Élection présidentielle : Soumaïla Cissé s’engage…

0

La campagne électorale pour l’élection présidentielle a été ouverte officiellement le samedi 07 juillet 18. Le lendemain, dimanche 8 juillet, le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), également candidat de la coalition pour le changement, Soumaïla Cissé a lancé officiellement sa campagne à la Place de l’Indépendance devant des milliers de Maliens. Devant ce grand public, il a pris de nombreux engagements qui suscitent l’espoir.

Lisez plutôt ses principaux engagements

Notre pays est désormais devant un choix majeur : continuer sur le chemin actuel qui conduit à l’échec ou se redresser pour redevenir ce que le Mali a toujours été un pays stable, un pays libre, un pays uni, un pays fier. Je suis fier d’être devant vous pour porter l’espérance à l’obéisme et à l’incompétence d’un pouvoir déconnecté ; vous répondez par la générosité et l’engagement. Porter par votre soutien, je m’engage à tout mettre en œuvre pour ramener la paix et l’unité. Redonner à l’Etat toute son autorité et permettre à l’armée de reconquérir les territoires perdus. Le Mali ne peut plus être spectateur de son destin comme c’est le cas depuis cinq ans. Nous rétablirons la sécurité. Nous pacifierons le pays du nord au centre et nous instaurerons un véritable dialogue entre les différentes communautés pour qu’elles puissent de nouveau vivre en harmonie. Dès aujourd’hui, mobilisons toutes nos forces pour éradiquer les terribles calamités que sont la pauvreté et la misère pour permettre à chacun de mieux vivre, de mieux se soigner, d’avoir un emploi et d’être mieux éduqué. Ma gouvernance économique sera énergique, intraitable. Je m’engage devant vous à lutter énergiquement contre le clientélisme et à défendre l’intérêt général. Je m’engage à lutter contre la corruption. J’exigerai de serviteur de l’Etat et de probité exemplaire. Aucun membre de ma famille n’aura de fonction officielle. J’en fais ici le serment solennel devant chacun d’entre vous. Mais grâce à vous, nous allons réussir. Nous allons réussir en nous mobilisant.

            Le projet que je vous propose est fondé sur cinq piliers : restaurer la paix, la sécurité du pays et l’autorité de l’Etat ; instaurer un véritable dialogue entre tous les Maliens ; mettre l’Etat au service des coopérations ; donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur est due ; construire une économie performante et solidaire.

            Pour le Mali avec chaque Malienne, avec chaque Malien, je choisis l’espoir. Je serai le Président de l’unité, de la réconciliation et de la concorde nationale. Je serai le Président de la transparence de la loyauté et de la dignité. Je serai le Président du travail, du travail, du travail nuit et jour et de la solidarité. Je serai le Président d’un Mali fier où on se tape la poitrine, un Mali accueillant, un Mali respecté “.

Aussi, Soumaïla Cissé ajoute ” pour parvenir à cette victoire, j’en appelle à une campagne calme et apaisée avec un véritable débat démocratique de programme contre programme. Le Mali a trop de défis à relever. Le Mali, notre Mali va mal. Cette élection doit nous permettre de choisir ensemble les bonnes solutions pour restaurer l’espoir ”

Par ailleurs, avant de terminer, M. Cissé a appelé tous les Maliens et toutes les Maliennes d’aller retirer leur carte d’électeur. De plus, il les a exhortés d’aller voter. Car l’abstention n’est une solution. Aussi, a-t-il mis en garde contre toute fraude.

Tous ensemble uni et solidaire avec l’appui de Dieu le tout puissant, nous allons restaurer l’espoir dans ce pays ” dixit Soumi pour clore les engagements qu’il a pris devant le peuple.

Yacouba TRAORE

 

ELECTION PRESIDENTIELLE

Soumi présente un programme ambitieux pour restaurer l’espoir

En course pour Koulouba, le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et de la plateforme d’alliance ” Ensemble restaurons l’espoir ” M. Soumaïla Cissé s’approche aux Maliens avec un programme très ambitieux. Basé sur cinq piliers, ce programme devrait permettre, s’il est exécuté, au Mali de relever la tête et se lancer dans le concert des Nations. Ledit programme a été présenté aux Maliens ce lundi 9 juillet à l’Hôtel de l’Amitié.

C’est en pensant à nos compatriotes qui vivent dans la difficulté, aux malades, aux déplacés, aux réfugiés et aux jeunes toujours à la recherche d’un premier emploi que j’ai conçu ce programme pour permettre au Mali de relever la tête et de renouer avec sa fierté et longue histoire ” dixit Soumaïla Cissé lors de la présentation de programme présidentiel.

En effet, après l’éloge et la présentation de la biographie du candidat faite par le maître de cérémonie Me Demba Traoré avec un ton humoristique et une éloquence avérée, le pupitre est cédé au candidat Soumaïla Cissé pour présenter ce qu’il ambitionne de faire pour le peuple malien en tant que Chef de l’Etat. Ainsi, entre les quatre murs de la plus géante infrastructure du Mali et devant un public très attentif, Soumaïla Cissé fait un brillant exposé qui n’a laissé personne indifférent. Un à un, il a détaillé tous les cinq piliers de son programme dont voici une brève présentation.

Le pilier 1 repose sur la mobilisation en faveur de la stabilité et de la réconciliation ; la modernisation et la remobilisation des forces armées et de sécurité ; œuvrer à la réconciliation nationale et l’amélioration de l’administration de la justice.

Le pilier 2 intitulé ” instaurer un véritable dialogue entre tous les Maliens ’’ consiste à mettre l’Etat à l’écoute des citoyens ; promouvoir la culture et le sport, ciment de l’unité nationale

Le troisième pilier intitulé “ mettre l’Etat au service des populations ” est dédié à l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement ; au renforcement de la qualité du système éducatif.

Le pilier 4 intitulés “ donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur est due dans la société malienne ” vise à donner aux jeunes toutes les chances d’émancipation et d’accès à l’emploi ; assurer la promotion des femmes et leur implication dans la vie publique.

Le dernier pilier “ construire une économie performante et solidaire ” est basé sur la construction d’une économie compétitive et créatrice d’emplois durables ; la valorisation pleine des atouts de notre économie.

A noter que la mise en œuvre de ce programme coûtera 7310,1 milliards de franc CFA soit 82,4% du PIB. Toutefois, le recours aux partenaires permettrait d’alléger la charge du programme sur le PIB (82,4%) qui reste tout de même inférieur aux ratios/programme des autres pays de la sous-région tel que le Burkina Faso qui est 227% du PIB.

Yacouba TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here