Congrès ordinaire de l’URP : Dr Modido Soumaré rempile

0

La maison des aînés a abrité la cérémonie de clôture du premier congrès ordinaire de l’Union patriotique pour la République (Urp), le samedi 12 novembre dernier. Occasion pour le parti de présenter  les membres du nouveau bureau et de partager  les résolutions issues des travaux de commissions du congrès. L’évènement, présidé par  le Dr Modibo Soumaré, président de l’URP, a enregistré la présence du président du Mouvement des Jeunes, Youssouf Fadiga Soumbounou, du secrétaire politique du parti, Kassim Barry, du Pr Aly Nouhoum Diallo, du ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koita et des représentants de plusieurs autres partis invités.

La salle de conférence de la maison des aînés a refusé du monde. Les militants, sympathisants et amis de l’URP étaient venus en masse  pour ce congrès, placé sous le signe du patriotisme et du travail.

A l’issue des travaux,  un nouveau bureau de 43 membres, dirigé par le Dr Modibo Soumaré,  a été mis place. Il s’attèlera à la concrétisation des aspirations des militants du parti et la mise en œuvre des résolutions issues du congrès.

Pour le président Soumaré, son parti résulte de la volonté d’une démocratie transparente, d’améliorer le vivre ensemble face aux menaces multidimensionnelles que sont les conflits inter-intracommunautaires, le terrorisme transfrontalier, le trafic de drogue et autres fléaux qui affectent le Mali et ses voisins de l’espace saharien. « L’objectif de la politique, c’est de penser, pour cela, nous serons à l’écoute du peuple malien. L’URP sera le cadre au sein duquel nous travaillerons pour faire triompher les idéaux de justice sociale, de paix et d’épanouissement spirituel et matériel auxquels nous nous consacrons depuis des années », déclare Soumaré. Et de poursuivre que l’URP mettra tout en œuvre pour faire renaitre l’espoir dans le Mali en crise. En appelant les militants et l’ensemble des Maliens à travailler à la reconversion des mentalités et à la revalorisation de la chose politique pour l’émergence d’un citoyen nouveau rompu à la tâche, respectueux des valeurs républicaines, de travail et de probité morale. « Notre parti s’attèlera à redonner au peuple du Mali sa fierté en cultivant le gout de l’effort et du travail bien accompli […] Nous travaillerons à l’émergence d’une justice saine, la culture de la paix et la lutte contre la corruption… », a précisé le président Soumaré.

Le secrétaire politique du parti, Kassim Barry a mis l’accent sur les résolutions issues du congrès. Entre autres, le congrès recommande l’instauration de la semaine nationale de la citoyenneté pour mieux cultiver l’esprit patriotique et civique chez les jeunes ; propose aux gouvernants en vue d’amoindrir la grogne sociale au niveau des différents fronts de faire preuve d’exemplarité et surtout d’aller à une réduction du train de vie de l’Etat avec une réduction à hauteur de 40% des dépenses de fonctionnement. Aussi, le congrès a adopté une motion spéciale pour les forces armées du Mali pour le sacrifice consenti et a exhorté l’ensemble des Maliens à un sursaut national de soutien à l’armée …

Mohamed Sylla

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER