Election présidentielle : La coalition pour l’alternance se renforce

0
Présidentielle 2018

Plus de 30 partis politiques, 312 associations et mouvements politiques et 198 clubs de soutien ont officialisé leur soutien au candidat de l’alternance et le changement, l’honorable Soumaila Cissé. 

Jeudi dernier à la maison des aînés de Bamako une plateforme de soutien à la candidature de Soumaïla Cissé a été signée. Ladite plateforme qui regroupe plus de 30 partis politiques et plus de 312 associations entend soutenir la candidature de Soumaïla Cissé à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

Le candidat de l’Union pour la république et la démocratie (Urd) et de la plateforme d’alliance « Ensemble restaurons l’espoir »,  Soumaïla Cissé, a tenu à saluer les différents invités qui ont effectué le déplacement pour prendre part à  la rencontre. Pour lui, ce jour, 5 juillet 2018, qui coïncide avec la  cérémonie de signature de la plateforme de soutien à sa candidature à l’élection présidentielle est, pour lui,  un jour de bonheur, un jour  de joie, un jour d’espérance. « C’est aussi un jour de consécration, quand nous avons tant de  personnalités, d’associations qui sont regroupés dans une plateforme pour qui restaurer l’espoir du Mali, l’espoir perdu depuis cinq ans. Je  crois que c’est  un grand moment. Nous allons nous engager  ensemble pour la victoire, nous allons nous engager pour une  gestion  concertée,  une  gestion réussie.

« Toutes ces personnalités qui sont là ont fait leurs preuves. Parce que ces personnalités ont réussi, ils ont réussi à gérer dans la transparence», a-t-il dit.

Selon M. Cissé, cette plateforme « est saine et porteuse d’espoir ». « Elle est porteuse d’espoir, l’espoir qui a manqué aux Maliens depuis cinq ans. Nous allons restaurer l’espoir pour redresser le pays, pour mettre le pays sur les rails du développement. Nous allons restaurer espoir parce qu’il n’y a pas d’autres solutions pour remettre le pays… Nous voulons être meilleur comme Tiébilé Dramé, comme Niamé », a-t-il conclu.

Bréhima Sogoba

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here