Don du président aux femmes candidates : Les femmes candidates reçoivent les 300 millions de FCFA

1
Elections communales : IBK offre un chèque de 300 millions de F CFA aux femmes candidates

Pour soutenir la gente féminine candidate à l’élection communale, le président de la République a octroyé la somme colossale de 300 millions FCFA aux femmes candidates. La répartition de ladite somme par région a été faite par  le ministre en charge de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Sangaré Oumou BAH.

Mme le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a rencontré la presse le jeudi 17 novembre dans la salle de conférence de son département pour faire le point sur les 300 millions FCFA octroyés  aux femmes candidates des communales 2016. C’était en présence du ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf.

D’entrée de jeu, Mme le ministre a précisé que ce geste du président de la République à l’endroit des femmes candidates aux élections communales, participe de la promotion de celle-ci dans notre pays.

Toutefois, elle a rappelé que cet accompagnement du chef de l’Etat intervient après le vote de la loi 52, instituant les mesures pour promouvoir le genre dans les instances nominatives et électives, par l’Assemblée nationale, consacrant 30% des postes aux femmes.

A ses dires, ces différentes mesures promotionnelles initiées par le président IBK envers les femmes, démontrent tout son attachement et soutien à la cause féminine au Mali. Grâce à ces mesures incitatives, souligne-t-elle, le nombre des femmes candidates à cette élection communale de 2016 s’élève à 26.080 contrairement à 2009 où le nombre des candidates était de 900. Il y a eu une augmentation de 182%, ajoute-t-elle.

Mme Sangaré Oumou BAH a laissé entendre qu’elle est convaincue avec l’application de la loi et l’aide des 300 millions FCFA, du président de la République, les femmes auront plus de chance, auront une grande présence dans les conseils communaux avec leur implication dans le développement local.

Les 300 millions FCFA octroyés par le président IBK pour soutenir les femmes candidates ont été répartis comme suit : les candidates de Kayes au nombre de 3.805 ont reçu 43.769.172 FCFA, celles de Koulikoro au nombre de 5.341 ont bénéficié 61.437.883 FCFA, les 5.653 candidates de Sikasso se retrouvent avec 65.026.840 FCFA. Celles de Ségou au nombre de 4.340 se partageront 49.693.252 FCFA, les candidates de Mopti au nombre de 3.113 ont eu 35.809.049 FCFA. Pour la région de Tombouctou elles sont au nombre de 995 et ont reçu 11.445.552 FCFA, les candidates de Gao au nombre de  461 candidates ont reçu 5.302.914 FCFA. À Kidal, elles sont au nombre de 11 et ont reçu la somme de 126.534 FCFA, et celles de Bamako au nombre de 2.381, ont reçu la somme de 27.388.804 FCFA.  C’est ce qui fait que chacune des candidates pour cette élection communale de 2016, a reçu 11.300 FCFA.

A noter que les candidates peuvent s’adresser aux gouvernorats et préfectures de leurs circonscriptions pour obtenir la somme qui leur est due.

Amara BATHILY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.