens ne se donnent pas de faux espoirs car en 2018 le président IBK sera réélu pour un second mandat.

    • Mouché Pacrou tu veux vendre de l’eau à qui au bord du fleuve? Sois raisonnable.

Comments are closed.