Gestion du pouvoir : IBK doit enfin se réveiller

7

IBK doit désormais éviter de creuser sa propre tombe ou d’adopter des comportements qui incitent à la désobéissance civile ou débouchent sur des insurrections de rue. Un bon chef est avisé sans mauvaise foi. Il doit avoir la capacité et le sens de l’anticipation. En droit administratif, c’est la théorie de la prévision des risques et des imprévisions ou imprécisions.

 Dans le cadre de la bonne gouvernance, l’Exécutif n’a pas le droit de dire : « Je ne savais pas ». Le président doit éviter de prendre des décisions tardives. « Itignèbomitchèlico, a tchèchignèkelé »(le déchet que tu dois prendre, il faut l’enlever une bonne fois à première vue au lieu d’attendre). Tout le monde est unanime que le président de la République est tombé dans l’inertie et la psychose dans la gouvernance. Justement en matière de gouvernance, l’ancien président de la République Alpha Oumar Konaré est clair : « Aux problèmes politiques, il faut des solutions politiques appropriées ».

Dans la pratique, le pouvoir doit pouvoir arrêter le pouvoir par les règles sacrosaintes de la séparation des pouvoirs. Osons mettre le doigt dans la plaie, IBK a bel et bien ralenti les bienveillances du ministre Malick Coulibaly. Il faisait du bon travail et à travers lui, on sentait que nul n’était au-dessus de la loi, qu’il n’y avait plus de place à l’impunité, mais les injonctions et interférences du président ont mis fin à cette embellie judiciaire pourtant bien enclenchée.

Concernant le tripatouillage des résultats des élections législatives, il faut reconnaître que le délit a été flagrant, c’est pourquoi je pense qu’on a « pissé » sur les urnes.

 

Issiaka Sidibé

 

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

    • Apres 7 annees longues sans success et zero realisations, Boua le ventru a montre ses limites, laissons-le aller dormir a Sebenikro comme d’habitude. D’autres filles et fils du Mali peuvent faire ce pays a sa place car il est incompetant et incapable ton Boua le ventru IBK.

  1. Nous sommes d’accord que Boua le ventru IBK est mentallement malade et n’a pas la capacite mentale de conduire le pays mais les gens qui ont besoin de sa couverture vont toujours lui dire de rester, sinon rien qu’a lire son discours on comprend tres vite que Boua le ventru IBK a l’age mental d’un bebe maintenant, il doit partir pour le Bonheur et le Progress du Mali. Boua ka bla! Barissa Boua decera koi!

  2. Il doit rendre sa démission s’il aime vraiment le Mali
    qu’il démissionne c’est tout.
    ils vont dire que s’il part c’est le chaos
    mais est est déjà dans un chaos total
    ils font semblant de travailler alors qu’il savent tous les droits son piétines tous les jours et c’est pauvre qui subi les conséquences.
    démissionne ibk pour l’amour du Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here