Gao: Le mastodonte, Assarid Ag Imbarcawane, prépare son retour à l’hémicycle

2

Assarid Ag Imbarcawane, ancien député émérite, pétri d’expériences pour voir été élu 20 ans d’affilé, avec des responsabilités dans le bureau de l’Assemblée nationale, prépare activement son retour à Bagadadji, place de la République. En effet, en 2013 après avoir remporté sur le terrain et sur les documents le scrutin législatif, Assarid a été victime de la Cour constitutionnelle.

Engagé et déterminé pour la cause du Mali dans les instances parlementaires africaines et internationales, Assarid Ag Imbarcawane était le Monsieur ACP-UE de l’Assemblée nationale. C’est là où des lobbies se manifestent pour condamner notre pays dans la gestion des minorités. Par sa clairvoyance et ses multiples soutiens à Bruxelles, Assarid avait déjoué beaucoup de complots contre notre pays, comme le professeur Aly Nouhoum Diallo l’avait fait, lors de l’irrédentisme rébellion Arabo-Touareg des années (1990-1995), “en ébranlant la certitude des européens”. C’était à Bruxelles.

Assarid est un politique qui a travaillé avec Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, IBK à l’Assemblée nationale. Idem avec Pr Dioncounda Traoré à l’hémicycle, à la présidence de l’ Adema et à son cabinet actuel.

Un homme loyal, un patriote qui a toujours œuvré pour l’intérêt du Mali, Assarid maitrise parfaitement les textes fondamentaux de la République (Constitution, Loi électorale, Charte des partis politiques, Code des collectivités, Règlement intérieur de l’Assemblée nationale…). En un mot, c’est un vrai procédurier. Il aime le travail parlementaire, il sait le faire avec le jeu politique qui sied, selon les circonstances.

C’est un mastodonte en politique, une bête politique pour certains, une intelligence politique pour d’autres. En tout cas, il a entamé sa marche pour retourner à l’Assemblée nationale, à l’issue du scrutin du 29 Mars. Avec son frère siamois, ArboncanoBoubèyeMaiga et l’épouse de l’ancien ministre MalickAlhousseiniMaiga, la liste Adema-ASMA/CFP s’impose avec 48,63% contre 29,43% pour le duo RPM-CODEM.

Des résultats qui prouvent à suffisance qu’Assarid Ag Imbarcawane reviendra ragaillardi à l’Assemblée nationale après le second tour prévu pour le 19 Avril. A suivre

   El Hadj ChahanaTakiou

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Pensez vous que les populations de Gao sont maudites pour faire élire un Vieux de 90 ans à l’assemblée.Il a bourré les urnes à Nchawdj et Ntillit avec la complicité de GATIA.Sinon il ne passera pas.

  2. Va manger tes billets de 10000 F qu’on t’a donné. Cette pourriture ne viendra jamais à l’assemblée.Il a bourré les urnes et utilisé le Général Gamou pour fuire avec les urnes pour aller les remplir et revenir avec lendemain avec des scores de 100% et Nbre de votants 100% 0 bulletin nul.A Gao Malick a acheté des bulletins de vote avec le préfet pour les prévôté et faire bourrage avec Gounzoureye et Gao.Sinon ce prostitué politique ne représentera plus Gao.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here