Un député malien soupçonné de commerce illicite transfrontalier : Plus de 100 000 moustiquaires détournées en Guinée et vendues à l’Etat malien

26

Don du peuple américain au peuple guinéen, 2 350 ballots soient 117 500 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action ont été dérobées de la Guinée pour se retrouver dans des magasins à Bamako. Le propriétaire dudit magasin, un commerçant import-export, de surcroît député malien, est également signataire d’un contrat avec le gouvernement malien (ministère de la Santé), dont la valeur s’élève à 407 millions de FCFA, selon le journal Les Echos dans sa livraison du 13 août 2020. Le député fortement soupçonné de commerce illicite transfrontalier continue de brandir l’immunité parlementaire pour se tirer la couverture de l’impunité, pendant que trois de ses collaborateurs croupissent à la maison centrale d’arrêt de Bamako. Que va faire le procureur Mamoudou Kassogué du pôle économique et financier de Bamako ?

Le lièvre a été levé par des ressortissants guinéens au Mali, regroupés au sein d’une association : des moustiquaires, don du gouvernement des Etats-Unis, destinées à la Guinée pour protéger des Guinéennes et des Guinéens contre les piqûres de moustiques et éviter la malaria, se retrouvent en territoire malien, et dans un magasin d’affaires à Bamako. Par quel miracle ? Erreur dans l’adresse de livraison ? Erreur sur l’axe routier inter-Etats ? Erreur sur la marchandise ou volonté réelle de détourner et de s’adonner au commerce illicite transfrontalier ?

Alors des Guinéens à Bamako se mobilisent, et une telle levée de bouclier ne peut réussir sans l’implication du consul de Guinée au Mali qui s’implique effectivement : il faut trouver l’erreur, sinon débusquer le fraudeur, le malfaiteur et le corrompu dans cette affaire.

Le commissariat du 12ème arrondissement de Bamako est saisi. Il se jette dans la bataille de l’investigation contre la corruption et l’enrichissement illicite. Puis parachute dans un magasin : quelque chose en vue qui rend fructueuse l’enquête du commissariat du 12ème arrondissement de Bamako. Il s’agit des ballots de moustiquaires immatriculés : «USAID-GUINEE », des moustiquaires de la Guinée. Mais dans ce magasin, on a juste trouvé 16 ballots. Le hic dans cette affaire, c’est que ledit magasin appartient à un honorable député nouvellement réélu lors des législatives controversées de mars-avril dernier. Ce député, homme d’affaires, est attributaire d’un marché de l’Etat malien à travers le ministère de la Santé, d’une valeur de 407 millions de FCFA. Question : le ministère de la Santé n’a-t-il pas vu que ces moustiquaires qui lui ont été vendues par son indélicat partenaire, qui plus est député, appartenaient à l’Etat voisin et frère du Mali, la Guinée ?

« Des ballots de moustiquaires du même type, étaient gardés dans le magasin de PSI-Mali : exactement les moustiquaires de la Guinée ; 98% de la Guinée et 2% de la Sierra Léone et du Congo-RDC », a expliqué à Kankan devant la presse, l’Inspecteur général de l’Agence Nationale de Lutte contre l’impunité et président du Réseau panafricain de la lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice, Abdoulaye Konaté. On peut également lire sur le site kalenews.org : «Lundi 10 août, Abdoulaye Konaté, inspecteur général de l’Agence Nationale de la Lutte contre l’Impunité et président du réseau panafricain de la lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice a présenté à la presse, en présence des autorités locales et administratives, 2 350 ballots soient 117.500 moustiquaires qui avaient été saisis à Bamako dans un magasin et de surcroît appartenant à un député malien qui avait signé un contrat avec le gouvernement malien dont la valeur s’élève à 6 milliards de nos francs », a constaté Kalenews dans la région.

Selon Abdoulaye Konaté, au cours de ladite conférence de presse, « trois collaborateurs du député ont été interpellés, deux Maliens et un Guinéen arrêtés et déférés à la maison central d’arrêt de Bamako. Mais le député, lui, ne peut pas être interpellé. Il a été entendu en tant que témoin », explique Abdoulaye Konaté devant nos confrères guinéens. « Aujourd’hui nous sommes en possession de ces moustiquaires qui ont été volées à la population guinéenne. Je voudrais aussi remercier le gouvernement malien qui a permis les enquêtes de nos cadres et qui a facilité le retour… Il faudrait qu’on approfondisse les enquêtes », a déclaré le gouverneur de la région administrative de Kankan, Sadou Kéita.

Les journalistes guinéens s’interrogent « comment ces camions ont-ils échappé à la vigilance des autorités en traversant tout le pays et la frontière guinéo-malienne? », et cette question vaut à la fois pour les autorités guinéennes et maliennes. Il appartient aux autorités des deux pays de s’investir pour apporter les bonnes réponses.

Ainsi les moustiquaires imprégnées d’insecticides de longue durée d’action de marque USAID-Guinée, détournées de la Guinée en septembre 2019 et retrouvées à Bamako au Mali, ont été ramenées le dimanche 9 août 2020 en Guinée, mises à la disposition du gouvernorat de Kankan où les 2 350 ballots de 117 500 moustiquaires ont été débarqués et stockés.

 Trois personnes croupissent à la maison centrale d’arrêt de Bamako. Le quatrième suspect qui serait le cerveau moteur, en l’occurrence un député malien, pris la main dans le sac, continue de brandir l’immunité parlementaire pour se tirer la couverture de l’impunité. Qu’attend le procureur Mamoudou Kassogué du pôle économique et financier pour s’adresser au bureau de l’Assemblée nationale afin de mettre cet honorable qui déshonore son pays, à la disposition de la justice de son pays, dans le but d’élucider cette affaire de vol de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action données par le peuple américain au peuple guinéen ?

Affaire à suivre !

B. Daou

Commentaires via Facebook :

26 COMMENTAIRES

  1. Ni le Burkina ,ni le Soudan n ont resolution leurs problemes! Rendezvous dans 5 a 10 ans , les nouveaux seront des pires que Bechir, ils “voleront” plus haut et plus vite! Hahaha!
    KENEDOUGOU, KINGUY N EST PAS CLAIR C EST POURQUOI IL N EST PAS CONVAINCANT, IL DOIT Y AVOIR QUELQUE CHOSE DE PERSO AVEC LES KEITA!

    LES SOUDANIS ONT ENLEVE BECHIR MAIS N ONT TOUJOURS PAS DE PAINS POUR LESQUELS ILS ONT FAIT LE COUP!

    BLAISE DIRIGE DU CI OU IL VIT BIEN!

    😇ON CHANGE POUR LE VRAI CHANGEMENT PAS POUR QUE D AUTRES IBK DEGUISES EN KINGY, ONCLE DE KINGUY, UN AMI A KINGUY, VIENNENT VOLER PLUS HAUT ET IMMENSSEMENT! 😇

  2. Ce qui donne encore un peu plus de poids aux revendications du M5.
    C’est la mauvaise gouvernance qui nous a conduit à cette situation.

    Pour quelles raisons l’État donnerait un marché à un député déjà nourri et blanchi aux frais des contribuables?? IBK est le seul responsable de cette mauvaise gouvernance. Voilà pourquoi les gens veulent sa démission. L’entourage d’IBK est à son image étant donné que son fils Karim a lui-même bénéficié des contrats de l’État de plusieurs milliards de Fcfa.

    Dans un pays de bonne gouvernance aucun marché ne devrait être attribué à un député ou un quelconque élu ou fonctionnaire de l’État. ça doit être interdit par la constitution.

  3. @Kenedugu: En plus quand tu as un fraudeur et corrupteur comme Boua le ventru IBK comme president celui-la meme qui repeche et selectionne les deputes comme il vient de la faire avec les 31 deputes mal elus! Un tres mal elu comme Moussa Tembini est devenu President de l’Assemblee Nationle contre un bien elu Diarassouba qui a ete choisi par le RPM et la majorite! Kenedougou qu’en dis-tu? Boua doit partir car un Corrompu, un faineant et un nullard

    • J’en dis qu’on ne remplace pas le mal par le mal,
      Faire partir IBK ok mais tu proposes qui pour le remplacer s’il te plaît?

      • Tu sais le cas du Burkina ou du Soudan alors la meme solution est possible au Mali et nous sommes dans la meme dynamique car personne dans le M5-RFP ne va refuser qu’une personnalite eutre et de haute moralite remplace Boua le ventru IBK et pour une transition inclusive pour netoyer et revoir la Constitution qui est trop presidentielle pour aboutir a une separation reelle des pouvoirs et organiser des elections presidentielles credibles.

        • Tu parles du Burkina? Je connais très bien le Burkina,
          Ma famille maternelle est originaire d’Ombori mais ils ont migré au Burkina depuis longtemps, j’étais au Burkina en novembre 2019,
          Même si je trouve que le Burkina avance contrairement au Mali il y a encore beaucoup de problèmes. Quand je parle du Mali je dis que le Mali ne change pas, c’est plus sale qu’avant à cause des déchets plastiques, seuls les gens vieillissent.
          les burkinabés ont chassé Blaise mais il est parti avec leur argent. La famille compaore vit très bien et je peux te dire qu’à l’heure actuelle le Burkinabé tire la langue.
          Mais à la différence du Mali les femmes sont mieux intégrés dans la société et l’éducation est une priorité dans toutes les familles mêmes les plus modestes,
          Comme tu m’as invitée je te propose de venir au Burkina, on ira de Ouagadougou à bobo dioula en passant par ouahigouya. La grande différence aussi au Burkina c’est le poids de la famille du Naba car chez nous Modibo Keïta a détruit à royauté.
          Si tu veux un jour on abordera le sujet de Modibo Keïta que tous les maliens vénère hormis moi

  4. UN DEPUTE!
    UN REPRESENTANT POURRI D UN PEUPLE POURRI!
    SI VOUS ENQUETEZ CE DEPUTE EST DE CETTE FRANGE BIEN ARABISEE ET ISLAMISEE DU MALI!

  5. Sachez que le député a vendu ces moustiquaires volés au Ministere de la santé du Mali. Alors la complicité est active et non passive . Ce département ne devrait pas les acheter sans une vérification approfondie sur la provenance , sans oublier le timbre qui est affiché à chaque moustiquaire ” Don USAID à la République de Guinee “. Si le procureur doit poursuivre les auteurs il doit placer sous mandat tous les voleurs et complices. Mais je suis sûr que ceci est impossible dans le régime d’IBK

    • C est aussi ca,la police,la douane,les politicians ,les intellectuels les commercants au Mali. La magouille, tu sais bien la faire Tonton Madou Nomoko!

  6. “Quelle honte, alors que c’est USAID qui vient hier de donner USD 4 million au Mali pour lutter contre le COVID19 et aujourd’hui un depute Malien va voler les moustiquaires achetes par USAID pour la Guinee pour venir les vendre tranquillement au Mali!”

    Et oui King’ !😢😢😢

    Et on s’étonnera ensuite que les bailleurs de fonds internationaux, exaspérés à la longue, tapent du poing sur la table et preferent orienter leurs aides vers l’Asie !😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢

    Et pendant ce temps là, tous nos crétins theoriciens à deux balles et intellectuels de grin passent leur temps à cracher sur les aides de l’occident !!!!

  7. Et voilà !!!

    Le type est DÉPUTÉ, mais il a, SANS QUE ÇA GÊNE PERSONNE, un marché attribué et signé par…..L’ETAT LUI-MÊME !!!😢😢😢😢😢😢😢

    Il n’y a rien à faire : CE PAYS EST VRAIMENT FOUTU !😢😢😢😢😢😢😢😢😢

    PS: Et après ça, on viendra accuser “LES AUTRES” de nous empêcher de nous développer…😢😢😢

    Ce pays est vraiment foutu…

    • Nfp,
      Les députés ne sont pas élus sur un programme, ils sont élus parce qu’ils ont corrompu les électeurs. Sinon comment tu peux expliquer que quelqu’un qui ne sait pas lire deviennent députés. Il va aller voter des lois dans une langue qu’il ne comprend pas, qu’il ne lit pas.
      Des gens qui ne savent même pas ce que veut dire une loi, qui n’ont jamais quitté leur province,
      Ils veulent devenir député pour s’enrichir, l’enrichissement personnel c’est ça leur seul objectif,
      Mon frère ce pays donne mal à la tête

      • En plus quand tu as un fraudeur et corrupteur comme Boua le ventru IBK comme president celui-la meme qui repeche et selectionne les deputes comme il vient de la faire avec les 31 deputes mal elus! Un tres mal elu comme Moussa Tembini est devenu President de l’Assemblee Nationle contre Diarassouba qui a ete choisi par le RPM et la majorite! Kenedougou qu’en dis-tu?

      • Mais au Mali on n’a pas besoin de savoir lire et écrire pour voter les lois. Non pas du tout.
        La procédure malienne est la suivante: le projet de loi arrive à l’assemblée nationale avec le consigne de voter pour. S’il faut plus que les voix des députés de la majorité, on demande au député combien vaut sa voix.
        C’est justement parce que les voix des députés sont achetées à l’assemblée qu’eux aussi à leur tour achètent les voix des électeurs.
        Autre chose, à , sur 147 députés de l’assemblée nationale sortante, 100 ne savent ni lire écrire. C’est probablement pareil pour l’assemblée actuelle.

        • Moussa D,
          Merci pour cet éclairage, ça permet de comprendre que la situation du pays est vraiment dramatique,
          Si le législateur est légalement corruptible alors le pays est vraiment en danger

      • RECTIFICATION KENEDOUGOU MAIS GASSAMA ETAIT DEPUTE ET PORTANT IL N’ETAIT PAS INSTRUIT ET ALORS IL A FINI SON MANDAT A L’AN NON DONC SACHONS RAISONS GARDER IL E FAUT PAS QUE LA HAINE PREND LE DESSUS SUR L’AMOUR ET L’AFFECTION A BON ENTENDEUR SALUT QU’ALLAH SOIT TOUJOURS SATISFAIT DE NOUS TOUS A TRAVERS NOS BONNES OEUVRES YARABI

        • Finir son mandat ne veut pas dire bien accomplir son travail,
          On veut des gens QUI FONT AVANCER le pays RAL LE BOL des décorations de noël ( députés qui ne servent à rien , qui s’en mettent plein des poches )dans l’assemblée nationale, on veut avancer pas réculer, des gens éveillés, qui ont une vue globale du monde actuel

  8. Quelle honte comme information, vous couvrez des malfrats, pourquoi ne pas donner leurs noms, puis un député avec des marchés d état quelle ignominie et quelle merde .Vraiment ce pays est foutu à jamais, il y a lieu de renoncer à la nationalité malienne,.la décrépitude du pays.

  9. Un depute Malien commercant et homme d’affaire reelu recemment: c’est Hadi Niagado. On doit se demander comment un depute peut meme avoir un contrat d’Etat c’est ca le Mali de Boua le ventru IBK, encore de la Corruption et de la Surfacturation. C’est vraiment triste toute cette situation, Boua le ventru IBK et ses amis volent tout se qui se pase sous leurs mains et ils ont des mains tres longues! Quelle honte, alors que c’est USAID qui vient hier de donner USD 4 million au Mali pour lutter contre le COVID19 et aujourd’hui un depute Malien va voler les moustiquaires achetes par USAID pour la Guinee pour venir les vendre tranquillement au Mali! Kabako dounie!!!!

    • M. le Procureur de la République, chargé de la lutte contre la corruption ne doit rien faire . Chaque fois qu’il se saisi d’une affaire , le pouvoir IBK fait obstruction . Le dernier cas remonte à seulement 3 mois . Lorsqu’il a placé sous mandat de dépôt, M. Mamadou Camara , ancien Ministre de l’Economie Numerique , Directeur de Cabinet du Presifent IBK, il a été menacé, vilipendée et traité de tout . Cet délinquant a col blanc n’a passé que quelques jours en prison . De nos jours il est toujours le Directeur de Cabinet du President de la République. Avec le régime IBK la Justice est loin d’être indépendante. Je salue de passage le professionnalisme et le courage du Procureur KASSOGUE, sous la direction de Me Malick COULIBALY qui n’est plus à présenter à travers le monde . Vous parlez de ce député, avant lui des Ministres en fonction ont été pris la main dans le sac ,ils n’ont pas été entendu à fortiori inquiétés. Le fils du President IBK, Karim KEITA, aussi député est cités dans des affaires de meurtre , de surfacturation et autres, sans être inquiété. Pourquoi voulez vous faire exception à la règle ? Tous les citoyens naissent libres et égaux en droit et devoir . La Justice est rendue au nom du peuple malien . Notre peuple se limite à la famille IBK.

      • Nomoko, remboursez les frais de la mission non effectuee….,non?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here